10 chansons qui ont marqué le mouvement Coupé-Décalé ! (Partie 2)

par / Aucun commentaire / 11 juillet 2019

Présent dans nos oreilles et sur les pistes de danse depuis le début des années 2000, le Coupé-Décalé, mouvement venu de Côte d’Ivoire, continue de nous enchanter encore aujourd’hui. Près de 2 ans après le premier article, la WANATeam a donc retracé le parcours du Coupé-Décalé, dans une deuxième partie, à travers une sélection non-exhaustive de 10 chansons ayant marqué le mouvement !

Douk Saga – « Héros national bouche-bée »

A l’instar de la première partie, nous commençons cette liste par un morceau du président Douk Saga, créateur du mouvement. “Héros national bouche-bée ou “Douk Saga en fête” est le titre qui retrace le mieux la genèse du Coupé-Décalé, à partir de 2 minutes et 16 secondes. Cette histoire est suivie par un nouveau concept sensationnel, le Coupé-Décalé chinois et est précédée par deux minutes où feu Stéphane Doukouré affirme sa puissance. Ce fameux état d’esprit du “boucantier”, mot qui fera son entrée dans le petit Larousse en 2020. Plus que jamais gravé dans l’histoire…

Don Mike – « Prudencia »

La “Prudencia” du désormais regretté Don Mike est une autre chanson témoignant du contexte sociétal particulièrement délétère en Côte d’Ivoire durant le début des années 2000. Cette situation est parfaitement résumée en une parole du morceau : “Avant c’étaient les cocoricos qui nous réveillaient, maintenant ce sont les coups de fusil”. Mais magie du Coupé-Décalé oblige, le Gourou en fait une danse exceptionnelle, histoire de sensibiliser le plus grand nombre à la prudence dans les rues.

Boulevard DJ – « Ça va me dja »

“Boulevard DJ va me dja“, traduction : Boulevard DJ va me tuer. Le groupe, composé des jeunes et talentueux Kérozen et Zephy Konor, était en effet sûr de sa force. L’assurance étant une des fortes caractéristiques des artistes du mouvement Coupé-Décalé. Et il y avait de quoi avec de telles mélodies, de telles voix et bien sûr la danse de la moto !

Mulukuku DJ – « Merci Seigneur »

Disc-jockey de profession, chanteur ensuite et aujourd’hui animateur TV de grand talent, Mulukuku DJ brille dans tout ce qu’il entreprend. Il avait déjà fait des merveilles aux côtés d’Arafat et TV3 dans “Jonathan”. Mais c’est bien grâce à “Merci Seigneur” que “El Duro” a fait son trou en solo, notamment grâce au refrain qui fait partie des plus entraînants de l’histoire du mouvement. 

DJ Caloudji – « Sentiment Moko »

Lui était connu dans Abidjan pour ses qualités de danseur, en plus d’être un grand mixeur dans les meilleurs maquis. Lorsque DJ Caloudji sort son concept “Sentiment Moko”, ce fut un véritable raz-de-marée dans les oreilles de toute l’Afrique. Le terme “sentiment moko” est devenu depuis une phase d’atalaku reprise dans d’autres grands succès.

R9 Ronaldo – « La démarche de Maribel »

Le Coupé-Décalé puise ses inspirations de partout. Preuve en est avec ce tube de R9 Ronaldo directement inspiré de la telenovela mexicaine à grand succès Rubi. Maribel est un personnage de la série interprétée par Jacqueline Bracamontes, qui avait la particularité d’avoir une démarche boiteuse. En bon renard des surfaces, R9 a saisi cette opportunité pour en faire un morceau mythique !

Erickson le Zulu – « Souzana »

Artiste ivoirien d’origine malienne, c’est pourtant en République Démocratique du Congo qu’Erickson le Zulu a effectué sa jeunesse. Et cela se ressent dans cet excellent morceau à travers les nombreux atalaku en lingala et surtout les incroyables mouvements de bassin dans le clip vidéo !

Dream Team – « Abidjan » 

Le groupe composé d’Angelo DJ, Marco DJ, Brico DJ et 4×4 Décodeur a en effet fait rêver tout un continent grâce à leurs chansons. En particulier celle-ci, “Abidjan”, qui prône la paix en Côte d’Ivoire tout en y incorporant des phases comiques inoubliables telles que le refrain “Le riz qui n’a pas goût, Malowoussou” ou encore le “dormir-réveiller” à partir de 3 minutes 45 !

Shanaka Yakuza – « Drogbacité »  

Bien avant “Drogba” de Afro B, c’était le concept “Drogbacité” du Japonais noir Shanaka Yakusa qui faisait fureur en mettant à l’honneur Didier Drogba. Ses passements de jambes ravageurs et surtout son aile de pigeon a propulsé le morceau jusqu’aux terrains de football où les Eléphants de la Côte d’Ivoire themselves célébraient leurs buts en effectuant la danse (voir image de fin).

DJ Jacob – « Atalaku Mega » 

 Drogba encore et toujours… Bien que ce morceau ne lui soit pas forcément dédié, le clip d’”Atalaku Mega” démarre par l’un des plus beaux buts en carrière de l’ancien capitaine de la sélection ivoirienne. Celui-ci a ensuite enchaîné par une danse de Coupé-Décalé en guise de célébration ! La chanson est un pur délice, que ce soit dans le mixage ou bien dans les atalaku. C’est ce pourquoi DJ Jacob fait partie des artistes les plus respectés du mouvement.

Retrouvez le lien de la première partie en cliquant ici !

Didier Drogba, Aruna Koné et Arthur Boka effectuant l’aile de pigeon de Shanaka Yakuza.

N’hésitez pas à partager l’article et à dire en commentaire votre morceau Coupé-Décalé préféré !

Laisser un commentaire