WANAWeek : ce qu’il ne fallait pas manquer cette semaine !

par / Aucun commentaire / 18 mars 2018

Aujourd’hui dans WANAWeek : le marché afro-caribéen ouvre ses portes à Paris, tout comme le Pavillon des Lettres d’Afrique, tandis que le festival MASA ferme les siennes, retour sur la candidature marocaine pour le Mondial de football 2026 et concours de beauté albinos au Zimbabwe !

L’ouverture du marché afro-caribéen à Paris !

Samedi 17 et Dimanche 18 mars ont eu lieu la deuxième édition du marché afro-caribéen à la Galerie Joseph, dans le 3ème arrondissement de Paris. Plus de 1000 m² consacrés à l’artisanat des pays d’Afrique et des Antilles.

Pour cette 2ème édition, a proposé de vous faire découvrir une large palette des produits afro-caribéens dans les domaines de la mode (vêtements, sacs, chaussures, accessoires), la beauté (maquillage, soin visage et cheveux et corps), l’édition (livre, jeux) et la gastronomie (cuisine d’Afrique et des Antilles à déguster sur place ou à emporter) !

Suivez la page du marché afro-caribéen sur Facebook.

Publié par Le marché Afro-caribéen sur vendredi 23 février 2018

La deuxième édition du Pavillon des Lettres d’Afrique !

Du Vendredi 16 et jusqu’au Lundi 19 mars ont lieu la deuxième édition du Pavillon des Lettres d’Afrique à la Porte de Versailles (Paris 15). Il s’agit d’un espace de 400 m² qui se veut être la vitrine de la richesse littéraire africaine. Cette deuxième édition a pour thème « Le livre, passerelle des arts ».

Le Pavillon des Lettres d’Afrique s’agrandit et s’habille aux couleurs des Caraïbes et du Pacifique. Un voyage initiatique entre une dizaine de pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique à la découverte de nombreux auteurs de tout horizon et d’une immense richesse culturelle et artistique. L’occasion de découvrir des nouveautés, une programmation dense et variée, un espace jeunesse encore plus dynamique, et de faire voyager vos papilles sur des saveurs d’ici et d’ailleurs.

Plus d’informations sur le site de l’événement !

La fermeture du festival MASA 2018.

Le Marché des arts du spectacle d’Abidjan (MASA), qui a démarré le 10 mars dernier, a pris fin hier samedi 17 mars. Cette 10ème édition de ce grand rendez-vous culturel africain a hébergé 1631 festivaliers venus d’Afrique et d’ailleurs ! L’édition 2018 avait une saveur particulière puisque le Marché fêtait ses 25 ans d’existence. Véritable fierté de la ville d’Abidjan, la capitale ivoirienne a accueilli les représentants de 65 pays différents et d’une multitude de disciplines artistiques tels le théâtre, la danse, la musique, la mode ou encore le slam.

Mondial 2026 de football : le Maroc a officiellement déposé sa candidature !

Si au départ le Maroc envisageait de proposer une candidature aux côtés de l’Espagne et de la Côte d’Ivoire, le Royaume chérifien a au final officiellement déposé seul son dossier pour l’organisation la Coupe du monde de football 2026. Pour concurrencer la solide candidature États-Unis-Canada-Mexique, le Maroc a de nombreux atouts. Fuseaux horaires (GMT+0), son ouverture (70 nationalités ne sont pas soumises au régime de Visa), l’appui de tout un continent pour un dossier qui se veut « avant tout Africain »… Le Maroc qui a annoncé hier avoir présélectionné 12 villes-hôtes et 12 stades, connaîtra l’issue de sa proposition le 13 juin lors de son congrès à Moscou, en marge de l’édition 2018 !

Un concours de beauté albinos pour vaincre les préjugés au Zimbabwe !

A l’occasion de cette compétition nommée « La Beauté au-delà de la peau », les jeunes femmes ont défilé dans une boîte de nuit d’Harare. « L’objectif de ce concours est d’instiller la confiance parmi les filles albinos au Zimbabwe et de réduire les préjugés associés à cette maladie », explique l’organisatrice de la soirée. En 2016 déjà, le Kenya avait organisé une élection Miss et Mister albinisme ; une façon comme une autre de faire avancer les mentalités allant dans le sens de la protection de chacun. En effet, dans certains pays d’Afrique, la minorité albinos souffre de stigmatisations. Dans les pires des cas, certains d’entre eux sont tués pour d’obscurs rituels censés apporter richesse et chance…

Rendez la semaine prochaine pour d’autres brèves dans WANAWeek !

Laisser un commentaire