Laafi Bag, l’invention burkinabé qui va sauver des millions d’enfants !

par / Aucun commentaire / 26 mai 2017

Dans un contexte sanitaire inégal et difficile sur le continent africain, il est important de saluer les initiatives qui font avancer l’Afrique en matière de santé. Focus sur le Laafi Bag, crée par le Burkinabé Christian Toé, un sac réfrigérant qui permettra de garder au frais des vaccins pour les distribuer dans les coins les plus reculés, ce qui constitue une avancée considérable pour l’accès à la santé.

Un contexte médical difficile

Le continent africain est face à de nombreuses difficultés liées à la santé de ses habitants, c’est un fait. La mortalité infantile (avant l’âge de 5 ans) touche 1 personne sur 5 en Afrique, la faute au manque de soins et au manque d’accès aux vaccins. Alors que dans le même temps, ce sont plus de 260 millions d’enfants qui ont besoin de se faire vacciner. Il s’agit donc d’un fléau pouvant générer des millions de morts au sein de la jeunesse du continent.

Malgré les compagnes massives de vaccination, on constate une inefficacité des vaccins imputables aux difficultés de transport et de conservation des vaccins en milieu rural où l’électricité n’est pas accessible tandis que la température ambiante peut atteindre les 50°C dans certains pays. Des constats terribles qui ont alerté de nombreux ingénieurs africains voulant trouver des solutions à ces problèmes d’acheminement de soins médicaux.

Laafi Bag, la solution venue de l’énergie solaire

L’idée de créer un sac réfrigérant est venue du jeune entrepreneur burkinabé Christian Cédric Toé qui, en créant sa propre entreprise – Genuine Concept – a tenté de faire face à ce défi majeur. En intégrant l’Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement (Technopole 2iE) de Ouagadougou en avril 2015, il rejoint un incubateur qui vise à promouvoir la croissance verte et l’innovation à travers l’entrepreneuriat en Afrique.

“Il m’était particulièrement important de résoudre ce problème. Quand les vaccins ne sont plus dans les températures de conservation recommandées, ils deviennent comme des flacons d’eau. Et lorsque vous les injectez à un enfant, ils ne jouent plus leur rôle de protection.” explique Christian Toé à la BBC.

Il y crée donc le Laafi Bag un sac frigorifique léger, autonome et équipé d’un module photovoltaïque pour conserver et réguler la température en son sein afin d’acheminer les vaccins et autres produits sensibles dans les zones les plus critiques sans interruption de la chaîne du froid. Le Laafi Bag répond aux contraintes liées à l’ergonomie du sac mais aussi (et surtout) par rapport à son autonomie il maintient la chaîne du froid sur une durée de 90h, soit presque 4 jours, alors que les sacs actuellement sur le marché “tiennent” entre 12 et 24 heures.

Un succès international et des promesses de financement

La reconnaissance ne tarde pas à venir pour cet ingénieur de 28 ans, ancien étudiant en génie de système industriel à l’Université Polytechnique de Bobo-Dioulasso. En octobre 2016, il reçoit à Bruxelles (Belgique) un prix au Rebranding Africa Forum et un chèque de 10.000€ soit environ 6,5 millions de Francs CFA. La plus value de l’invention et son impact social sur le développement des pays africains ont été grandement salués.

C’est en ce sens que le Laafi Bag sera développé à grande échelle, car Coris Bank Burkina Faso a décidé de financer à hauteur de 100.000.000 de FCFA (155.000€) afin que le projet réponde aux normes de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) avant d’être commercialisé sur le marché. Nul ne doute du prochain succès du Laafi Bag et de son créateur Christian Toé, qui avec cette invention pourrait changer le destin de millions de jeunes Africains notamment en milieu rural. Le génie africain s’exprime une nouvelle fois et la WANATeam salue cet inventeur burkinabé qui écrit aujourd’hui l’Afrique de demain !

Suivez Christian Toé sur :

Laisser un commentaire