Quarts de finale de Ligue des Champions. Match 2 : Atlético de Madrid – Leicester

par / Aucun commentaire / 12 avril 2017

A l’occasion des quarts de finale de la Ligue des Champions et à l’approche du lancement d’un nouveau site WANA spécialement dédié au football, la WANATeam vous dresse une analyse complète de chacune de ces quatre affiches de haut niveau. Aujourd’hui : Atlético de Madrid – Leicester, une affiche (quasi) inédite !

Bilan des confrontations

Confrontations : 4

  • Atlético de Madrid : 3 victoires (7 buts)
  • Leicester : 0 victoire (2 buts)
  • 1 nul

Aucune confrontation n’a eu lieu entre ces deux équipes en Ligue des Champions mais on a une trace de la confrontation entre Colchoneros et Foxes en 1997-98 au 1er tour de Coupe de l’UEFA. Les Rojiblancos de Christian Vieri avaient dominé le Leicester d’Emile Heskey (2-1 ; 2-0) dans une ambiance survoltée au retour à Leicester. Une autre rencontre a eu lieu en 1961-62 dans la défunte Coupe d’Europe des vainqueurs de Coupes, l’Atlético s’étant imposée sur l’ensemble des deux rencontres de ce 2e tour (2-0 ; 1-1).

Parcours croisés

Atletico de Madrid :

Les Colchoneros sont sortis en tête du groupe D qui comportait pourtant le Bayern Munich, autre favori de la compétition. Les hommes de Diego Simeone se sont comportés en patrons avec un parcours presque sans faute (5 victoires pour une défaite). Fidèles à leur réputation, l’Atlético a très peu marqué (7 buts) mais a également encaissé très peu de buts (2 seulement, soit la meilleure défense des phases de poules à égalité avec la Juventus et… Copenhague !). L’Atlético de Madrid s’est ensuite assez aisément débarrassé du Bayer Leverkusen lors des huitièmes (4-2 et 0-0).

De plus, les Espagnols ont retrouvé la confiance perdue ces derniers mois. Certains doutaient même d’une qualification éventuelle en Ligue des Champions pour la saison suivante. Leur dernière défaite en championnat remonte au 26 février face au FC Barcelone. L’Atléti est sur une série de 7 matchs sans défaite et ont su ramener un bon point du Bernabeu samedi dernier face au Real Madrid (1-1), confortant ainsi leur troisième place qui leur semble maintenant quasiment acquise.

Leicester City

Les Foxes ont terminé 2e de leur groupe lors de la première phase, eux qui faisaient face à des adversaires chevronnés sur la scène européenne comme Copenhague, le FC Bruges et le double vainqueur de la compétition, le FC Porto. Dans ce groupe promis aux Portugais, Leicester a réalisé un très beau parcours empochant 13 points sur 18 et terminant à la 2e place. Comme l’Atlético, la bande à Vardy a peu marqué (7 buts) et a encaissé un seul but avant le dernier match face à Porto… où elle a encaissé un cinglant 5-0 !

On pensait que la magie allait s’estomper au mois de février avec la situation difficile en championnat et ce 8es de finale face au FC Séville, qui a conduit à l’éviction de l’idole de tout un peuple Claudio Ranieri à l’issue du match aller (défaite 2-1 à Sanchez Pizjuan). Mais le champion d’Angleterre en titre a connu un regain de forme avec Craig Shakespeare, adjoint de l’Italien, et a réussi à inverser la tendance en s’imposant brillamment au King Power Stadium (2-0) !

Forces en présence

Atlético de Madrid :

La confiance retrouvée et son bon parcours en Ligue des Champions cette année, l’Atlético la doit à sa fameuse défense de fer menée par l’(excellent) international uruguayen Diego Godin. Les Colchoneros peuvent également s’appuyer un très bon Antoine Griezmann qui retrouve des couleurs en cette fin de saison, lui qui fut buteur du dernier derby madrilène.

Enfin, les Madrilènes bénéficient désormais d’une bonne expérience à ce stade de la compétition. Ils ont en effet atteint les quarts de finale de Champions League pour la 4e en quatre ans, dont deux finales perdues (2014, 2016). Cette régularité dans la performance au plus haut niveau est forcément un atout de taille avant d’affronter le « petit poucet » de ce tableau final.

Leicester City

Au bord du gouffre en février quand Ranieri est limogé, Leicester a connu un regain de forme incroyable en 2 mois. En effet, les Foxes ont gagné cinq matchs de suite en championnat avant de s’incliner le weekend dernier contre Everton (4-2). C’est au cours de cette série qu’ils ont réussi à battre Séville. Le collectif Fox peut compter sur le retour en forme de l’Anglais Jamie Vardy et de l’Algérien Riyad Mahrez sans oublier le gardien Kasper Schmeichel, impressionnant contre Séville et en Premier League.

Aujourd’hui à la 11e place, les hommes de Craig Shakespeare peuvent jouer leur va-tout en Europe et rêver d’un nouvel exploit après celui de l’an passé. Impossible ? Les Foxes ont déjà montré que ce mot n’existait pas dans leur vocabulaire

Le WANAProno d’Atlético de Madrid – Leicester

Evidemment au vu de l’historique entre les deux clubs et de l’historique sur les dernières années, les Colchoneros sont favoris. Un costume dans lequel l’Atlético n’est pas forcément à l’aise en Liga et en Coupe d’Europe alors que Leicester est toujours le Petit Poucet, statut qui lui va si bien et qui pourrait encore jouer un sacré tour dans cette Champions League. Qui sera en bonne posture pour se qualifier en demi-finales ? Début de réponse ce soir au Vicente Calderon !

Laisser un commentaire