WANAWeek : ce qu’il ne fallait pas manquer cette semaine !

par / Aucun commentaire / 17 septembre 2017

La WANATeam vous propose chaque semaine un article qui recense les actualités WANA qu’il ne fallait pas manquer dans WANAWeek. Aujourd’hui dans WANAWeek : Révélations sur la période de l’apartheid, la Tunisie sacrée à l’Afrobasket, rassemblement anti-Franc CFA, Grand Prix mondial de taekwondo à Rabat et Salon du Livre maghrébin !

Des documents révèlent l’implication de la France dans le soutien au régime de l’apartheid

C’est la bombe révélée par l’ONG Open Secrets : La France aurait contourné l’embargo international qui sévissait sur l’Afrique durant le régime de l’apartheid dans les annéees 1970-1980. L’Etat français aurait participé au financement du régine notamment par la vente d’armes  « Nous avons trouvé un nombre phénoménal de documents dans différents fonds d’archives faisant état de relations soutenues entre, d’une part, le gouvernement français, des entreprises françaises – industriels de l’armement –, les services secrets français et, d’autre part, Armscor, la société responsable des programmes d’armement sud-africain », affirme Hennie van Vuuren, directeur de l’ONG. « le bureau d’Armscor à l’ambassade d’Afrique du Sud, à Paris, a joué un rôle de tout premier plan à partir des années 1970, lorsque l’embargo sur les armes décidé par les Nations unies devient contraignant (à cause de l’apartheid, des guerres en Afrique australe et de l’assassinat de Steve Biko). Au même moment, le dernier étage de l’ambassade de l’Afrique du Sud, en bord de Seine, accueille une trentaine de responsables d’Armscor. Pendant une quinzaine d’années, ils achèteront et vendront des armes en France ».

Ce que pense WANA ? Rien de bien nouveau sous le soleil, mis à part l’officialisation (par le biais d’accusations très graves malgré tout) de quelque chose d’officieux dans les relations internationales depuis de nombreuses années. Mis à part le dégoût d’une position étatique hypocrite, prônant la liberté et l’antiracisme en façade mais qui soutient les interets économiques en coulisses, au prix du sang de toutes ces militants anti-apartheid morts pour la lutte de leurs droits.

La Tunisie championne d’Afrique de basket

Les Aigles de Carthage de nouveau champions d’Afrique de basketball après leur sacre à domicile face au Nigéria ce samedi 16 septembre en finale du tournoi continental. La Tunisie s’est imposée 77-65 face à leur rival nigérian dans un match maîtrisé et dominé par des Tunisiens qui ont réussi à gérer les temps forts de la rencontre. La victoire tunisienne a semblé être une évidence surtout après s’être imposé dans le derby maghrébin face au Maroc en demi-finale (60-52). La Tunisie a donc réussi SON Afrobasket.

Mobilisation contre le Franc CFA à Dakar

Plusieurs villes d’Afrique et d’Europe ont vu des manifestations contre le Franc CFA se constituer ce samedi 16 septembre. Sur un contexte de fond très tendu suite à l’arrestation puis l’extradition de l’activiste franco-béninois résidant au Sénégal Stellio Gilles Robert Capo Chichi plus connu sous le nom de Kemi Séba. Malgré les interdictions de manifester, notamment au Sénégal, la mobilisation a suscité un certain engouement sur les réseaux sociaux entre militants anti Franc CFA et personnalités de la société civile qui se mobilisent contre cette monnaie de plus en plus controversée.

A terme, en dépit des injonctions des présidents ivoiriens Alassane Ouattara et sénégalais Macky Sall pour préserver cette monnaie injuste, l’ambition à terme est de créer une zone monétaire complètement indépendante et libérée du joug de l’Etat français.

Le Maroc hôte du grand prix mondial de Taekwondo

Le Maroc accueillera un événement majeur pour le monde du Taekwondo du 22 au 24 septembre. Les plus grands athlètes se retrouveront au complexe Prince Moulay Abdellah à Rabat. C’est la première fois qu’un tel événement se produit sur le continent africain, une compétition qui réunira le top 30 du Taekwondo mondial, un rendez vous qui permettra aux athlètes africains de confirmer les belles performances des derniers jeux Olympiques à Rio.

1ère édition du Salon du livre maghrébin à Oujda

Placée sous le haut patronage du roi Mohammed VI  la ville d’Oujda organisera, du 21 au 24 septembre prochain, la 1re édition du Salon maghrébin du livre sous le thème «Dire la jeunesse, écrire l’espoir». Cette première édition réunira quelque 200 intellectuels du Maghreb, d’Europe et d’Afrique. Au programme activités, ateliers et tables rondes, dédiées aux jeunes, et ce sera également lors de ce salon que seront décernés trois prix « littérature jeunesse ». Un événement à ne pas manquer pour les fans de littérature.

Rendez-vous la semaine prochaine pour d’autres brèves dans WANAWeek !

Laisser un commentaire