WANAWeek : ce qu’il fallait pas manquer cette semaine !

par / Aucun commentaire / 6 mai 2018

Aujourd’hui dans WANAWeek : Lallab souffle sa deuxième bougie à l’Institut du Monde Arabe, le Bandung du Nord, les JOJ bientôt en Afrique en 2022 et l’Arnold Classic Africa 2018 !

Lallab souffle sa deuxième bougie à l’Institut du Monde Arabe !

Ce samedi 5 mai, l’Institut du Monde Arabe accueillait l’association Lallab qui fêtait ses 2 ans sous le thème des Héritières. Lallab est une association féministe antiraciste qui a pour but de « faire entendre les voix des femmes musulmanes qui sont au cœur d’oppressions racistes et sexistes. [Elle] façonn[e] un monde dans lequel les femmes choisissent en toute liberté les armes de leur émancipation » en redonnant la parole aux concernées. Au programme : interventions, tables rondes, concert et forum. Les sujets abordés étaient divers et placés sous le signe de la transmission.

Rokhaya Diallo était présente et nous a parlé de femmes trop peu connues qui ont pourtant occupé des places centrales dans les luttes passées, que ce soit contre l’esclavage en Guadeloupe, contre la colonisation française en Algérie ou contre la colonisation portugaise en Angola.

Les autres interventions auxquelles nous avons pu assister abordaient les violences médicales et gynécologiques envers les femmes racisées, la transmission des traumatismes à travers l’épigénétique et l’importance de l’émergence de mouvements féministes qui ne soient pas « élitistes » mais inclusifs : en prenant en compte les violences de classe, de genre, de race, d’appartenance religieuse et d’orientation sexuelle – et non uniquement les violences sexistes dans les milieux aisés.

Ce #Lallabbirthday était donc une journée très instructive et enrichissante qui alliait parfaitement transmissions intellectuelles et ambiance festive. On leur dit à l’année prochaine !

Pour suivre Lallab :

Bonus : on y a même retrouvé Rakidd !

Myriam avec le dessinateur Rakidd à l’Institut du Monde Arabe. Garanti sans trucage (ou pas !)

Le 1er « Bandung du Nord » à St-Denis !

Ce weekend a eu lieu, du 4 au 6 mai, le « Bandung du Nord » à St-Denis. Durant trois jours de conférence, des discussions ont eu lieu s’inscrivant dans l’esprit de la conférence de Bandung de 1955 réunissant les pays d’Afrique et d’Asie « non-alignés » lors de la période de Guerre Froide. Le Bandung du Nord se revendique comme la première conférence internationale de personnes de couleur prenant à bras le corps les questions concernant les non-blancs vivant dans le nord global, afin de discuter de problématiques qu’elles ont en commun et de proposer l’idée d’une Internationale Décoloniale qui scellerait une alliance politique entre les mouvements décoloniaux d’Occident. On a pu y apercevoir l’activiste américaine Angela Davis ou encore le militant guadeloupéen Elie Domota.

Plus d’informations sur l’événement sur le site du comité.

Quatre pays africains en lice pour l’organisation des Jeux Olympiques de la Jeunesse 2022

Une grande première pour le continent africain car 4 pays africains sont en lice pour organiser les prochains Jeux Olympiques de la Jeunesse en 2022. En effet en octobre 2018 en Argentine le Comité international olympique (CIO) désignera le pays-hôte des Jeux olympiques de la Jeunesse 2022. Quatre pays se tiennent au coude à coude : le Botswana, le Nigeria, le Sénégal et la Tunisie. « C’est le bon moment pour l’Afrique, avait indiqué à RFI Antoine Goetschy, directeur associé des JOJ au CIO. Sur le plan du sport, c’est un continent qui a déjà beaucoup d’activités. Et le sport est une activité qui s’adresse principalement aux jeunes. Or, l’Afrique est le continent qui a la population la plus jeune. Au niveau des performances, les athlètes sont là. Au niveau des grands rendez-vous internationaux, le continent était un peu oublié jusque-là. Il est peut-être temps de rattraper tout ça ».

Arnold Classic Africa 2018

Depuis 2016, des passionnés de musculation et de sports sud-africains ont collaboré pour faire du Festival Arnold Sports du célèbre acteur et (aussi fût un temps) bodybuilder Arnold Schwarzenegger  une réalité sur le continent africain sous le thème général «Mon sport, ma passion». En partenariat avec le gouvernement provincial de Gauteng, la SA Sports Confederation et le Comité Olympique sud-africain (SASCOC), Arnold Classic Africa offre aux athlètes la possibilité de participer à une compétition internationale, contre des participants de tous les continents, en Afrique. Au programme : compétition de musculation, démonstrations et concours pour battre des records établis par les plus grands de cette discipline. Rendez vous du 18 au 20 mai prochain pour 3 jours où l’Afrique sera à l’heure de la musculation.

Retrouvez toutes les informations sur le site de l’événement !

Rendez vous la semaine prochaine pour d’autres brèves d’actualité dans WANAWeek !

Laisser un commentaire