Sadio Mané : le Sénégalais lauréat du Prix Eusébio 2019 (enfin) !

par / Aucun commentaire / 26 décembre 2019

Sadio Mané succède à N’Golo Kanté au titre de meilleur joueur africain ou d’origine africaine de l’année 2019. Le Sénégalais a été élu par notre rédaction 4e lauréat du Prix Eusébio.

Toujours placé et enfin gagnant !

Il fallait réparer cette mini-injustice, Sadio Mané a toujours été abonné à notre top 5 mais il n’est jamais monté sur notre podium, restant même avec la médaille en chocolat lors des trois dernières éditions ! 2019 est donc l’année de la consécration car il atteint la première place et de quelle manière. La rédaction de WANA a donc choisi de récompenser les performances de haute volée du joueur de Liverpool et des Lions de la Teranga en 2019 mais aussi la régularité d’un joueur qui fait briller le football africain depuis maintenant plusieurs saisons consécutives.

(Enfin) des distinctions individuelles et (surtout) des titres avec Liverpool

L’année 2019 du natif de Sédhiou (Casamance, SÉNÉGAL) a répondu à nos attentes à la fois collectivement et individuellement en club. Avec Liverpool, bien que les Reds ont échoué à un cheveu du titre de champion derrière Manchester City, Sadio a explosé son compteur buts et montré qu’il était le leader offensif de la formation de Jurgen Klopp en terminant meilleur buteur de la Premier League (22 buts, ex æquo avec Salah et Aubameyang pour un triplé 100% africain).

(Photo by John Powell/Liverpool FC via Getty Images)

Aux côtés de ses compères d’attaque Salah l’Egyptien et Firmino le Brésilien, Mané contribue grandement à l’obtention des premiers titres de Liverpool depuis 2012. Et quels titres ! Le 5e titre de champion d’Europe des Reds acquis face à Tottenham en mai dernier, la Supercoupe d’Europe face à Chelsea en août – où il a brillé en étant l’homme du match – ainsi que le Mondial des Clubs en décembre face à Flamengo… l’armoire à trophées s’est étoffée au plus haut niveau du football européen et mondial. Douze mois exceptionnels qui seront conclus au top de la Premier League puisque Liverpool est le leader et déjà probable champion, ce qui serait une première depuis 1990 ! La part de Sadio Mané dans ce parcours n’est plus à démontrer.

Si près du rêve avec les Lions

Mané avait confié dans un entretien qu’à choisir entre la Ligue des Champions et la Coupe d’Afrique des Nations, il donnerait tout pour faire gagner le Sénégal pour la première fois. Et en 2019, le leader affirmé des Lions de la Teranga a failli réaliser l’exploit historique tant attendu. En Egypte, le Sénégal bien que peu reluisant dans le jeu a pu compter sur son numéro 10.

Auteur de trois buts dont deux en 8es contre l’Ouganda, passeur décisif en quarts de finale contre le Bénin, il a tenu tant bien que mal son rang de superstar de la compétition en hissant le Sénégal jusqu’en finale. La défaite face à l’Algérie (0-1) ne doit pas faire oublier que les hommes d’Aliou Cissé ont réalisé leur meilleur compétition depuis la CAN 2002 au Mali. Une satisfaction mais un petit goût d’amertume pour Mané qui a raté deux penaltys dans la compétition et qui s’est montré moins incisif qu’en club.

Un incroyable destin sénégalais

La victoire de Sadio Mané pour ce Prix Eusébio est donc logique au vu l’année écoulée sur le plan sportif mais elle récompense un parcours de vie comme on en voit très peu dans le football. L’histoire de Mané avec le football aurait pu s’arrêter très vite, s’il n’avait pas fait preuve de détermination pour poursuivre son rêve face aux réticences parentales.

La constance de ses performances techniques et statistiques à Metz, Salzbourg, Southampton et Liverpool en tant qu’attaquant (de soutien ou excentré sur le côté gauche) n’a fait que souligner l’impact qu’il a eu sur le football africain au cours de la décennie 2010. On pourrait apporter comme bémol son incapacité à faire la différence au cœur du jeu (Le Sénégal en souffre t-il aujourd’hui ?) mais cela semble dérisoire à côté de sa faculté à se créer des occasions et faire des différences pour ses coéquipiers.

Avec un parcours pareil, 2019 aurait pu être l’année de Sadio Mané pour le Ballon d’Or France Football ; sa 4e place a sonné pour beaucoup comme une injustice mais que les amoureux de football se consolent : nous l’avons élu le meilleur joueur africain du monde en 2019 ! Une distinction qui en appellera d’autres bien plus importantes dans les années à venir on l’espère !

La suite du classement : l’Algérie à la fête, Salah en embuscade, Mbappé représentant de la diaspora

Les Algériens auraient pu légitimement prétendre à la victoire finale de notre Prix Eusébio grâce au sacre obtenu en Egypte. Parmi les finalistes, nous avons retenu la superbe année de Youcef Belaili, champion d’Afrique en club avec l’Espérance de Tunis et en sélection avec les Fennecs. Son impact dans le jeu lors de la dernière CAN en soutien de l’excellent Baghdad Bounedjah, buteur lors de la finale face au Sénégal, a attiré l’œil de notre rédaction. Bounedjah a d’ailleurs montré qu’il était l’avant centre que l’Algérie attendait depuis 29 ans. Belaili et Bounedjah, l’attaquant d’Al Saad, meilleur buteur mondial en 2018 et champion du Qatar cette année, ont montré que le talent africain pouvait s’exprimer ailleurs qu’en Europe et notre choix fort a été de les mettre respectivement à la 2e et 3e marche du podium de notre Prix Eusébio 2019.

Notre Prix Eusébio 2017 l’Égyptien Mohamed Salah aurait pu gagner cette année, d’ailleurs ce prix lui tendait les bras avec cette CAN organisée chez lui en Egypte. Mais la surprise sud-africaine en 8es de finale a anéanti ses rêves de victoire (et de Ballon d’Or ?). La déception est à la hauteur des attentes mais n’oublions pas qu’il a été co-meilleur buteur de Premier League pour la 2e année consécutive et vainqueur comme Mané de la C1 (buteur en finale), de la Supercoupe d’Europe et du Mondial des Clubs.

Seul représentant de la diaspora africaine à travers le monde dans notre Top 5, le Français d’origine camerounaise et algérienne (décidément!) Kylian Mbappé, a été un brillant champion de France avec le Paris SG, où il a terminé meilleur joueur, meilleur espoir et meilleur buteur de Ligue 1 (33 buts) et en étant nommé il y a peu par France Football Joueur Français de l’Année pour la 2e année consécutive. Son heure viendra pour remporter le Prix Eusébio, reste à savoir quand.

Prix Eusébio 2019 : le classement final des 5 premiers

1- Mané Sadio, Sénégal, 27 ans, Liverpool FC

2- Belaili Youcef, Algérie, 27 ans, Espérance Tunis

3- Bounedjah Baghdad, Algérie, 28 ans, Al Saad

4- Salah Mohamed, Egypte, 27 ans, Liverpool FC

5- Mbappé Kylian, France, 21 ans, Paris Saint-Germain

Les précédents lauréats du Prix Eusébio :

Laisser un commentaire