Ligue des Champions d’Afrique (finale) : 1er round pour le TP Mazembe !

par / Aucun commentaire / 1 novembre 2015

Hier, à 20h30, s’est tenu le match aller de la finale de la Ligue des Champions d’Afrique entre l’USM Alger et le TP Mazembe.

Pour la deuxième année consécutive, une équipe algérienne se retrouve en finale de la Ligue des Champions d’Afrique contre une équipe congolaise. Après le succès de l’ES Sétif, la saison dernière face à l’AS Vita Club, l’USM Alger n’est plus qu’à une marche de signer un doublé historique pour le football algérien tandis que le TP Mazembe peut rafler pour la cinquième fois de son histoire le prestigieux trophée de la CAF.

Avec la faible capacité du stade historique des Rouge et Noir, Omar-Hamadi (12000 places), et l’absence de leur meilleur joueur de la saison, Youcef Belaïli, suspendu huit ans après un nouveau contrôle positif au test antidopage, l’USM Alger fait figure de petit poucet face à l’ogre TP Mazembe qui dispute sa septième finale dans cette compétition.

Avant match :

USM Alger :

usma alger

L’USMA est un des clubs les plus populaires et les plus titrés d’Algérie avec à son palmarès six titres de champion et huit coupes nationales depuis 1962. Cette année le club dispute sa première finale continentale, après avoir connu deux demi-finales perdues de C1 en 1997 et 2003. Cette finale sera pour eux l’occasion de glaner pour la première fois de leur histoire cette prestigieuse coupe, et par la même confirmer la domination du football algérien sur le « continent noir » en succédant à l’ES Sétif, précédent vainqueur de la compétition.

Les Rouge et Noir sont cependant privés de joueurs majeurs de leur effectif, leurs deux meilleurs buteurs dans le tournoi, Youcef Belaïli donc, mais aussi Rabie Meftah. Ils pourront toutefois compter sur la présence du gardien de but international algérien Zemmamouche.

 

 TP Mazembe :

tp mazembe

Cette finale est l’occasion rêvée pour le Tout-Puissant Mazembe d’égaler au compteur le club égyptien de Zamalek en glanant une cinquième Ligue des Champions après ses victoires en 1967, 1968, 2009 et 2010, ainsi seul Al Ahly, autre club d’Egypte, avec ses huit sacres serait devant parmi les plus grands vainqueurs de la compétition.

Les Corbeaux, entraînés par le Français Patrice Carteron, jouent avec l’emblématique gardien Robert Kidiaba (39 ans), et son fameux « tape-cul », Joël Kimwaki et Jean Kasusula qui ont fini troisièmes de la dernière Coupe d’Afrique des nations avec l’équipe nationale de RDC. Sans oublier la star zambienne Rainford Kalaba ainsi que Roger Assale et Mbwana Samatta qui ont chacun inscrit cinq buts dans la compétition.

 

Match aller :

Stade Omar Hamadi

Bologhine

Compositions d’équipe :

USM Alger:   Zemmamouche (GK) – Boudebouda, Benmoussa, Benyada, Mazari – Ferhat, Beldjilali – Khoualed, Koudri, El Orfi – Naïdji                                                           

TP Mazembe: Kidiaba (GK) – Kimwaki, S.Coulibaly, Mina, Frimpong -Diarra, Boateng- Traoré, Kalaba, Ulimwengu- Samata

 

Résumé :

Le Tout Puissant Mazembe a pris une sérieuse option sur le titre de champion après sa victoire à Bologhine sur l’USMA 2 à 1 en finale aller de la Ligue des champions d’Afrique. Malgré un formidable Mohamed Lamine Zemmamouche, et un TP Mazembe réduit à 10 dès la 45’, l’USM Alger semblait incapable de prendre le dessus sur une équipe congolaise jouant à fond la carte du match à l’extérieur en multipliant les contre-attaques.

Le premier but est l’œuvre de la star zambienne du Tout Puissant Mazembe, Rainford Kalaba qui trompe à la 28’ Zemmamouche avec un formidable tir en pleine lucarne. A la 68’, El Orfi, victime du coup de poing à l’origine de l’exclusion de Kalaba, est lui aussi exclu pour un second carton jaune suite à une main dans sa surface de réparation qui provoque un penalty. Mikis Mina tente de le transformer mais le gardien algérien s’interpose, pénalty manqué pour le TP Mazembe.

Dix minutes plus tard, à la 79’, Nacerddine Khoualed provoque sur Samata un nouveau pénalty pour les Corbeaux, Zemmamouche, fait cette fois-ci face à Samata, plonge du même côté mais ne réitère pas l’exploit. Mbawana Samata se fait justice lui-même et marque alors son sixième but de la compétition. 2-0 pour le TP Mazembe à l’extérieur, tout va bien pour le club de Lubumbashi.

Les joueurs du club algérois semblent impuissant et manquent de maîtrise, mais ils ne lâchent rien et parviennent à réduire le score à la 88e minute grâce à Mohamed Seguer, entré en jeu à la mi-temps. L’espoir d’une égalisation est permis après l’annonce de cinq minutes de temps additionnel mais rien n’y fait, le TP Mazembe ne panique pas, et gagne le match aller 2-1 à l’extérieur.

Le Tout Puissant Mazembe prend une formidable option sur la victoire finale après ce résultat en Algérie. L’Union sportive de la médina d’Alger, garde toutefois une faible chance de créer l’exploit au retour, tout d’abord grâce au but de Seguer en fin de match, mais surtout parce-que en football tout est possible, surtout en Afrique.

Rendez-vous le 8 novembre 2015 au stade TP Mazembe à Lubumbashi pour le match retour !

Laisser un commentaire