WANAWeek : ce qu’il ne fallait pas louper ces dernières semaines !

par / Aucun commentaire / 13 octobre 2019

Aujourd’hui dans WANAWeek : A Rabat, la première Biennale d’art contemporain 100% féminine ; Cameroun pays hôte des prochains championnats d’Afrique d’athlétisme ; Abiy Ahmed Prix Nobel de la Paix ; festival Africapitales à Bruxelles et record du monde du marathon pour le Kényan Eliud Kipchoge !

L’art contemporain féminin à l’honneur au Maroc !

Nouvel événement dans la riche programmation culturelle marocaine, la première Biennale de Rabat a ouvert ses portes le 24 septembre dernier et les refermera trois mois plus tard, le 18 décembre. Portée par la Fondation nationale des musées du Maroc, cette manifestation d’art contemporain entend favoriser un dialogue entre les disciplines (arts visuels, architecture, danse, performances, etc.) et ouvrir « une réflexion sur l’urgence de la création, en examinant les raisons, les révoltes, les moments décisifs qui poussent les artistes à passer à l’action et à contribuer à l’histoire. » Le commissaire en charge de cette première édition, Abdelkader Damani, l’a intitulée « Un instant avant le monde ».

Pour cette biennale c’est la femme qui est mise à l’honneur à travers différentes œuvres pour dénoncer certains fléaux en référence à l’actualité marocaine telles que la lutte pour l’abrogation des lois contre l’avortement et les relations sexuelles hors mariage.

Le Cameroun accueillera les 23ème championnat d’Afrique d’athlétisme

Après le fiasco de l’organisation de la CAN 2019, le pays qu’on appelle l’Afrique en miniature retente sa chance mais cette fois-ci avec l’athlétisme ! Le Cameroun a été désigné le mois passé lors de la 52è congrès de l’Association Internationale des Fédérations d’athlétisme au Qatar pour organiser le prochain championnat de la discipline. Cette désignation s’est faite suite aux résolutions prises par la Confédération africaine d’athlétisme (CAA) lors du congrès. Selon le Camerounais Hamad Kalkaba Malboum, le président de la CAA, le Cameroun éprouvait le désir d’organiser la compétition.

« La Fédération camerounaise d’athlétisme avait exprimé le souhait d’accueillir la compétition après le congrès de la CAA à Abidjan en avril. Après avoir obtenu l’approbation des autorités du pays, un accord unanime a été trouvé sur la candidature du Cameroun, lors de la réunion de la CAA. En 2022, le Cameroun disposera de toutes les installations pour organiser cet événement dans plusieurs de ses villes », a expliqué le président de la Confédération africaine. Maintenant reste à savoir si le Cameroun a compris la leçon de l’avortement de l’organisation de la CAN 2019. Néanmoins, avec tous les travaux en cours, les Camerounais restent optimistes pour 2022 et pour accueillir cet événement dans les meilleures conditions possibles.

Abiy Ahmed : Prix Nobel de la Paix 2019 !

Photo by EDUARDO SOTERAS / AFP)

Le comité Nobel a annoncé que le prix 2019 reviendrait à M. Ahmed pour son action en faveur de la réconciliation entre l’Ethiopie et l’Erythrée. Effectivement, depuis son arrivé au pouvoir en avril 2018, le jeune dirigeant a profondément bouleversé les relations avec le pays voisin. A l’issue d’une rencontre historique, le 9 juillet 2018, à Asmara, la capitale érythréenne, le président érythréen, Isaias Afwerki, et lui-même ont mis fin à vingt ans d’état de guerre entre leurs deux nations ! Pour son engagement dans la mise en place d’un processus, le premier ministre éthiopien succédera à la militante yézidie Nadia Murad et au gynécologue congolais Denis Mukwege, récompensés conjointement l’an dernier pour leur combat contre les violences sexuelles.

Bruxelles devient «Africapitales» le temps d’un festival !

La capitale belge aux 184 nationalités va accueillir le festival Africapitales aux Halles de Schaerbeek. Pendant trois semaines, les richesses de l’Afrique et sa diaspora seront célébrées via des spectacles, une exposition, des films, des performances et autres débats. Le lien de l’événement qui dure jusqu’au 24 octobre prochaine : ici ! Ce festival a notamment reçu le soutien de l’Organisation Internationale de la Francophonie.

Un marathon record pour le Kényan Kipchoge !

Ce Samedi 12 octobre, Eliud Kipchoge est rentré dans l’histoire du sport en cassant la mythique barrière des 2h au marathon à Vienne. En courant en 1 heure 59 minutes et 40 secondes, le Kényan a battu le record du monde de la discipline. Cependant, celui-ci ne sera pas homologué étant donné les circonstances de la course (emmenée par de nombreux lièvres). Pour autant, la performance demeure phénoménale, lui qui a couru à 21 km/h de moyenne durant 42,195 km. Ce dernier a joint sa parole à l’acte en disant penser que l’humain n’a pas de limite.

Rendez-vous la semaine prochain pour de nouvelles brèves dans WANAWeek !

Laisser un commentaire