WANAWorldCup : l’Afrique de l’Ouest rit, l’Afrique du Nord pleure !

par / Aucun commentaire / 23 juin 2018

WANA prend des accents de Mondial ! Retour sur les dernières rencontres de la première journée ainsi que les deuxièmes matchs des représentants africains.

Fin de parcours pour la Tunisie…

La Tunisie était tout proche de tenir en échec l’Angleterre lors de la première journée des matchs du groupe G. Mais c’était sans compter sur Harry Kane, plus jeune capitaine de l’histoire des « Three Lions » en Coupe du Monde, qui a assumé son statut de leader…et de buteur. L’attaquant de Tottenham a en effet ouvert le score en début de rencontre (11e), avant de crucifier les Aigles de Carthage dans les arrêts de jeu, d’une tête rageuse. Ferjani Sassi avait quant à lui égalisé sur penalty (35e) et a longtemps cru permettre aux siens de partager les points avec les Anglais.

Les hommes de Nabil Maâloul n’ont guère réussi à faire mieux lors de leur deuxième rencontre qui les opposait à la Belgique. Les Belges ont parfaitement su profiter des largesses défensives tunisiennes au cours d’une première mi-temps spectaculaire (3-1), grâce au capitaine Eden Hazard sur pénalty (6e) puis Romelu Lukaku à deux reprises (16e et 45e). Dylan Bronn avait pourtant entre temps permis aux siens d’espérer à nouveau. A la sortie du vestiaire en deuxième période, Hazard s’est également offert un doublé (51e) et Michy Batshuayi (89e) a conclu ce festival offensif côté belge. Le capitaine Wahbi Khazri a sauvé l’honneur en toute fin de match (90+3). Score final 5-2. La dernière rencontre face au Panama aura comme seul enjeu de terminer la compétition sur une bonne note.

Le Sénégal montre l’exemple !

On conclut cette première journée sur une note (enfin) positive ! Dans le groupe H, Le Sénégal s’est imposé 2 buts à 1  face à la Pologne, grâce à un but de Cionek contre son camp (37e) puis grâce à Mbaye Niang (à l’image), ce qui a permis aux Lions de la Teranga de faire le break (60e). Le but de Krychowiak dans les derniers instants de la rencontre (86e) n’a donc pas suffi. Les hommes d’Aliou Cissé ont effectué une prestation satisfaisante face à une équipe de Pologne en manque d’inspiration. Le Sénégal devra faire au moins aussi bien face Japon pour espérer remporter cette rencontre, synonyme de qualification pour les 1/8 de finale. On y croit !

L’Egypte éliminée…

L’Egypte n’a pas rectifié le tir lors de son deuxième match face à la Russie, pays hôte de la compétition. Les Pharaons se sont inclinés 3-1. Après une première période terne, les Russes ont frappé fort d’entrée (47e) grâce à un but contre son camp du capitaine égyptien Ahmed Fathi. Ils ont ensuite enchaîné grâce à Denis Cheryshev (59e), puis Artem Dzyuba (62e). La présence de la star égyptienne Mohamed Salah n’a pas pu permettre à l’Egypte d’inverser la tendance, même si celui-ci a réussi à s’illustrer grâce à un penalty inscrit à la 73ème minute. Le vice-champion d’Afrique est donc éliminé de ce mondial. Le dernier match face à l’Arabie Saoudite, elle aussi éliminée, ne changera pas l’issue de son tournoi.

…tout comme le Maroc !

Le Maroc sort également de ce mondial, suite à la défaite concédée face au Portugal de Cristiano Ronaldo, buteur dès la 4ème minute (1-0, score final). Comme lors de la première rencontre contre l’Iran, les Lions de l’Atlas ont dominé techniquement cette rencontre. Mais les Marocains ont une nouvelle fois prouvé que dominer n’est pas gagner. Les hommes d’Hervé Renard peuvent nourrir d’immenseS regrets, eux qui avaient de réelles chances de jouer les trouble-fêtes dans ce groupe B. Le dernier match face à l’Espagne sera un match pour l’honneur, histoire de ne pas repartir avec un zéro pointé.

Le Nigéria se relance !

Ahmed Musa, grand héro du Nigéria-Islande !

Après leur contre-performance face à la Croatie, les Super Eagles se relancent dans le groupe D grâce à une victoire 2 buts à 0 contre l’Islande ! Tout n’était pas gagné pour les Nigérians auteurs d’une piètre première période, où ils pouvaient s’estimer heureux de s’en sortir avec un 0-0. Mais les hommes de Gernot Rohr se sont littéralement transformés lors de la seconde période, à l’image d’Ahmed Musa, l’homme de cette rencontre. Ce dernier a en effet inscrit les 2 buts de ce match, et quels buts !

Les Nigérians disputeront donc une « finale » du groupe face à l’Argentine de Lionel Messi lors de la dernière journée. Un simple match nul sera synonyme de qualification pour les 1/8 de finale. Musa serait bien inspiré de répéter ce genre de performance…

Laisser un commentaire