WANAWeek : ce qu’il ne fallait pas manquer cette semaine !

par / Aucun commentaire / 11 mars 2018

Aujourd’hui dans WANAWeek : Serena Williams pour un tournoi WTA en Afrique, Symposium de la CAF sur le football féminin, le Tsena d’Afro Lova à Paris et notre billet engagé sur la journée du 8 mars !

Serena Williams projette la création d’un tournoi WTA en Afrique

L’Américaine lauréate de 23 tournois du Grand Chelem et fraîchement maman souhaite organiser un tournoi WTA en Afrique pour promouvoir le tennis sur le continent africain et donner la chance aux jeunes filles africaines de pouvoir éclore à l’issue de ces tournois. « Je voudrais continuer d’y penser. Je suis contente que vous me le demandiez. Ce serait excellent. Ce sera très cool et une grande opportunité pour les tenniswomen africaines. Imaginez le nombre de tenniswomen qui en sortirait ».
Ce n’est qu’un projet mais nous encourageons l’ex numéro 1 mondial dans cette démarche pour le tennis africain.

Symposium de la CAF sur le football féminin à Marrakech

Les 6 et 7 mars derniers ont été un temps fort du football africain puisque, comme l’an passé pour les hommes, s’est tenu à Marrakech le symposium du football féminin de la Confédération africaine de football (CAF). Outre la création prochaine d’un département du football féminin annoncé par le président Ahmad Ahmad, les thématiques abordées dans ce symposium (développement de la formation et de l’arbitrage, réforme des compétitions continentales et mondiales en faveur de l’Afrique, sponsoring, gouvernance, médiatisation et communication du football féminin) vont faire l’objet d’une validation lors du prochain conseil exécutif de la Confédération.

Nous espérons y revenir très prochainement sur notre site car le football féminin est un sujet qui nous tient particulièrement à cœur.

Retour sur le Tsena d’Afro Lova au Vendôme Club

Le 10 mars a eu lieu la troisième édition du Tsena, organisé par Afro Lova et son emblématique fondateur Christin Espoir Ndilou. Une journée où exposants, entrepreneurs, créatrices de mode et artistes ont présenté leur projet au public. WANA était présent à cet événement et a pu rencontrer des personnalités dont nous vous parlerons très prochainement !

8 mars : journée internationale des droits des femmes

Comme chaque année depuis 1977, le 8 mars est une journée consacrée à la lutte pour les droits des femmes dans le monde. L’essence de cette journée, qui est censée se focaliser sur les droits des femmes, est mise à mal lorsque l’on voit la récupération commerciale qui en a été faite : réductions sur les produits de beauté ou cadeaux en tout genre, il est important de rappeler qu’avant d’inciter à la consommation – tout en alimentant certains stéréotypes les plus grossiers –  on pourrait commencer par lutter contre les violences faites aux femmes et nous accorder pleinement tous nos droits sans chercher nous en retirer à la première occasion.

L’Afrique regorge de femmes extraordinaires – connues, moins connues ou anonymes – qui ont largement contribué à une avancée significative en matière de droits et qui luttent à leur échelle pour faire évoluer les choses, à l’instar de Funmilayo Ransome Kuti, Josephine Kulea, Fartuun Abdisalaan Adan ou Meaza Ashenafi, pour ne citer qu’elles. Cependant, les femmes de nombreux pays d’Afrique restent confrontées à des fléaux sans aucune législation appropriée pour les protéger. Le harcèlement sexuel commence à peine à être reconnu au Maroc ou en Egypte, l’avortement reste interdit sauf dans une poignée de pays dont la Tunisie et l’Afrique du Sud, et le viol conjugal n’est tout simplement pas considéré comme un crime. Comme dans chaque pays du monde, il reste du chemin à faire pour venir à bout des violences faites aux femmes, condamner fermement les agresseurs et, tout simplement, reconnaître l’égalité entre les hommes et les femmes. Alors avant de nous proposer du maquillage à moitié prix ou un bouquet de fleurs, commençons par reconnaître que, peu importe le contexte, les violences faites aux femmes ne sont jamais acceptables et qu’il s’agit d’un combat quotidien.

Rendez vous la semaine prochaine pour d’autres brèves dans WANAWeek !

Laisser un commentaire