YouthConnekt Africa ou comment développer l’innovation et l’entrepreneuriat des jeunes en Afrique !

par / Aucun commentaire / 27 juillet 2017

L’événement de ces derniers jours qu’il ne fallait pas manquer est le Sommet YouthConnekt Africa, qui s’est tenu du 19 au 21 juillet 2017 à Kigali, capitale du Rwanda. Pas moins de 2500 personnes y étaient attendues, dont des chefs d’Etats, des PDG de multinationales, des leaders d’opinion, des artistes et des entrepreneurs à succès. Sous le thème « From Potential To Success», les objectifs principaux étaient d’établir des programmes, créer des partenariats durables et initier de nouvelles politiques pour exploiter tout le potentiel du continent africain.

Par Myriam Pharabod,

« Nous avons besoin d’une nouvelle génération qui trouvera des solutions, en regardant plus loin et en travaillant plus intelligemment. » H.E. Paul Kagame, Président de la République du Rwanda, au sujet de YouthConnekt Africa.

Qu’est-ce que YouthConnekt Africa ?

Tout a débuté en 2012, sous le programme des Nations Unies en faveur de la Jeunesse et de l’Emploi pour les femmes. Le gouvernement rwandais a alors lancé YouthConnekt par le biais du Ministère de la Jeunesse et du Ministère de l’Information, de la Communication et de la Technologie, ainsi qu’avec d’autres partenaires du secteur public et privé. L’objectif principal était de réduire le chômage des jeunes et de promouvoir l’engagement citoyen en donnant du pouvoir à la jeunesse à travers la création d’emplois, les innovations technologiques et le développement de compétences.

Le projet YouthConnekt a été mis en place dans chaque district rwandais. La plateforme permet aux personnes ayant entre 16 et 30 ans d’être mises en relation avec des professionnels pour mieux utiliser leurs ressources et développer de nouvelles compétences afin de promouvoir les opportunités en termes d’emploi et d’entrepreneuriat. A ce jour, plus de 4000 emplois ont été créés et près de 450 jeunes ont bénéficié du programme.

Ce qu’il faut retenir de l’édition 2017

En plus d’avoir réuni un bon nombre de personnalités et d’avoir définis de nouveaux objectifs – comme la création de 10 millions d’emplois d’ici 2020 et la réduction des inégalités entre les hommes et les femmes – le sommet qui s’est tenu cette année marque le lancement du YouthConnekt Africa Hub et du YouthConnekt Africa Empowerment Fund.

YouthConnekt Africa Hub est une plateforme qui va offrir un soutien régional au programme national rwandais YouthConnekt. Ce soutien se manifeste par la gestion et la coordination d’un fond monétaire spécial, par la mise en place de ressources et de partenariats et par le développement d’une communication continentale du projet, aussi bien en impliquant des professionnels qu’en favorisant les initiatives d’entraides Sud-Sud.

YouthConnekt Africa Empowerment Fund est le fond dédié à la concrétisation du projet et à l’atteinte des objectifs de YouthConnekt Africa. L’argent provient de dons du secteur privé, de gouvernements, d’associations et parfois de personnalités et servira à financer les infrastructures, équipements, logiciels et autres besoins logistiques de YouthConnekt, ainsi que les projets et la formation des jeunes entrepreneurs africains.

Les révélations de Jack Ma

En plus d’être invité d’honneur aux côtés du Président H.E. Paul Kagame, du secrétaire général du CNUCED3 Dr Mukhisa Kituyi et du directeur du Bureau Régional pour l’Afrique M. Abdoulaye Mar Dieye, Jack Ma a profité du Sommet pour faire part de nouveaux projets YouthConnekt.

En effet, le PDG et fondateur du site e-commerce Alibaba a annoncé qu’il invitait 200 jeunes entrepreneurs africains au siège de son entreprise en Chine pour qu’ils acquièrent de l’expérience concernant le e-commerce, l’intelligence artificielle et Internet, afin de mieux développer leur business et aider leurs confrères.

La deuxième révélation du milliardaire concerne son désir de travailler avec les universités africaines pour développer l’enseignement et les formations du numérique.

Concernant l’environnement, Jack Ma a annoncé un nouveau partenariat entre Alibaba et la fondation Paradise de Chine pour mettre en place des actions afin de protéger l’écosystème en Afrique, tout particulièrement en ciblant les espèces en voie de disparition.

Finalement, ce qui aura fait le plus de bruit reste l’annonce du don de 10 millions de dollars pour le YouthConnekt Africa Empowerment Fund. Jack Ma explique qu’il veut montrer sa confiance en l’Afrique et sa volonté d’investir dans la jeunesse. Par ailleurs, il précise qu’il s’agit d’un don personnel donc « l’argent est déjà disponible ». Il est également convaincu que davantage de personnes vont se joindre à lui pour augmenter les fonds disponibles et permettre de créer de réelles opportunités.

Vers une nouvelle dynamique entrepreneuriale africaine ?

Bien que YouthConnekt ait débuté et se soit principalement concrétisé au Rwanda, nous pouvons espérer que la dynamique rwandaise se diffuse au reste du continent. Ce qui émerge de ce Sommet est qu’avec l’ambition des citoyens, l’argent récolté et un plan d’actions claires et définies, tous les ingrédients sont réunis pour accroître les opportunités et faire de l’Afrique non seulement un continent à fort potentiel, mais un continent dont le succès sera indéniable d’ici les prochaines années.

Pour en savoir plus sur YouthConnekt Africa :

Laisser un commentaire