Maroc/Nigéria : ce qu’il faut savoir sur la grande finale du CHAN 2018 !

par / Aucun commentaire / 2 février 2018

Ce dimanche 4 février aura lieu la finale du CHAN 2018 qui opposera le Maroc, pays hôte, au Nigéria. Après trois semaines de compétition intense, cette compétition réservée aux joueurs évoluant sur le continent africain délivrera son verdict. La WANATeam vous livre les forces en présence des deux finalistes pour avoir toutes les cartes en main avant le dernier acte !

Le parcours du Maroc

Commençons par le pays hôte, grand favori de la compétition. C’est avec confiance et détermination que les Lions de l’Atlas se présenteront au stade Mohammed V de Casablanca. En effet, les Marocains ont montré beaucoup de maîtrise tout au long de leur parcours. En démonstration contre la Mauritanie lors du match d’ouverture de ce CHAN 2018 (4-0) et dominateur de la Guinée (3-1), la qualification du Maroc a été rapidement assurée. Le match nul face au Soudan (0-0) a permis aux Lions d’assurer la première place au détriment de leur adversaire du jour, grâce une différence de buts nettement plus favorable (+6 contre +2). En quarts de finale, les Marocains ont facilement disposé de la Namibie (2-0) mais en demi-finale ils ont du attendre les dernières minutes de la prolongation pour inscrire les deux buts salvateurs face à la Libye (3-1), la faute à un but casquette encaissé à quelques minutes de la fin du temps réglementaire. 14 ans après sa dernière finale continentale (la CAN 2004 perdue face à la Tunisie), le Maroc entrevoit la possibilité de redevenir champion d’Afrique 42 ans après son dernier sacre.

Le parcours du Nigéria

Les Super Eagles locaux ont eu un parcours un peu plus laborieux. Poussif lors du premier match du groupe C face au Rwanda (0-0), il a fallu attendre le dernier quart d’heure pour voir les Nigérians faire la différence contre la surprenante Libye (1-0). Face à la Guinée équatoriale, les hommes de Salisu Yusuf ont été menés au score avant de lâcher les chevaux avec brio en seconde période (3-1) et ainsi se qualifier pour les quarts de finale. Il s’en est fallu de peu face à l’Angola (2-1) pour voir les Super Eagles prendre la porte, car menés au score une fois de plus, ils ont égalisé dans les arrêts de jeu avant de prendre l’avantage en prolongations. En demi-finale face au Soudan, c’est de nouveau par un score étriqué que le Nigéria a obtenu son billet pour la finale du CHAN 2018 (1-0). Cinq ans après la victoire à la CAN 2013, les Nigérians participeront de nouveau à une finale continentale et tenteront pour la première fois d’inscrire leur nom au palmarès du CHAN.

Les joueurs à surveiller : vers un duel d’attaquants ?

Côté marocain, il y en a un qui a littéralement survolé la compétition en l’éclaboussant de son talent : c’est l’attaquant Ayoub El Kaabi. Pensionnaire de la Renaissance Sportive de Berkane (Maroc), le numéro 9 marocain a inscrit 8 buts… en 5 matchs, nouveau record de la compétition ! Son triplé contre la Guinée et surtout son doublé en demi-finale contre la Libye l’a définitivement placé dans le cœur des supporters marocains. Son sens du but et sa patte gauche ont affolé les compteurs et suscite déjà la convoitise de nombreux grands clubs africains et asiatiques. Nul doute qu’une bonne finale augmentera sa cote également auprès des clubs européens, qui utilisent ce CHAN comme un véritable vivier de talents à moindre coût.

Il faudra suivre dans cette finale le comportement de l’attaquant Gabriel Okechukwu. Le joueur de 22 ans, joueur du Akwa United FC (Nigéria) déjà passé par l’Ukraine au Karpaty Lviv, a été l’homme fort des matchs à élimination directe des Super Eagles. Buteur en prolongations contre l’Angola en quart, il récidive en demi pour le seul but de la rencontre contre le Soudan. Avec une équipe solide défensivement mais décimée par les blessures, notamment celle de son gardien titulaire Ikechukwu Ezenwa contre le Soudan, l’efficacité des attaquants sera primordiale avec ou sans le ballon. Okechukwu a répondu aux attentes mais le sélectionneur a vivement tancé la performance de l’autre attaquant des Super Eagles, Anthony Okpotu. Le 9 attitré au début de la compétition a perdu de sa superbe en demi selon son coach « Il a fait son pire match de la compétition […] et a perdu de nombreux ballons importants ». Aura t-il l’occasion de se rattraper en finale ?

Notre avis sur la finale du CHAN 2018

Les deux équipes disputeront leur première finale de CHAN, une inexpérience qui place les formations sur le même pied d’égalité. Au premier abord, il est évident de placer le Maroc comme favori de cette finale. Seule nation à dominer quasiment de la tête et des épaules la compétition, l’équipe emmenée par le sélectionneur Jamal Sellami fait bonne figure comparée à une équipe nigériane plus laborieuse et affaiblie par les blessures. Attention néanmoins à la force de caractère des Super Eagles, ils ont démontré beaucoup d’abnégation au cours de la compétition et ils seront prets à se battre jusqu’au bout pour gagner. Cela pourrait suffire pour l’emporter devant les Marocains, qui auront beaucoup de pression au moment d’aborder LEUR finale du CHAN 2018, duquel ils sont superfavoris.

Un pronostic ? Une victoire marocaine au termes d’un match serré !

Laisser un commentaire