Lilou, ou comment rendre le monde meilleur en dansant !

par / Aucun commentaire / 17 novembre 2017

Lilou est une légende urbaine franco-algérienne du breakdance. Depuis plus de 15 ans, il danse, gagne des titres de champion du monde, parcourt le globe et rencontre toute sorte de personne. De Back-up dancer de Madonna à juge d’une battle à Lagos au Nigeria, il n’y a qu’un pas que Lilou n’hésite pas à franchir par amour de la danse ! Un amour que son association Street-Off prolonge…

Lilou, une légende urbaine de la danse !

Ali Ramdani, de son vrai nom, est un breakdancer franco-algérien originaire de Vaulx-en-Velin en métropole lyonnaise. S’il est un fan des arts martiaux, lui qui a une ceinture noire de Kung-Fu depuis l’âge de 16 ans, c’est à la danse qu’il consacrera sa vie. Il découvre le Hip Hop à l’âge de 6 ans après que son frère lui ait appris son premier mouvement de danse : le « moonwalk ». Une première expérience avec la chorégraphie qui nous rappelle les premiers pas de Bruce «  Ykanji » Soné. Aujourd’hui, Lilou est l’un des visages les plus populaires du breakdance grâce à un parcours impressionnant.

Danseur et ceinture noir de Kung-Fu…

Co-fondateur du mythique Pockemon Crew, Lilou se fait rapidement une place en compétition, et devient multiple champion du monde en groupe et en solo depuis le début de sa carrière en 1999. Entre temps, on a pu le voir figurer dans des jeux vidéo consacrés au breakdance (B-Boy, 2006), des clips et des films (StreetDance 2, 2012). En 2012, il participe même au Super Bowl aux côtés de Madonna, et enchaîne en tant que chorégraphe sur sa tournée internationale : MDNA TOUR. Une tournée qu’il quittera le jour où la production lui reprochera de porter un T-shirt « I’m muslim, don’t panik »… Ce qui en dit long sur sa fierté et son courage!

Lilou et le projet associatif Street-Off !

Courageux et fier, Lilou met sa personnalité au service des autres. Grâce à son expérience et ses connaissances dans le milieu de la danse, aux centaines de rencontres effectuées à travers ses nombreux voyages dans plus de 80 pays et pour son attachement aux plus démunis, Lilou fonde l’association Street-off. Depuis 2016, Street-off a pour vocation de faire du breakdance et de la culture Hip-Hop, un outil pédagogique et social. En se fondant sur des valeurs humaines très fortes, l’association souhaite soutenir les différents acteurs de la culture Hip-Hop à travers le monde tout en organisant différents événements artistiques. Street-off a pour objectif de partager l’essence même de la culture urbaine : transmettre la passion de la dance et du mouvement Hip-Hop aux générations à venir et faire émerger de nouveaux talents.

L’association a pour vocation de connecter entre elles les valeurs des cultures urbaines du monde dans le cadre d’une « sensibilisation à la citoyenneté mondiale, de développement culturel et afin de créer des dynamiques participatives d’échange et de solidarité entre différents acteurs de différents territoires ». Une initiative dans laquelle se reconnait parfaitement WANA dans la mesure où la force du projet de Lilou réside dans ce que les autres peuvent s’apporter mutuellement… Une démarche que l’on retrouve sur la chaîne YouTube du breakdancer TVlilou dans laquelle nous le retrouvons comme globe-trotter à la recherche de talents. Grâce à ses vidéos, il met en valeur des danseurs du monde entier, certains issus de milieux particulièrement précaires qui n’ont que rarement l’occasion de faire valoir leurs chorégraphies !

Pour suivre Lilou :

Et Street-Off :  

Le monde entier est une piste de danse pour Lilou.

Laisser un commentaire