The Blaze sublime Alger avec l’excellent clip de « Territory ».

par / Aucun commentaire / 13 mars 2017

The Blaze est un groupe qui gagne à être connu, seulement nous ne savons rien de ce duo si ce n’est que ses membres sont Français et particulièrement talentueux ! Leur dernier clip « Territory », réalisé par eux-mêmes et tourné à Alger, est une véritable claque, à la fois musicale et visuelle.

« Territory », le chef d’œuvre visuel et auditif du groupe The Blaze.

Le clip s’ouvre sur une mer que l’on traverse en bateau. Le bruit de l’eau apaisant laisse place à une mélodie non moins reposante. On comprend alors que le bateau vogue sur la Méditerranée pour se rendre à Alger, avec en son bord un jeune homme en survet’ qui semble tourmenté. La mélodie reste sur la même note et le jeune homme est arrivé. Il est en larme. Il retrouve les siens. Et là, le beat commence sur un fond d’amour paternel, maternel, familial et amical : les joies des retrouvailles. Des notes de piano se jouent, le chant retentit, l’émotion apparaît !

Le clip enchaîne brusquement, sans transition, sur l’habitude. Le personnage principal dort dans la même pièce qu’une douzaine de personnes. La réalité d’Alger et de sa Casbah, où la précarité se traduit par la proximité. Le héros est installé. Sur les toits de la capitale algérienne, il ne prie pas, il préfère y danser et fumer. Les frissons s’emparent totalement de nous à ce moment-là. Le rythme de l’instrumentale qui s’accélère, nous tiraille entre la volonté de danser en même temps que ces jeunes ou de rester là à les contempler car ils sont beaux ces jeunes algériens. Ces hittistes qui tiennent les murs de la Casbah, ces jeunes au chômage qui trompent l’ennui par l’humour, la chicha et la plage.

Arrive l’apothéose. Un plan séquence d’une minute, tourné au cœur d’une maison on ne peut plus algéroise, qui épouse parfaitement un fond musical électro effréné. Une minute intense qui s’arrête brusquement, comme pour nous ramener sur terre. C’était bon, tout simplement. Le clip reprend. Sur les toits toujours, avec le personnage principal qui danse encore et une emprise et une vue sur Alger sublime.

The Blaze, un duo talentueux à observer de près !

Rarement Alger n’aura été filmé aussi justement. Mention spéciale pour Dali Benssalah, l’acteur principal, particulièrement exceptionnel, que l’on retrouvera assurément ailleurs.

Tendre, brutal parfois, naturel surtout, ce clip caractérise à lui seul la force de The Blaze : le réalisme social filmé sur un fond de musique électro.En janvier 2016, leur premier morceau, Virile, était également très réussit. Adepte des claques sonores et visuelles, The Blaze rend hommage via leurs deux premiers clips à l’amitié masculine et à la jeunesse algérienne.

Ce clip est une véritable pépite générationnelle. « Territory » donne envie de danser, de visiter Alger et de tout oublier.Un an après son premier morceau, « Virile », le duo The Blaze sort son prochain EP Territory que l’on a hâte de découvrir à partir du 7 avril.

Pour suivre The Blaze:

Laisser un commentaire