Kobe Bryant, retour sur la carrière d’un champion

par / Aucun commentaire / 17 avril 2016

La saison régulière NBA 2015/2016 a touché a sa fin et nous a offert notamment quelques surprises mais ce que l’on retiendra particulièrement c’est le record des Bulls de Michael Jordan de 72 victoires battu par Curry et les siens et surtout la retraite de la légende des Los Angeles Lakers : Kobe Bryant, à l’âge de 37 ans après 20 ans à fouler les parquets de la NBA sous le mythique maillot jaune. L’occasion pour nous de revenir sur les 10 moments les plus importants de sa carrière d’après la WANATeam.

La Draft

Kobe Bryant est drafté en 16ème position de la draft NBA en 1996 par les Hornets de Charlotte alors qu’il est lycéen, une première dans l’histoire, il est immédiatement transféré aux Lakers en échange du pivot Vlade Divac. Déjà à l’époque, Jerry Buss le propriétaire de la franchise déclare qu’il détient désormais « le vrai numero 1 de la draft » , une draft de haute volée qui comptait notamment dans ses rangs d’autres légendes comme Allen Iverson, Ray Allen, Predrag Stojakovic ou encore Steve Nash. Il remporte lors de cette même saison le Slam Dunk Contest et malgré des stats timides laissent présager un potentiel très important.

2000 – 2002 le Three Peat

Après 3 saisons passées sur les terrains de la NBA, Kobe Bryant ne cesse de progresser et son duo avec la grande star de l’époque Shaquille O’Neal fait parler. L’arrivée de Phil Jackson, l’entraîneur des Chicago Bulls de Michael Jordan fait prendre à l’équipe une nouvelle dimension lors de la saison 1999/2000, Kobe est désormais un joueur essentiel et prêt à conquérir la NBA. Il remporte le titre de champion NBA. Pendant 3 saison consécutives, une première finale remportée haut la main contres les Pacers de Reggie Miller, une seconde remportée contre Philadelphie la ville d’où est originaire Kobe et où joue le plus grand phénomène de la ligue à l’époque n’1 de la fameuse draft 1996 Allen Iverson. Son duo avec Shaquille O’Neal est l’un des plus prolifiques de l’Histoire, tournant à presque 60 points par match à eux deux. A seulement 23 ans Kobe Bryant est déjà triple champion NBA, le Shaq déclarera que « c’est agréable de jouer aux côtés du meilleur joueur du monde »

Une machine à scorer

Après le départ du Shaq au Miami Heat et de Phil Jackson, Kobe est orphelin et devient le leader d’une équipe peu compétitive après une première saison complètement ratée où les Lakers tournent à moins de 50% de victoires. En 2005, Phil Jackson revient à LA et Kobe Bryant n’a jamais été aussi fort : il tourne toute la saison à plus de 35 points par match et bat le record de franchise d’Elgin Baylor, il inscrit notamment 62 points en seulement trois quart temps contre Dallas qui en avait seulement marqué 61 … et devient ensuite le deuxième meilleur marqueur de la NBA en marquant 81 points contre les Raptors le 22 janvier 2006 !

Il inscrit lors de la saison suivante 50 points ou plus lors de 4 match consécutifs et devient le seul joueur avec Wilt Chamberlain à réussir cet exploit et devient le joueur ayant réussi le plus de match à 50 points sur une saison soit 10 fois !

Premier titre MVP

Son unique trophée MVP de la saison régulière (un scandale?), le 6 mai 2008 Kobe est enfin élu meilleur joueur de la ligue après 11 ans passés en NBA. Ses stats sur la saison : 28,3 points, 6,3 rebonds et 5,4 passes de moyenne. Cette saison là, les Lakers échoue en finale contre le rival historique les Boston Celtics et leur « Big Three » composé de Paul Pierce, Kevin Garnett et Ray Allen. Mais l’arrivée de la star espagnole Pau Gasol en cours de saison et l’idée de retrouver un duo comme à l’époque de celui qu’il formait avec O’Neal placent les Lakers comme les grands favoris de la saison suivante.

La reconquête du titre

Lors de la saison régulière 2009, les Lakers remportent 65 victoires pour seulement 17 défaites, et le duo Bryant – Gasol fait des merveilles, et les Orlando Magics de Dwight Howard, invités surprise des finales NBA en feront les frais, les Lakers remporte les playoffs 4-1 avec un Bryant stratosphérique, élu MVP des finales. Sur les finales, il marque en moyenne 32,8 points, donne 7,4 passes décisives et prend 5,4 rebonds.

La Revanche face aux Celtics

La saison suivante 2010, Kobe Bryant est toujours au sommet de son art et devient le plus jeune joueur à l’époque à dépasser la barre des 25000 points en carrière NBA (record battu depuis par Lebron James) et le bilan des Lakers est de 57 victoires pour 25 défaites et sont amenés à affronter les Celtics en finale après avoir éliminé OKC, les Jazz et les Suns assez facilement. Cette finale est la revanche de 2008, la finale est disputée et les Lakers l’emporteront finalement en 7 manches, sur un 7eme match décisif remporté de justesse par les Lakers 83 à 79, Kobe est une nouvelle fois élu MVP des «Finals »

Les JO 2008, la Dream Team 2.0

Les USA ne sont plus champions olympiques depuis les JO de Sydney, ils finissent seulement 3ème à Athènes et lors des championnats du monde de 2002 et 2006, ils finissent aux 6eme et 3eme places, et l’émergence de pays comme la Grèce, l’Argentine et surtout l’Espagne placent les Etats-Unis dans une situation compliquée et sont dans l’obligation de gagner pour prouver leur domination sur le basket mondial. C’est donc le moment idéal pour Kobe Bryant pour rejoindre l’armada américaine et de défendre les couleurs des USA pour la première fois aux Jeux Olympiques aux côtés de Dwyane Wade, Chris Paul, Lebron James ou encore Carmelo Anthony. Les Etats-Unis redeviennent champions olympiques après une finale disputée contre l’Espagne, Kobe est un des principaux artisans de cette finale avec 20 points aux compteurs. Les Américains seront vainqueur une fois de plus quatre ans plus tard à Londres.

Record de Jordan battu

Le 15 décembre 2014, Kobe devient le 3e meilleur marqueur de l’Histoire de la NBA en dépassant Michael Jordan (32292 points), un symbole quand on sait que la comparaison entre les deux a eu lieu tout au long de la carrière de Bryant.

Participations aux All Star Game

Plus de 18 participations consécutives, plus grand nombre de fois MVP (3 fois) et plus jeune joueur sélectionné (à 20 ans) Kobe Bryant aura marqué le All Star Game NBA de son empreinte.

Kobe Bryant : les adieux d’une Légende

En novembre 2015, Bryant annonce qu’il prendra sa retraite à l’issue de la saison et celle des Lakers devient rapidement une tournée d’adieu pour la star des Lakers qui a terminé en beauté avec 60 points contre les Jazz d’Utah à 37 ans, c’est le record de points marqués cette saison en NBA et une première pour un joueur aussi âgé.

Merci à vous, Monsieur Kobe Bryant.

Laisser un commentaire