Miss Algérie 2019 : Khadidja Benhamou, le visage de la diversité algérienne !

par / Aucun commentaire / 7 janvier 2019

Miss Algérie 2019, Khadidja Benhamou : si les remarques sur son physique ne sont pas moins misogynes que le concours de beauté lui-même, il n’empêche que les attaques racistes qu’elle subit ne sont pas à la hauteur de ce qu’est réellement l’Algérie, une terre de diversité !

Miss Algérie 2019, un concours de beauté qui fait du bruit !

Jamais nous n’aurons autant parlé du concours de Miss Algérie que lors de cette édition 2019. Il faut dire que le concours n’intéresse en général pas grand monde, même si la curiosité de connaître les traits du visage qui incarnera la beauté du pays existe. Cette année, c’est Khadidja Benhamou qui aura la responsabilité de représenter l’élégance algérienne et elle ne pouvait s’attendre à ce que son élection fasse un aussi grand bruit.

Au départ, les gens les plus virulents sur les réseaux sociaux ont surtout réagi car ils ne trouvaient pas l’élue jolie. Si les commentaires sont d’une inélégance rare, ils sont souvent inévitables autour de ce genre d’événement. Et il faut l’avouer, l’amateurisme de l’organisation n’a pas aidé la gagnante. En effet, les premières photos qui ont circulé ne mettaient pas du tout en valeur la reine de la soirée.

Ensuite, la violence misogyne a laissé place à la violence raciste (pas étonnant tant ces deux fléaux vont souvent de pair), ce qui est plus grave puisqu’elle sort le sujet du simple cadre d’un concours de beauté. Originaire d’Adrar, Khadidja Benhamou en a la couleur de peau. Et cette peau foncée représentant la beauté algérienne est mal acceptée par certains. Comme s’il était impossible d’être noire et Algérienne ou encore pire, d’être noire et belle.

« Elle n’est pas représentative de la beauté algérienne » ! Et puis quoi encore ?

Si les débats autour de la négrophobie en Algérie resurgissent médiatiquement le plus souvent lorsque ce sont des ressortissants subsahariens qui en subissent les frais, ici, la polémique concerne une fille du pays. Sa victoire serait-elle illégitime car elle est trop noire ou pas assez blanche ? Peu importe, ce qui est sûr, c’est qu’avec sa peau mâte et ses grands cheveux bouclés, elle ne correspond pas aux traits de la beauté érigée en standard en Algérie. Et le problème est là !

Il y a une différence entre ne pas trouver une personne belle et la considérer comme n’ayant pas une beauté représentative d’un pays. Alors, la beauté algérienne c’est quoi ? Déjà, l’Algérie n’est pas simplement qu’un pays mais une mosaïque ethnique. Des centaines de peuples, tous plus différents les uns que les autres forment la nation algérienne. Kabyles, Chaouis, Arabes, Mozabites, Chenouis et autres Touaregs constituent l’essentiel d’une Algérie belle et plurielle.

La reine Tin Hinan

Et ensuite, Khadidja Benhamou est belle pour ce qu’elle illustre : la diversité algérienne. Car la beauté algérienne c’est autant celle des Kabyles à la peau blanche et aux yeux verts que celle des Touaregs à la peau noir et aux yeux bruns. L’Algérie c’est la terre de Hassiba Ben Bouali, Lalla Fatma N’Soumer mais aussi celle de Tin Hinan, femme noire ancêtre originel des peuples du Sahara !

Khadidja Benhamou : ambassadrice de la beauté algérienne !

Victime d’attaques particulièrement odieuses, Khadidja Benhamou a pu compter sur un formidable élan de solidarité sur les mêmes réseaux sociaux que ses détracteurs. La jeune femme n’a pas usurpé sa couronne de Miss Algérie 2019, et beaucoup sont là pour le rappeler et donner raison au jury l’ayant choisi ! L’indignation générale doit maintenant laisser place à une réponse des pouvoirs publics qui se doit d’être digne de ceux fiers de l’immensité et de la diversité de l’Algérie.

Originaire de la wilaya d’Adrar, Khadidja Benhamou travaille comme hôtesse d’accueil dans un restaurant d’Alger. Aujourd’hui ambassadrice de la beauté algérienne, elle souhaite profiter de sa nouvelle notoriété pour s’investir dans plusieurs initiatives caritatives. Quant à la polémique qui l’entoure, elle ne semble pas s’en inquiéter : « à ceux qui me critiquent, je réponds Dieu vous guide. Et à ceux qui me soutiennent, je dis Dieu vous préserve. »

Pour la suivre sur les réseaux sociaux :

Instagram

Laisser un commentaire