WANAWeek : ce qu’il ne fallait pas manquer cette semaine !

par / Aucun commentaire / 30 juillet 2016

La WANATeam vous propose chaque samedi un article qui recense 5 actualités WANA qu’il ne fallait pas manquer. Aujourd’hui dans WANAWeek : TGV africain, Afrobeat à New York, Inna Modja, Beyoncé pas WANA et Manu Dibango honoré.

Inauguration du premier TGV d’Afrique de l’Ouest au Nigéria !

TGV Africain

On vous en parlait dès le mois de mars, aujourd’hui c’est fait : Le Nigéria a officiellement inauguré son train à grande vitesse ! Inauguré le 26 juillet dernier par le président Buhari, la ligne va relier en moins d’une heure Lagos à Kaduna, ville située au nord du pays.

Un train qui pourra aller jusqu’à 150 km/h et qui sera abordable financièrement pour les usagers nigérians car le prix du billet en seconde classe sera d’environ 1,5€ et de 2€ en première classe. Une belle avancée pour le continent… qui en appellera d’autres !

“Afrobeat X Afrobeats”, à New York.

Afrobeat X Afrobeats

OkayAfrica a organisé ce vendredi 29 juillet un concert gratuit intitulé “Afrobeat X Afrobeats”, au Lincoln Center Out of Doors de New York. Comme l’indique le titre de l’événement, il s’agissait d’une rencontre entre l’Afrobeat créé par Fela Kuti et l’Afrobeats issue de la déferlante “Naija-Pop” notamment emmenée par Davido, l’invité prestigieux de l’événement. Le groupe d’inspiration « afrobeat » Antibalas était l’autre invité de marque de cette manifestation.

« Sambe », le nouveau clip d’Inna Modja !

Inna Modja

Inna Modja dévoile le clip du titre « Sambe », extrait de son dernier opus Motel Bamako.

Issu de son troisième album sorti il y a maintenant un an et demi, ce titre interprété en bambara, appelle au rassemblement de la jeunesse malienne.

Dans ce dernier album, Inna Modja n’a cessé de véhiculer des messages contre le terrorisme et les mauvais traitements infligés aux femmes et aux enfants. Consciente des fléaux africains, elle les dénonce mais l’artiste cherche aussi à faire découvrir au monde une autre image de l’Afrique, plus positive comme avec le clip de « Sambe ». Inna Modja est assurément une artiste WANA !

Le coup de gueule de WANAWeek : Beyoncé, une trop chère « Lemonade » !

Beyoncé WANAWeek

La star américaine aurait demandé pas moins de 4 millions de dollars pour une représentation en Côte d’Ivoire… Le cachet demandé par Queen B est d’une telle indécence que les critiques, notamment sur Twitter, n’ont pas mis long feu à se propager !

D’où le coup de gueule de notre rédaction : ces derniers temps, Beyoncé s’est montrée comme le porte-étendard du mouvement « Black Lives Matter » et pourtant la voilà qui snobe le continent noir ! Bien que le mouvement « Black Lives Matter » lutte pour la communauté noire présente aux Etats-Unis et ne concerne pas forcément l’Afrique, ce comportement de la part de la reine du R’n’B intrigue. « Lemonade », son dernier album avait mis en avant des artistes africains et WANA tels que Laolu Senbanjo, Ibeyi, Warsan Shire ou encore Amaka Osakwe et prônait une certaine idéologie qu’une histoire d’argent vient entacher… Dommage !

Manu Dibango reçoit le prix Nuits d’Afrique pour la francophonie.

Manu Dibango

Du 12 au 24 juillet dernier s’est tenu à Montréal l’un des plus importants festivals mettant à l’honneur la musique africaine, le « festival Nuits d’Afrique ». Cette année, pour le 30ème anniversaire du festival, la légende camerounaise Manu Dibango fut un invité de marque. Il reçut même pour l’occasion le prix Nuits d’Afrique pour la francophonie afin d’honorer l’ensemble de sa carrière.

« Ce que les 30 ans des Nuits d’Afrique m’inspirent ? Ça veut dire que c’est 30 ans de bonheur, 30 ans de confiance de la part du Québec et des organisateurs pour présenter un festival chaque année. Ce n’est pas une petite affaire, mais ça fait avancer ». Vous pouvez retrouver Manu Dibango dans la playlist WANA ou dans nos articles sur « Les chansons qui ont marqué les cultures Africaines ».

Rendez-vous samedi prochain pour d’autres brèves WANAWeek !

Laisser un commentaire