Yemi Alade, meilleure artiste féminine aux WANAMusic Awards 2019 !

par / Aucun commentaire / 1 janvier 2020

Comme toujours, l’année musicale sur la scène africaine a été très riche. L’occasion pour nous d’organiser la cinquième édition des WANAMusic Awards, récompensant les meilleurs artistes africains en 2019 et de se remémorer les principaux faits marquants de l’année selon la WANATeam. 11 prix sont décernés. On continue avec le prix de la meilleure artiste féminine que nous avons attribué à Yemi Alade !

Attention : Les récompenses sont attribuées en fonction de notre perception de la performance des artistes sur l’année civile, c’est-à-dire du 1er Janvier au 31 Décembre 2019.

Meilleure artiste féminine : Yemi Alade – Nigéria

Pour la 4ème fois en 5 ans, nous avons décidé de couronner Yemi Alade. Un record toute catégorie confondue. Bien que la rivalité ne soit pas aussi dense que dans la catégorie masculine, cela en dit long sur l’empreinte marquée par la native d’Abia sur la musique africaine ; elle qui a fêté ses 30 ans cette année.

Yemi Alade en est là car elle a parfaitement compris le monde autour duquel elle vit. Elle est en effet la seule femme de la scène Afropop que l’on voit performer sur toute une année et cela depuis son éclosion en 2014. Un fait vient appuyer ce propos : en 5 ans, l’interprète de « Johnny » a sorti 1 EP et 4 albums. Le dernier en date, Woman of Steel (femme de fer en français), sorti le 30 août 2019, représente parfaitement l’état d’esprit de la chanteuse. Un projet marqué par plusieurs hits tels que « Home », « Vibe » ; le remix de « Oh My Gosh » en collaboration avec le rappeur Rick Ross ou encore la chanson reggae engagée « CIA (Criminal In Agbada) », qui invite les hauts décisionnaires africains à consacrer l’argent du peuple au peuple.

Son année a également été marquée par « Show Me What You Got », son featuring avec le Tanzanien Harmonize et les chansons « Oga » et « Yaji » (ft. Slimcase & Brainee) qui ne figurent pourtant pas dans l’album Woman of Steel ; là où beaucoup d’artistes (et même les meilleurs) n’hésitent pas à inclure des morceaux très antérieures à la date de leur projet. Chapeau bas une nouvelle fois à Yemi Alade qui n’a pas fini de nous impressionner.

Yemi Alade remporte la récompense devant la Gabonaise Shan’L, la Sud-Africaine Sho Madjozi, la Nigériane Simi, la Tanzanienne Vanessa Mdee et la Cap-Verdienne Mayra Andrade.

Elle inscrit son nom au palmarès pour la 4ème fois en 5 éditions (2015, 2016, 2018, 2019). Seule Becca est parvenue à la détrôner en 2017.

Suivez Yemi Alade sur :

Laisser un commentaire