Serge Mouangue et son art, entre le Japon et l’Afrique.

par / Aucun commentaire / 27 octobre 2017

Serge Mouangue est un artiste et designer camerounais à la tête de plusieurs créations, allant des kimonos WAfrica aux sculptures, en passant par des performances artistiques. Dans cet article, nous vous invitons à découvrir cet homme qui a été nommé parmi les « TED Fellows », ainsi que son univers unique et raffiné.

Serge Mouangue et les débuts de WAfrica

Serge Mouangue est né au Cameroun, à Yaoundé, avant de venir s’installer en France avec sa famille pendant son enfance. Très vite intéressé par l’art, il suit des études d’arts appliqués et de design et, après avoir vécu en Australie, il part s’installer quelques temps au Japon. Serge Mouangue se rend vite compte des similitudes existantes entre les traditions japonaises et africaines, et décide de faire de son art une combinaison de ces deux cultures. Avec le designer Kururi, il imagine alors le « kimono africain » à travers WAfrica dont le succès a été immédiat au Japon, faisant de lui un « TED Fellow » en 2011 – à savoir une personne à suivre dont l’avenir est très prometteur.

Hajimé !

La particularité des kimonos proposés par Serge Mouangue est qu’ils sont cousus dans des tissus traditionnels africains, une manière de relier deux cultures différentes en un seul objet. Pour citer l’artiste, quand on porte un de ses kimonos, « nous sommes en train de porter une partie d’un héritage universel ». Depuis 2011, la marque WAfrica a gagné en visibilité et sa notoriété a dépassé les frontières. De l’Australie au Sénégal, en passant par les Etats-Unis ou encore l’Europe, l’œuvre de Serge Mouangue ne laisse personne indifférent, si bien que l’actrice Victoria Abril s’est rendu au Festival de Cannes 2017 dans un kimono WAfrica !

Victoria Abril au Festival de Cannes

Un artiste aux multiples facettes

Serge Mouangue est aussi connu pour ses Blood Brothers : au cœur d’une rencontre multiculturelle, ces sculptures mêlent traditions et design pour un résultat contemporain propre au concept du « 3eme esthétique ». Les Blood Brothers ont été élaborés en hommage au tsunami qui a frappé le Japon en 2011, alors que notre artiste se trouvait à Tokyo, et ils symbolisent l’effort de reconstruction du pays après cette catastrophe naturelle meurtrière.

Serge Mouangue est également à l’origine des masques ultra-men, mêlant masques africains et matériaux japonais. Il est également connu pour des performances artistiques, telle que la cérémonie du thé « WAfrica » qui a eu lieu pendant une pleine Lune. Durant cet événement, des joueurs de kora sénégalais et des maîtres de l’Art du Thé japonais se sont rencontrés, mettant en symbiose les héritages des deux cultures.

Les Blood Brothers

Un artiste 100% WANA

Il est facile de se retrouver dans l’état d’esprit et les ambitions de Serge Mouangue qui, en élaborant ses créations, souhaitait mettre en lumière et célébrer la diversité et la richesse du continent africain. Chez WANA, nous ne pouvons que saluer l’initiative de l’artiste qui, en plus de faire un travail remarquable, nous montre à quel point les échanges entre différentes cultures peuvent être une source d’inspiration polymorphe et révéler des trésors cachés.

Suivez Serge Mouangue sur :

Le fameux Serge Mouangue !

Laisser un commentaire