Rema, révélation de l’année aux WANAMusic Awards 2019 !

par / Aucun commentaire / 1 janvier 2020

Comme toujours, l’année musicale sur la scène africaine a été très riche. L’occasion pour nous d’organiser la cinquième édition des WANAMusic Awards, récompensant les meilleurs artistes africains en 2019 et de se remémorer les principaux faits marquants de l’année selon la WANATeam. 11 prix sont décernés. Place au prix de la révélation de l’année que nous avons attribué à Rema !

Attention : Les récompenses sont attribuées en fonction de notre perception de la performance des artistes sur l’année civile, c’est-à-dire du 1er Janvier au 31 Décembre 2019.

Révélation de l’année : Rema – Nigéria

A seulement 19 ans, Rema devient le plus jeune lauréat des WANAMusic Awards toutes catégories confondues, depuis sa création en 2015 ! Ce titre est logique et amplement mérité tant le protégé de Don Jazzy a éclaboussé l’année de son talent. D’abord connu sur Twitter grâce à des séries de freestyles viraux depuis un véhicule, Rema a rapidement surfé sur sa vague en enregistrant dès mars 2019 son premier projet musical. 

Un EP de 4 titres qui porte son nom d’artiste dans lequel il dévoile tout son talent à travers des sonorités variées. Hip-Hop, Afropop…On retrouve même des influences indiennes à l’instar du titre “Iron Man“. Difficile également de ne pas parler de “Dumebi”, titre phare de l’EP et un des tubes Afrobeats de 2019, que nous avons logiquement nominé parmi les chansons de l’année. S’en est suivi un deuxième projet, intitulé Bad Commando, notamment porté par le titre “Lady” qui vient confirmer ses ambitions d’être au premier plan de la scène. Capable de chanter comme de rapper, Rema a tout pour devenir LA prochaine pointure nigériane et africaine. Affaire à suivre…

Rema remporte ce prix devant le Ghanéen J.Derobie, les Nigérians Joeboy, Tolani et Singah et l’Ivoirien Obam’s.

Les nommés 2019

Au palmarès, il succède à Korede Bello, Mr Eazi, Niniola et Teni ; respectivement détenteurs de la récompense en 2015, 2016, 2017 et 2018.

Suivez Rema sur :

Laisser un commentaire