Orphelie Thalmas, la perle RAR des blogueuses ivoiriennes !

par / 2 commentaires / 22 août 2016

Orphelie Thalmas est une jeune femme ivoirienne amoureuse de la culture et de l’Afrique. Deux amours qu’elle cherche à mettre en valeur dans ses activités particulièrement de blogueuse. Focus sur une Africaine 2.0 élue meilleure blogueuse ivoirienne en 2014 et Meilleur blog francophone africain en 2016 ! 

Orphelie Thalmas : Du droit à l’art, récit d’une passion.

Orphelie Thalmas est au départ diplômée d’un master en Droit international public aux Facultés universitaires privées d’Abidjan. Une formation a priori à l’opposé de ses activités actuelles. Mais sa passion pour les Arts et la Culture est trop forte. En 2012, alors qu’elle est en troisième année, elle crée le blog Rythmes d’Afrique, Racines (RAR). D’un blog, RAR est devenu au fil des mois une plateforme d’information et de divertissement, un véritable webzine mettant à l’honneur les Arts et de la Culture d’Afrique. S’il fallait la convaincre du bien-fondé de son initiative quoi de mieux qu’une récompense ? Durant l’été 2014, elle reçoit, à l’occasion des E-voir Blog Awards, le prix de la meilleure blogueuse de Côte d’Ivoire ! Une consécration prolongée en mai 2016 par le média allemand Deutsche Welle qui a consacré son oeuvre en la nommant “Meilleur blog francophone africain” au Blog Award après le vote du public.

Orphelie Thalmas, meilleure blogueuse 2014 de Côte d’Ivoire.

Orphelie Thalmas, meilleure blogueuse 2014 de Côte d’Ivoire.

La gestion de sa plateforme ne l’a pas détournée de sa formation initiale, au contraire, elle la complète. Ses années estudiantines l’ont indirectement formée aux exigences de la communication. Elle a occupé des postes de content manager et de community manager, elle a été photographe freelance et elle a touché à tellement de choses en rapport avec la communication qu’elle s’est en réalité préparée à ses activités de blogueuse. En parallèle de la gestion de son site internet, elle a continué sa formation de juriste qu’elle ponctue d’un stage auprès de la direction de la Francophonie en Côte d’Ivoire, où elle a eu la charge de la préparation des accords bilatéraux sur le plan culturel entre la Côte d’Ivoire et d’autres pays. Elle a également tenu à peaufiner son anglais en suivant une formation linguistique à Accra, au Ghana. Autant dire qu’Orphelie possède un cursus et une formation solides, qu’elle est une jeune femme ambitieuse et cultivée. Tant de qualités qui expliquent le bon fonctionnement de son site internet Rythmes d’Afrique, Racines.

Rythmes d’Afrique, Racines,  le webzine d’Orphelie Thalmas.

La WANATeam se reconnaît dans le travail d’Orphelie et la considère comme un exemple à suivre. Car comme nous, Orphelie désire, par l’intermédiaire de RAR, promouvoir et partager l’art et la culture des Africains. Surtout que ces derniers ne semblent pas entièrement au fait de la puissance de leur capital culturel. Le reste du monde non plus, ne semble pas considérer l’Afrique autrement qu’un continent de guerre, de faim et de maladie. Au grand dam des passionnés des valeurs artistiques du continent africain. Rythmes d’Afrique, Racines est un magazine en ligne qui ambitionne d’être une plateforme de référence dans la promotion des arts et de la culture du continent noir.

RAR, le bébé d'Orphelie.

RAR, le bébé d’Orphelie Thalmas.

La qualité et la diversité du patrimoine culturel en Afrique sont immenses, presque sans que personne ne le sache… Les artistes talentueux manquent quelques fois de reconnaissance internationale et ne se produisent en dehors de leurs frontières que grâce aux membres de leur diaspora. La culture en Afrique est parfois considérée comme étant un domaine réservé à l’élite et souffre d’un manque de démocratisation. L’objectif de RAR est de répondre à ces problèmes. Réconcilier le citoyen africain avec son capital culturel. Lui faire découvrir les beautés de la culture africaine. Faire connaître au reste du monde les perles de la culture africaine dans tous les domaines artistiques. Ainsi sont les missions de ce webzine, des objectifs auxquels souscrit entièrement notre équipe !

Pour en savoir plus sur RAR: 

Site internet

Twitter

Instagram

Pour suivre Orphelie Thalmas :

Twitter

Facebook

Instagram

… et sur sa chaîne Youtube , où vous pourrez suivre ses vidéos dans “Ici c’est Babi”, qui rend hommage à la pop-culture ivoirienne dont voici le dernier numéro en date du mois de juin !

2 Comment

  1. […] avoir dressé le portrait d’Orphélie Thalmas, la perle RAR des blogueuses ivoiriennes, la WANATeam a décidé de se consacrer à une autre femme africaine d’influence en la personne […]

  2. […] Source: WanaCorp […]

Laisser un commentaire