Sooretul, l’initiative sénégalaise pour des produits transformés en Afrique

par / Aucun commentaire / 21 décembre 2016

Direction le Sénégal pour découvrir Sooretul, une plateforme en ligne innovante dans l’agro-business africain car en plus de faire le lien entre l’offre rurale et la demande urbaine, cette start-up fait la promotion des produits alimentaires transformés en Afrique, un défi majeur dans l’optique d’acquérir l’autosuffisance alimentaire qui pourrait sans doute bouleverser l’avenir du continent.

Sooretul, un concept original et ambitieux

Au Sénégal, comme dans tant d’autres pays d’Afrique subsaharienne, on peut constater de sérieuses lacunes concernant l’agro-alimentaire, obligeant très souvent à importer des denrées de base de l’alimentation (ah ce fameux riz “africain” venant de Thaïlande !) et créant une dépendance alimentaire, véritable fléau des nombreux maux du continent. Or ce n’est pas la production agricole qui manque, le problème réside dans la transformation des produits qui se fait très peu sur place et ensuite dans la commercialisation sur les marchés nationaux et internationaux. En effet, les agriculteurs ruraux sont confrontés à de nombreuses difficultés pour vendre leurs produits en grande quantité, les opportunités se faisant rares.

A ces problèmes, de jeunes Sénégalais ont répondu par un simple mot en wolof : Sooretul, un mot qui signifie “Ce n’est plus loin”. La volonté de cette start-up est de réduire les distances qui séparent la production agricole rurale de la demande urbaine de consommation grâce à Internet. Une chance est donnée pour les producteurs agricoles locaux de transformer leurs produits sur place et de les vendre tout au long de l’année. Une aubaine pour tous ces agro-entrepreneurs leur permettant de faire la promotion de leur savoir-foire au niveau local mais aussi à plus grande échelle sur la Toile.

Un impact économique et sociétal très fort

En soi, ce concept “Commande-Livraison-Paiement” parait simple car il s’est banalisé en Occident depuis des années mais il faut mettre l’accent sur les impacts d’une telle idée dans un pays comme le Sénégal. Une plateforme fédératrice de l’ensemble des acteurs du secteur agricole et un marché virtuel des produits locaux transformés n’a aucun équivalent en Afrique francophone ! Utiliser l’e-commerce pour vendre des produits locaux et naturels est une énorme avancée dans le commerce africain.

Venons en aux produits commercialisés, ils sont très variés : les produits agroalimentaires transformés, les produits halieutiques, les produits laitiers, les produits agricoles de base, les produits cosmétiques naturels locaux… Sooretul ouvre à ces produits un marché numérique très lucratif, pour des producteurs qui sont… des productrices. La start-up travaille à Dakar principalement avec des femmes qui sont derrière toute la gamme de produits mis en vente et cela dans le but de faire la promotion de la femme dans l’agro-business et l’entrepreneuriat.

A la découverte de l’équipe de Sooretul : la jeunesse et la créativité au pouvoir !

Awa CABA, Binta Coudy DE, Idrissa DIATTA et Ndeye Awa GUEYE ont lancé le projet de plateforme Sooretul en août 2014. Ces jeunes entrepreneurs sénégalais ont été lauréats du Grand Prix FDSUT (Fond de développement du Service Universel des Télécommunications) dans la catégorie agriculture comme solution innovante dans le secteur des TIC et de l’agro-business au Sénégal.

Leur initiative est très intéressante car il poursuit l’objectif du Sénégal de parvenir à l’autosuffisance alimentaire par le biais d’engagements citoyen de cette nature. C’est pourquoi de nombreuses sociétés soutiennent Sooretul comme la société nationale de télécommunications sénégalaise la Sonatel ou encore Orange ainsi que des ONG qui participent à la mise en conformité des produits transformés aux normes européennes notamment.

WANA est sous le charme de cette initiative et continuera de mettre en avant ces projets qui font bouger le continent africain vers des évolutions positives sur le quotidien de ses habitants.

Retrouvez Sooretul sur :

Laisser un commentaire