WANAWeek : ce qu’il ne fallait pas manquer cette semaine !

par / Aucun commentaire / 10 septembre 2017

La WANATeam vous propose chaque semaine un article qui recense les actualités WANA qu’il ne fallait pas manquer dans WANAWeek. Aujourd’hui dans WANAWeek : le festival international des films de la diaspora africaine à Paris, l’événement Waxmania à Nantes, l’excellent parcours de Kevin Anderson à l’US Open de Tennis, le reportage « Afrobeat from Nigeria to the World » sur Trace Urban et la première de « Woman in Africa ».

Le festival international des films de la diaspora africaine à Paris

Depuis le Vendredi 8 septembre a lieu la septième édition du festival international de la diaspora africaine à Paris. L’Association Festival des Films de la Diaspora Africaine (FIFDA), créée en 2009, a pour mission de présenter au plus grand nombre des films issus de l’Afrique et de sa diaspora et de renforcer le rôle des réalisateurs africains et d’origine africaine dans le cinéma mondial contemporain. Jusqu’au 10 septembre, la FIFDA revient pour sa septième édition avec de nouveaux films qui représentent la richesse et la diversité de l’Afrique et de sa diaspora.

Plus d’informations sur le site de l’événement.

La troisième édition de Waxmania à Nantes

Le rendez-vous des créateurs a eu lieu les 9 et 10 septembre à Nantes à l’occasion de l’événement Waxmania. Il s’agit, par ce rendez-vous, de valoriser les créateurs de tout horizon qui subliment le wax en le travaillant de façon moderne ou bien avec le mélange de matériaux tout en gardant un ancrage avec l’Afrique.

Waxmania fait référence au tissu Wax, célèbre tissu utilisé en Afrique pour la confection des vêtements. Toutefois, plus que le tissu, l’objectif est de partager tout cet univers autour du motif des matériaux précités. Cette troisième édition rassemblera des créateurs venus de toute la région des Pays de la Loire qui produisent et transforment en France des petites séries ou des pièces uniques.

Plus d’informations sur la page Facebook de Waxmania.

 L’excellent parcours de Kevin Anderson à l’US Open !

Et non vous ne rêvez pas, Kevin Anderson a bel et bien atteint la finale de l’US Open de Tennis 2017 dans la nuit du Vendredi 8 septembre ! Il devient le premier joueur sud-africain à atteindre ce stade en Grand Chelem depuis l’Open d’Australie 1981 et Johan Kriek, vainqueur cette année là. Il avait également remporté l’édition suivante, mais sous la nationalité américaine.  Profitant d’un tableau déserté notamment par Andy Murray, Anderson a tout de même eu le mérite d’éliminer Sam Querrey en quarts de finale, puis Pablo Carreno-Busta en demi. Deux belles victoires en 4 sets face à deux joueurs mieux classés que lui au classement ATP. Il retrouvera en finale Rafael Nadal dans la nuit du Dimanche 10 au Lundi 11 septembre.

« Afrobeat from Nigeria to the World » sur Trace Urban

Ce Dimanche 10 septembre 2017, Trace Urban diffuse à 22h un reportage en deux parties retraçant l’évolution historique d’un des plus gros phénomènes africains des 50 dernières années : le mouvement musical Afrobeats. « Afrobeat from Nigeria To The World » retrace les aspects sociaux, économiques, historiques et musicaux de l’afrobeat et en ayant été à la rencontre de nombreux artistes, le documentaire propose une explication du succès de ce genre musical depuis sa naissance. L’occasion pour vous de retrouver Davido, J.Martins, P-Square, Yemi Alade  et plein d’autres artistes. « De Lagos à Londres en passant par Paris et Abidjan, les Nigérians ont révolutionné la musique africaine. Une plongée inédite dans l’histoire du plus grand phénomène culturel africain de ces dix dernières années. »

Sommet « Woman in Africa » à Marrakech

 

Du 25 au 27 septembre aura lieu à Marrakech la première édition du rendez-vous «  Woman in Africa » qui réunira plus de 300 femmes et hommes d’Afrique et du monde entier afin de les amener à débattre d’actions concrètes à mettre en place afin d’offrir aux femmes africaines une plus partie de responsabilité et un un plus grand rôle dans la gestion de leur pays. Durant trois jours, les participants échangeront sur le fait d’investir pour une meilleure gouvernance avec les femmes. L’objectif étant d’encourager les entreprises internationales et panafricaines à dénicher et accompagner les talents des femmes du continent. Produisant jusqu’à 65% des biens économiques du continent africain, les femmes africaines ne représentent que 8,5% des emplois non-agricoles. C’est pour changer cette donne et mettre en avant le leadership féminin que WIA a été fondé.

Rendez-vous la semaine prochaine pour d’autres brèves dans WANAWeek !

Laisser un commentaire