WANAWeek : ce qu’il ne fallait pas manquer cette semaine !

par / Aucun commentaire / 1 juillet 2017

La WANATeam vous propose chaque samedi un article qui recense les actualités WANA qu’il ne fallait pas manquer dans WANAWeek. Aujourd’hui dans WANAWeek : La victoire de Wizkid aux BET Awards 2017, la Tunisie à Wimbledon, l’Afrique et le taekwondo !

La victoire de Wizkid aux BET Awards 2017.

Dimanche 25 juin a lieu la 17ème édition des BET Awards, événement célébrant la culture noire-américaine, mais pas que. L’Afrique a également sa place lors de cette cérémonie à travers la récompense du « Best International Act Africa ». Et c’est Wizkid qui a raflé la mise notamment devant Davido, Tekno, Mr.Eazi ou encore AKA ! Pour le « Best International Act Europe », MHD et Booba se sont inclinés devant le britannique Stormzy. Une cérémonie qui a notamment été marquée par la défaite de Nicki Minaj face à sa grande rivale Remy Ma pour le prix de la meilleure artiste féminine hip-hop. Un trophée qu’elle remportait systématiquement depuis 7 ans ! Mais la grande gagnante des BET Awards 2017 est Beyoncé, vainqueur de 5 récompenses sur ses 7 nominations.

La Tunisie au tableau final de Wimbeldon.

 

La tenniswoman tunisienne Ons Jabeur s’est qualifiée pour le premier tour du tournoi de Wimbledon (Grande-Bretagne) qui débutera le 03 juillet prochain. C’est la première fois de sa carrière qu’elle participe au premier tour de ce tournoi du Grand chelem. Pour y parvenir, elle a battu au 3eme tour préliminaire l’américaine Asia Mohamed en deux sets (6-4, 6-0). On ne connait pas encore son adversaire contrairement à son compatriote Malek Jaziri. Passant une seule fois le cap du premier tour sur le gazon de Wimbledon, le Tunisien aura fort à faire cette année. En effet, il devra battre le français Lucas Pouille tête de série n°14, une prouesse qu’il a déjà réalisé à Guadalajara en 2016 (3-6, 6-3,7-5).

L’Afrique brille au taekwondo.

Depuis les Jeux olympiques de Rio, l’Afrique a le vent en poupe dans le monde du taekwondo, comme nous avons pu le voir aux championnats du monde de taekwondo à Muju en Corée du Sud. L’Ivoirienne Ruth Gbagbi et le Nigérien Issoufou Alfaga Abdoulrazak ont remporté la médaille d’or dans leurs catégories respectives, cela confirme que l’Afrique est le continent à suivre dans le monde du taekwondo.

Rendez-vous la semaine prochaine pour de nouvelles brèves WANAWeek !

Laisser un commentaire