WANAWeek : ce qu’il ne fallait pas manquer cette semaine !

par / Aucun commentaire / 17 juin 2019

Aujourd’hui dans WANAWeek : l’Open de Rome de Taekwondo, la journée de la femme digitale au Sénégal, et les NBA Finals qui sourient à Serge Ibaka et Pascal Siakam !

L’Afrique brille à l’Open de Taekwondo de Rome 2019 

Pour ce grand prix de Rome 2019, le taekwondo africain s’est distingué et de fort belle manière puisque deux combattants ont décroché une médaille. Le premier est le Marocain Archraf Mahboubi en -80 kg, après avoir perdu en demi finale le champion marocain s’est très bien repris en empochant la médaille de bronze.
Une fierté pour le peuple marocain dans le domaine du Taekwondo puisque c’est la première médaille remportée par le pays depuis le lancement de la compétition en 2013.
Le second est le champion olympique ivoirien Cheick Cissé qui a eu le même parcours que le Marocain après une défaite en demi finale celui qui avait ébloui à Rio en 2016 a remporté une autre médaille à son palmarès. Une très belle prestation du continent africain sur le sol italien

La journée de la femme digitale s’invite à Dakar

Dakar, la capitale sénégalaise a été le 13 et le 14 juin dernier le pays l’hôte d’un important rendez-vous mettant la question des femmes au cœur du développement digital. Il s’agit de la première édition de la Journée de la femme digitale en Afrique un pendant de l’édition européenne.

Deux journées riches et inspirantes, résolument tournées vers une société numérique responsable plus inclusive, articulées autour de l’inspiration, de l’expérience et du networking. «Plus qu’un simple événement, la JFD est un véritable concentré de rencontres, de partages de savoir et d’expériences qui a pour ambition d’inspirer et d’encourager toutes les femmes à innover et entreprendre dans le secteur du digital»

Pascal Siakam et Serge Ibaka champions NBA avec les Toronto Raptors !

C’est l’événement sportif mondial de la semaine : ce sont les Toronto Raptors qui se sont imposés dans la série des Finales NBA ce vendredi. Toronto a donc gagné les quatre matchs décisifs pour le titre suprême de la planète basket au bout du match 6 grâce notamment à un grand Kawhi Leonard, élu MVP de ces finales.

Pour la WANATeam, c’est l’occasion de saluer deux joueurs qui ont été déterminants dans la quête de ce 1er trophée obtenu par une franchise canadienne de l’Histoire de la NBA. A commencer par l’Espagnol d’origine congolaise Serge Ibaka qui a remporté sa première bague (méritée) où il a été précieux en défense. Une fierté pour le natif de Brazzaville qui honore la diaspora africaine dans le monde.

Résultat de recherche d'images pour "serge ibaka nba champion"

Autre champion à saluer, le Camerounais Pascal Siakam « Gagner ce titre NBA pour l’équipe, pour Toronto, pour le Canada, pour l’Afrique, pour le Cameroun, il n’y a rien au-dessus de ça (…) Bien sûr, je sais qui va suivre et que le meilleur est à venir. C’est juste le début pour moi, je vais continuer à progresser et à apprendre. Ce qui me motive, c’est de regarder ce que j’ai fait en trois ans, et de me dire ce que je peux faire en dix ans, tu vois ? Il s’agit de continuer à construire et comprendre que si tu travailles dur, tu peux en arriver là. Mais ça ne fait que trois ans. C’est ça ma motivation, trouver comment je peux faire mieux que ça, réaliser à quel point je peux être fort. C’est la nouvelle étape à présent ». Une mentalité WANA que l’on salue bien évidemment !

pascal siakam nba champion"

Rendez-vous la semaine prochaine pour d’autres brèves d’actualité dans WANAWeek !

Laisser un commentaire