WANAWeek : ce qu’il ne fallait pas manquer cette semaine !

par / Aucun commentaire / 28 juillet 2019

Aujourd’hui dans WANAWeek : l’AfroCAN de basket, le “Tour de France” au Maroc et la disparition du journaliste Pierre Péan.

Le Congo victorieux de la première AfroCAN de basketball

La finale de la première AfroCAN a été remportée ce 27 juillet par la République démocratique du Congo face au Kenya (82-61). Après une première moitié de match très serrée entre les deux équipes les « Léopards » ont fait parler leur jeu et se sont imposés à Bamako, au Mali. Une belle première pour le basket congolais.

Contrairement à l’autre compétition AfroBasket où les Léopards sont encore à la recherche d’un titre, ils n’auront attendu que la première édition de l’AfroCAN pour remporter le titre, emmenée par Maxi Shamba qui a également été élu MVP de la compétition.

Marrakech accueillera le premier événement cyclosportif africain

En marge de la dernière étape du Tour de France cycliste, WANAWeek voulait saluer une première sur le sol africain car le Tour de France organisera les 19 et 20 octobre prochains “L’étape Morocco by Tour de France”. Un rendez-vous qui aura lieu à Marrakech et qui permettra aux amoureux de vélo de vivre une expérience unique dans un cadre extraordinaire.

Tous les participants amateurs auront ainsi l’occasion de rouler dans les mêmes conditions que les champions du Tour de France. Ouverte aux femmes et aux hommes âgés de plus de 18 ans, l’étape proposera quatre distances allant de 40 à 155 kilomètres et fera découvrir à ses participants la ville ocre et ses paysages de haute montagne.

Décès du journaliste français Pierre Péan

Le journaliste Pierre Péan, enquêteur chevronné ayant pour sujets de prédilection l’Afrique, les médias et la face cachée des personnalités politiques – notamment le passé trouble de l’ancien président socialiste François Mitterrand pendant l’occupation nazie, est mort ce jeudi 25 juillet.

“Pierre Péan, le grand journaliste d’investigation, est mort jeudi soir 25 juillet à l’âge de 81 ans”, avait rapporté jeudi soir L’Obs sur son site Internet, saluant “l’un des plus grands journalistes d’enquête français”.

En 1979 sort dans Le Canard enchaîné sa première grande affaire. Il s’agit de diamants que l’empereur Bokassa de Centrafrique aurait offerts au président français Valéry Giscard d’Estaing. Le scandale aura un grand retentissement à deux ans de l’élection présidentielle.

En 1983, ce tiers-mondiste dans l’âme publie “Affaires africaines”, sur les relations entre la France et le Gabon. Il reviendra sur les sujets africains avec le génocide rwandais (dans “Noires fureurs, blancs menteurs” en 2005), où certains de ses propos sur les Tutsis feront polémique.

C’est donc un amoureux de l’Afrique et de l’enquête journalistique qui disparaît, une de ces plumes alternatives qui ont rendu service aux populations africaines concernant la vie et le fonctionnement de leurs élites politiques.

Rendez-vous la semaine prochaine pour d’autres brèves d’actualité dans WANAWeek !

Laisser un commentaire