Ousman Manneh, le réfugié politique devenu star du Werder Brême !

par / Aucun commentaire / 4 novembre 2016

En (très) peu de temps, Ousman Manneh s’est imposé à la pointe du Werder Brême, une équipe de football évoluant en Bundesliga (première division allemande). Mais en dépit des grandes difficultés du club depuis quelques années, il s’agit tout de même là d’une sacrée performance effectuée par ce jeune homme de 19 ans, car Ousman Manneh vient de loin…

De Gambie pour être précis. C’est ce pays qu’il a quitté il y a tout juste 2 ans, sans sa famille, afin de fuir le régime dictatorial dirigé depuis 24 ans par Yahya Jammeh.
Logé dans un foyer de migrants, il commence à jouer pour le Blumenthaler SV, un club de 5e division de la banlieue de Brême.

manneh-blumenthaler-sv

Très vite, ses qualités exceptionnelles de buteur (se traduisant par des statistiques de 15 buts en 11 matches) attirent l’attention de clubs professionnels. Et c’est avec le Werder qu’il signe, en mars 2015, son tout premier contrat à l’âge de 18 ans.

Manneh a donc fait ses classes dans l’équipe des moins de 19 ans avant de poursuivre avec les moins de 23 ans.

Il gravit très rapidement les échelons et le 18 Septembre 2016, l’entraîneur des professionnels, Viktor Skripnik, est limogé après un début de saison jugé catastrophique par ses dirigeants.

La direction du club le remplace par Alexander Nouri, ancien joueur du club qui s’occupait justement de l’équipe des moins de 23 ans dans laquelle Ousman Manneh évoluait. Conscient du potentiel du Gambien, le coach Nouri n’hésite pas un instant à l’intégrer dans l’équipe première.

La consécration arrive le 15 Octobre 2016, lorsqu’il inscrit son 1er but en professionnel à l’occasion de l’affiche qui opposait le Werder Brême au Bayer Leverkusen. Au passage, Manneh a également offert une victoire précieuse pour le club.

À court terme, son objectif est d’aider son équipe à se maintenir en première division.

Mais le jeune attaquant voit beaucoup plus loin. Il souhaite faire partie des cadors européens, à l’image de Robert Lewandowski ou de Pierre-Emerick Aubameyang, les deux meilleurs buteurs de la saison précédente en Bundesliga qu’il cite en modèle.

Celui qui a imité son compatriote Bakery Jatta (également réfugié gambien 18 ans et joueur du Hambourg SV) est assurément un joueur à suivre !

Suivez la fanpage Facebook  d’Ousman Manneh.

Laisser un commentaire