WANAWeek : ce qu’il ne fallait pas manquer cette semaine !

par / Aucun commentaire / 15 avril 2018

Aujourd’hui dans WANAWeek : le festival du film africain Adeas à la Sorbonne, le salon du mariage Afro-antillais, le début des playoffs en NBA, Mohamed Salah trentenaire et Naomi Campbell milite pour un Vogue Afrique.

Le festival du film africain Adeas à la Sorbonne !

Du 11 au 14 avril 2018 s’est déroulé la 4ème édition du festival du film africain Adeas à la prestigieuse université de la Sorbonne (5ème arrondissement de Paris). Depuis 2014, l’Association des Etudiants Africains de la Sorbonne propose chaque année un festival du film Africain.

Cette manifestation est l’occasion de redécouvrir des classiques du cinéma africain et les œuvres de jeunes cinéastes issus de la diaspora. Les projections ont toutes été suivies d’une rencontre et d’un échange sur quelques grandes problématiques du cinéma panafricain avec les réalisateurs.

Plus d’informations sur la page Facebook de l’événement.

Top Afro Wedding : le salon du mariage Afro-antillais !

Les 14 et 15 avril a eu lieu la 3ème édition de Top Afro Wedding, le salon du mariage Afro-antillais, à Villejuif. Plus de 1200 m² d’exposition consacrée aux robes de mariée, traiteurs, pâtissiers, photographes. Sans oublier les deux somptueux défilés afin de découvrir les dernières tendances !

Lors du grand rassemblement des prestataires de mariage afro-antillais, des futurs mariés ont eu l’opportunité de rencontrer les créateurs de robes et de costumes; participer aux ateliers de
coiffures et de maquillage; profiter des bons plans et bénéficier d’offres promotionnelles lors de l’événement.

Plus d’informations sur la page Facebook de l’événément.

Le début des playoffs en NBA !

Le Camerounais Joel Embiid

C’est enfin le début des playoffs en NBA ! 16 équipes sur les 32 franchises de la ligue vont s’affronter pour savoir qui mérite le titre final. On retrouvera cette année beaucoup d’équipes comptant des joueurs
africains ou originaires du continent.

Du coté des Raptors de Toronto, favoris à l’est, on retrouve l’incontournable hispano-congolais Serge Ibaka mais pas seulement puisque le Camerounais Pascal Siakam et le Nigérian Ogugua Anunoby font aussi partie de l’effectif de Toronto. Mais l’événement de ces playoffs est la première participation du phénomène Joel Embiid (à l’image) qui a conduit Philadelphie en playoffs après plusieurs années d’absence. Son duo avec Ben Simmons pourrait bien emmener les Sixers en finale dans une conférence ouvert et très homogène en raison des nombreuses blessures notamment au Celtics de Boston.

Il ne faudra pas oublier de suivre Giannis Antetokounmpo, Victor Oladipo ou encore Gorgui Dieng qui auront des cartes a jouer avec leurs équipes respectives et l’occasion de briller dans ces playoffs qui n’auront jamais été aussi ouverts que cette année !

Salah, premier Africain à atteindre les 30 buts dans l’histoire de la Premier League !

Quelle saison, quel exploit, quel joueur ! Le prix Eusebio de l’année 2017 continue de faire une année époustouflante. L’Egyptien Mohamed Salah rejoint le club fermé des trentenaires du championnat anglais. En effet, le pharaon a déjà marqué 30 buts, et la saison n’est pas encore terminée. À ce rythme, une simple nomination, comme hier, au titre du meilleur joueur de la Premier League par le syndicat des footballeurs professionnels, ne peut suffire. Il reste à l’Egyptien une demi-finale de Ligue des champions et une Coupe du monde pour entrer définitivement dans la légende.

Ci-dessous ce fameux 30ème but inscrit ce Samedi 14 avril face à Bournemouth ! Et il est (encore une fois) magnifique !

Naomi Campbell milite pour une version africaine du magazine Vogue

La mannequin anglaise était de passage au Nigéria pour défiler pour la Arise Fashion Week, événement important qui s’y déroulait du 30 mars au 2 avril 2018. L’occasion pour la légendaire top modèle de lancer un appel en faveur de la reconnaissance de l’apport africain à la mode ! « Il est temps que naisse un Vogue Afrique. Le Vogue Arabie existe désormais. La logique voudrait que l’Afrique suive. Ce continent n’a jamais eu l’opportunité de faire valoir sa contribution à la mode internationale, de voir ses tissus et ses créations adoubées par le monde entier », a-t-elle déclaré. Une bonne idée ?

Rendez-vous la semaine prochaine pour d’autres brèves dans WANAWeek !

Laisser un commentaire