Sydney Siame, la nouvelle star zambienne de l’athlétisme mondial !

par / Aucun commentaire / 12 juin 2017

Il n’est ni Jamaicain, ni Américain, mais il a pourtant réussi à se hisser parmi les meilleurs mondiaux du sprint : il s’agit du zambien Sydney Siame, peut-être le symbole du renouveau du sprint africain.

Sydney Siame, ses principaux faits d’armes

Sydney Siame est un athlète zambien spécialiste du sprint (100 et 200 mètres). Il a notamment remporté la médaille d’or du 100m lors des Jeux Olympiques de la jeunesse 2014 en Chine, avec un temps de 10.56 secondes à seulement 16 ans. L’année suivante, il décroche la troisième place aux championnats d’Afrique juniors qui ont eu lieu à Addis-Abeba (Ethiopie). En 2016, c’est encore la médaille de bronze qu’il obtient avec le relais zambien, lors des championnats d’Afrique (seniors cette fois-ci) à Durban.

Un joli petit palmarès pour celui qui ne cesse de progresser au fil des saisons. Preuve en est en 2017, avec son dernier coup d’éclat, le 8 avril dernier chez lui à l’Heroes Stadium de Lusaka, où Siame a franchi pour la première fois de sa carrière la mythique barre des 10 secondes (9.88s). Un temps qui fait de lui le recordman de Zambie sur la distance et qui a fait de lui le meilleur performeur mondial de l’année jusqu’au 7 Juin 2017 et les 9.82 secondes de Christian Coleman à Eugene.

Perspectives envisageables à court et long terme

A seulement 19 ans (il fêtera ses 20 ans le 7 Octobre prochain), Sydney Siame s’impose donc comme un sérieux outsider pour les prochains championnats du monde d’Athlétisme, qui auront lieu à Londres du 5 au 13 août.

A titre de comparaison, Usain Bolt, à son âge, n’était même pas encore spécialiste du 100m. Il ne s’engageait que sur 200m lors des grandes compétitions.

Avec une telle progression et son nouveau statut acquis, il ne serait pas surprenant de le retrouver en finale du 100m. Il serait même complètement légitime pour lui de viser une place sur le podium !

Sur 200m en revanche, le jeune prodige est encore perfectible et peine à passer à l’étape supérieure. Il a en effet effectué son meilleur temps sur cette distance il y a près de 2 ans avec 20.53 secondes. Ce chrono est d’ailleurs au-dessus des minimas qui permettent de se qualifier pour cette épreuve à Londres (20.44s).

Mais avec ses très solides bases sur 100m, Sydney Siame peut très rapidement ambitionner d’améliorer le record d’Afrique établi par le nigérian Olusoji Fasuba en 2006 avec un temps de 9.85 secondes, soit seulement 3 centièmes de moins que sa meilleure performance.

Et puis à plus long terme, Siame peut rêver de devenir la prochaine superstar du sprint. Pas impossible pour ce jeune garçon qui progresse plus vite que l’éclair.

Laisser un commentaire