WANAWeek : ce qu’il ne fallait pas manquer cette semaine !

par / Aucun commentaire / 20 mai 2018

Aujourd’hui dans WANAWeek : Bal Trans-Saharien de Montreuil, le festival Métis de Saint-Denis, Mohammed Mbougar Sarr distingué et le probable retour de la course du Dakar !

Le Bal Trans-Saharien au Chinois de Montreuil

Ce samedi 19 mai avait lieu à Montreuil le Bal Trans-Saharien, qui proposait le meilleur des musiques d’Afrique et en particulier celles du Maghreb et de l’Afrique subsaharienne avec un plateau de choix chez les artistes. Au programme : concerts de Bania et de Boubacar Kafando, suivis de DJ set de Click et de Cucurucho jusqu’au petit matin, la soirée a traversé un grand nombre de styles : gnawa, chaabi, oriental grooves, arabesque, afro, soukouss, turkish disco, electro oriental, rai, arab hip hop, electro chaabi, mandingue beat, reggae oriental, touareg, hausa music, coupe decale, arabic funk, afro electro… Une soirée où le mélange des genres musicaux a été roi pour le plus grand bonheur du public. Nous saluons l’organisation de ce type de soirées faisant le pont entre les peuples d’Afrique à travers la musique, une soirée définitivement 100% WANA !

Plus d’informations sur l’événement sur la page Facebook du Bal Trans-Saharien.

Le festival Metis met l’Afrique du Sud à l’honneur !

Du 15 mai au 22 juin se déroulera le festival Metis, premier volet du festival de musique classique de Saint-Denis. Pour célébrer le centenaire de la naissance de Nelson Mandela, le festival Metis se consacre à la musique sud-africaine : chants en zoulou, gospel, jazz, tout y est pour découvrir les sonorités de ce beau pays. Le festival compte neuf concerts dans différentes villes de la Seine-Saint-Denis et sera clôturé le 22 juin par le « Durban Mix », un concert qui mettra en valeur le multiculturalisme de l’Afrique du Sud, et de sa métropole Durban, à travers des chants sud-africains, des musiques classiques britanniques et des musiques de tradition indienne.

Pour plus d’informations : http://www.metis-plainecommune.com/fr/accueil/

Mohammed Mbougar Sarr, lauréat du prix Littérature-monde 2018

L’écrivain sénégalais s’est vu décerner cette semaine le prix Littérature-monde 2018 pour son ouvrage « Silence du choeur », publié chez Présence Africaine, à l’occasion du festival Etonnants Voyageurs qui se tient ce week-end à Saint-Malo. Ce prix littéraire, à l’initiative du festival et de l’Agence Française de Développement (AFD). Le livre de Mohammed Mbougar Sarr « Silence du chœur » est un pavé de plus de 400 pages qui raconte l’arrivée dans un petit village sicilien d’un groupe de migrants venus d’Afrique subsaharienne. A 27 ans, Sarr voit son oeuvre récompensée, une belle promesse pour cet auteur qui signe son deuxième roman. Félicitations !

Retour aux sources pour le Dakar ?

 

Grande nouvelle pour le Dakar ? En effet c’est en Afrique que compte revenir le plus célèbre rallye-raid du pour la saison 2020. Un retour est envisagé là où tout a commencé sur les terres africaines pour le Dakar qui a connu de belles années de gloire entre 1979 et 2007 après un « exil » en Amérique du Sud depuis 2009. Une très grande nouvelle que ce soit pour le Dakar qui tient son nom de la célèbre capitale sénégalaise, mais aussi pour le continent africain qui deviendra lors de cet événement le centre du monde pour les amateurs de courses automobiles.

Rendez vous la semaine prochaine pour d’autres brèves d’actualité dans WANAWeek !

Laisser un commentaire