La tournée des Marocains Rigolos de l’Etranger (MRE) !

par / 4 commentaires / 15 août 2016

Après le succès connu par la toute première édition de leur tournée, les Marocains Rigolos de l’Etranger (MRE) ont repris le chemin des salles de spectacle marocaines le 1er août dernier. Les prochaines dates reprennent à partir de demain 16 août pour sillonner le Maroc, de Tanger à Dakhla et même l’Afrique de l’Ouest, avec des représentations à Dakar et à  Abidjan.

Le festival MRE, l’expression du rayonnement de la diaspora marocaine !

Le festival MRE propose un concept inédit : présenter au public du Royaume chérifien un spectacle vivant assuré par des Marocains, locaux mais surtout de la diaspora.

Ces Marocains de l’étranger sont invités à se représenter sur les scènes du pays de leurs parents et grands-parents.

Le festival cherche à faire découvrir au public du Maroc des talents accomplis ailleurs, des stars dans leurs pays d’adoption mais pas, ou peu, connus dans leur pays d’origine.

Ce festival se produit en tournée et fait la part belle avant tout aux humoristes, mais les chanteurs s’y produisent aussi pour offrir aux spectateurs marocains un show de grande qualité.

Après le succès du festival l’été dernier, les MRE ont repris le chemin des planches pour 9 dates dans 8 villes. Après les représentations qui ont eu lieu à Tanger, Casablanca, Rabat et Marrakech, la joyeuse bande se produira à Agadir, Dakhla, Dakar et Abidjan d’ici le 26 aout !

La diaspora marocaine est présente partout dans le monde. De grandes communautés d’expatriés marocains vivent dans les pays Scandinaves, aux Pays-Bas, en Belgique, en France, en Espagne mais aussi en Amérique du Nord comme au Canada. Et dans tous ces pays des personnalités d’origine marocaine rayonnent dans leur domaine, qu’ils soient sportifs, politiciens, scientifiques, chanteurs ou humoristes.

Toutes ces personnes talentueuses ont un seul point commun : le Maroc. L’ambition de Nabil Jebbari, fondateur de CastQuête Entertainment et qui produit le festival, est de les regrouper autour d’un seul et même évènement et de les présenter au public marocain.

«Nous créons un pont entre le Maroc et le monde entier par le biais de valeurs positives, de paix et de tolérance dans un contexte de crise et de manque d’inspiration dans le dialogue des civilisations» assure Nabil Jebbari.

Les Marocains Rigolos et Résonnants de l’Etranger.

Il s’agit donc de la deuxième édition de ce festival des Marocains Rigolos de l’Etranger, et cette année tout a été vu en grand.

Les humoristes tels que les Français D’Jal, Booder, Lahcen Lupin et Haroun, les Belges tels qu’Ouassama Benali, Ahmed Boudrouz et Mouss et aussi Oualas, marocain d’origine et ivoirien d’adoption sont là !

MRE Humoristes

Les Marocains Rigolos de l’Etrangers : les humoristes de la diaspora marocaine.

Mais en plus d’une fête du rire, cette édition est une fête de la musique. Des spectacles musicaux ont été organisés en marge du show humoristique. Le  vendredi 5 août à Casablanca a été célébré la réussite de la chanson marocaine au Moyen-Orient avec un concert intitulé “Hits Arabia from Morocco”. L’occasion pour le public casablancais de venir applaudir leurs idoles, Asma Lmnawar, Mohamed Reda, Ahmed Chawki et Abdelfattah Grini.

Retrouvez ici le teaser du concert.

D’autres ambassadeurs de la musique marocaine composent les Marocains Résonnant à l’Etranger comme Ahmed Soultan,  Aminux, les Danois interprètes du tube «I’m Callin you» Outlandish ou encore Jbara, Eve Yasmine et bien d’autres.

Les « MRE » : une force diplomatique indéniable.

Par l’humour et la musique, ce festival est vecteur de messages politiques forts : montrer le rayonnement de la diaspora marocaine, renforcer la diplomatie marocaine dans les pays francophones de l’Afrique de l’Ouest et sensibiliser les Marocains sur la question environnementale.

« L’enjeu principal de la tournée est de rassembler les Marocains d’ici et d’ailleurs et de transmettre un message de paix et d’amitié à tous les êtres humains et à tous les peuples à travers l’humour, la musique et la bonne humeur », explique Nabil Jebbari.

En mettant en vedette les stars de l’humour et de la musique de la diaspora marocaine et les stars marocaines au rayonnement mondial, il s’agit de montrer l’aura internationale de la culture marocaine actuellement. Comme on a pu le voir dans cet article, la musique marocaine est par exemple en très bonne santé.

En présentant des spectacles à Dakar et Abidjan, le festival MRE accompagne indirectement le travail diplomatique du Royaume chérifien dans les pays de l’Afrique de l’Ouest. « L’édition de cette année est africaine par excellence. Nous avons voulu apporter notre modeste contribution dans les efforts du Maroc à consolider les excellentes relations avec l’Afrique de l’Ouest » reconnaît le producteur.

 

MRE COP 22

MRE et COP 22 ensemble pour le climat.

En plus d’un message culturel, d’un message de paix avec le reste de l’Afrique, le festival est aussi un message de paix environnementale. « Le continent africain est le moins pollueur et malheureusement celui qui souffre le plus des changements climatiques » regrette Nabil Jebbari, qui intègre son show aux nombreux messages de sensibilisation pour la protection de l’environnement en marge de la préparation par le Maroc de la Cop22.

Un festival plein de bonne volonté qui a compris que la musique et le rire peuvent faire passer des messages qu’aucun discours politique n’est capable de faire entendre !

Les quatre dernières dates du festival MRE :

16/08/2016 :

Théâtre de Verdure, Agadir.

20/08/2016 :

Palais des Congrès, Dakhla.

23/08/2016 :

Grand Théâtre National, Dakar.

26/08/2016 :

Palais de la Culture, Abidjan.

Pour en savoir plus sur le festival MRE :

Le Site internet et le Facebook

4 Comment

  1. […] plus sa notoriété auprès des festivaliers puisqu’elle a récemment participé à un concert du festival MRE, parmi les Marocains Résonnants à […]

  2. […] devenu un rendez vous incontournable pour les créateurs marocains mais aussi, à l’image des Marocains Rigolos de l’Etranger, le prolongement du rayonnement de la culture marocaine dans l’univers de la […]

  3. […] To shoot the video Habibi you went to Chefchaouen in Morocco, you sang at the MRE festival and parade wearing a kaftan a few days ago for Caftan du Maroc. You seem attached to Morocco, what […]

  4. […] Pour tourner la vidéo « Habibi » vous êtes allé à Chefchaouen au Maroc, vous avez chanté au festival de MRE et vous défiliez il y a quelques jours vêtue d’un caftan pour Caftan du Maroc . Vous semblez […]

Laisser un commentaire