Les traditions culinaires du Maroc durant le Ramadan !

par / Aucun commentaire / 7 juin 2017

La première dizaine de jours du mois de Ramadan s’est écoulée à la vitesse de la lumière. Ce mois sacré chez les Musulmans comporte son lot de traditions culinaires dans toutes l’Afrique comme nous avons déjà eu à en parler précédemment. Aujourd’hui, nous voudrions nous intéresser à un pays en particulier, le Maroc et ses habitudes alimentaires au cours du mois de Ramadan.

Le Maroc est un pays particulièrement riche culturellement et les traditions culinaires varient en fonction des régions du pays. Dans cet article, nous vous présenterons les aliments de base, ceux qui nous ont été servi durant notre séjour au Maroc.

Rupture du jeûne

  • Dattes

Tradition musulmane oblige, à l’image de leur prophète, les jeûneurs rompent leur faim avec des dattes. Prisées durant ce mois, ce fruit, très sucré, est mangé généralement en nombre impaire. De l’eau, du lait ou du leben, lait fermenté, sont privilégiés comme accompagnement.

Entrée

  • Hrira

Evidemment ! Plat mythique maghrébin est incontournable durant le mois du Ramadan. Il est conseillé de débuter son repas par une soupe chaude et la Hrira fait parfaitement l’affaire ! Dans certaines régions du Maroc, on va privilégier la chorba mais généralement c’est la soupe de légumes et aux épices qui est prisée. Quelques fois, certains vont ajouter un œuf à la soupe : ils sont fous ces Marocains !

Accompagnements salés

Comme le reste de l’année, au Maroc on garde un rythme de trois repas par jour. Le ftour (la rupture), le diner et le shour (dernier repas avant le lever du soleil). Chacun de ses repas a ses habitudes et en règle générale, c’est à l’heure du dîner que des plats principaux sont servis (en été, ce repas a lieu vers 1h du matin). Donc, à l’heure du ftour, on va privilégier les petits fours et amuses bouches.

  • Briouates

Aux œufs, au fromage, chèvre-miel, épinards, viande hachée, en réalité les briques offrent une infinité de possibilité. Tous les goûts sont dans la nature et tous les ingrédients peuvent être cuisinés dans des briques : la magie de la friture. Mention spéciale à la pastilla, brique composée principalement de poulet et d’amandes, dont tout le monde raffole, surtout à Marrakech !

  • Betbout

 

Le matlouh est le pain traditionnel au Maghreb, au Maroc, on va en faire des pains miniatures pour des mini-sandwichs. Dégustés en petites bouchées, cette recette est appréciée sur les tables du Ramadan et comme les briques, déclinable à l’infini.

Accompagnements sucrés

Indispensables pour un bon petit déjeuner beldi traditionnel marocain, le msemen et la harcha les baghrir occupent également les tables du ftour.

  • Msemen

Msemen ou Msemmen, sont des crêpes feuilletées connues dans tous le Magrheb. Les recettes diffèrent toujours un peu suivant les régions du Maghreb mais les résultats sont toujours délicieux. Les Msemen peuvent être sucrés ou salés suivant vos envies. Vous pouvez également les farcir pour en faire une recette originale.

Baghrir

Confiture, miel, beurre et pâte à tartiner au chocolat accompagnent à merveille ces crêpes à mille trous !

  • Harcha

Encore une recette spéciale ramadan mais qu’on peut préparer aussi pour un petit déjeuner ou un goûter. Ces fameuses galettes à la semoule cuites à la poêle sont simples et rapides à faire surtout en version mini. Harcha est à servir chaude avec du miel, fromage ou confiture. Accompagnée d’un verre de thé ou une tasse de café, c’est un délice !

  • Chebakia

Appelée également griwech à Oujda et en Algérie, la chebakia est une des pièces maîtresses de la table marocaine à l’heure du ftour ! Préparée avec farine, œuf, eau de fleur d’oranger, vinaigre, safran, gomme arabique, anis vert, amande, cannelle, sésame, huile d’olive et sel. Attention tout de même, c’est particulièrement sucré !

Boissons

  • Jus

Le Maroc est le pays des jus. Tous les fruits (et les légumes) sont pressés à volonté. Les mélanges sont conseillés et prisés. Évitez durant le Ramadan les spécialités autour du jus d’avocat et préférez les jus d’orange, de fraise et de kiwi. Essayez également le panaché marocain, un mélange de plusieurs fruits (généralement banane, pèche, orange) parfait pour ressourcer son corps fatigué par la faim.

  • Thé ou Café

 

Tous les bons nutritionnistes vous le diront, évitez la caféine durant le mois du Ramadan. Éviter les boissons le thé, le café et les boissons gazeuses sucrées. La caféine agit comme un diurétique et provoque une perte d’eau plus rapide. Mais bon, la tradition oblige, le thé à la menthe et/ou le café clôturent généralement le ftor. Et puis tout au long du repas et de la soirée, l’eau est bu en grande quantité, donc il n’ya pas de mal à se faire plaisir !

Le Ramadan est un mois sacrément bon, au Maroc et dans le reste de l’Afrique comme vous pourrez le voir ici et ici.

Laisser un commentaire