Kasbah des Oudayas, une forteresse en bord de mer.

par / Aucun commentaire / 6 mars 2017

Certains membres de la WANATeam séjournent actuellement à Rabat, la capitale du Royaume marocain. Chaque jour, nous nous rendons dans les lieux mythiques de la capitale et nous essayons de vous faire partager nos découvertes. Après la Tour Hassan, il y a quelques semaines, nous vous parlons aujourd’hui de la Kasbah des Oudayas.

La Kasbah des Oudayas, un site historique.

La kasbah des Oudayas est une ancienne forteresse, un campement militaire situé à Rabat et bâti au XII siècle. La kasbah est également inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco depuis 2012. On y trouve notamment l’un des tout premiers palais bâti par la dynastie royale des Alaouites, dynastie toujours régnante. Construite au XIIème siècle par les Almohades, elle s’appelait à l’origine Mehdiya. C’est la kasbah qui a donné son nom à la capitale marocaine.

 

Rabat vient de « ribat » soit un couvent fortifié et à la Kasbah s’installèrent les moines-soldats qui partaient en guerre sainte en Espagne contre les chrétiens. Le ribat devint « Ribat El Fath », Ribat de la victoire puis Rabat. Lorsque les musulmans chassés d’Espagne y débarquèrent au début du XVIIème siècle, elle prit le nom de Kasbah Andalouse. En 1833, la tribu Oudaya fut expulsée de Fès par le sultan Moulay Abderrahman et s’y installa, c’est alors qu’on lui donna le nom actuel de Kasbah des Oudayas.

La Kasbah des Oudayas, un site incontournable.

Tous les chemins mènent à la Kasbah des Oudayas. Toutefois, pour rendre encore plus intéressant la visite, nous vous conseillons de traverser la médina de Rabat. Lieu mythique de la ville de Rabat qui a su garder son authenticité. A la fois un quartier mais surtout un souk particulièrement dynamique. Parcourir les artères de la médina entre des bruits et des odeurs loin d’être désagréables, en espérant que celles-ci ne soient pas bondées, pour se retrouver à la sortie le long de l’Océan où vous ne pourrez manquer l’imposante Kasbah.

Lorsque l’on s’aventure dans l’enceinte des Oudayas par la grande porte Bab-Al-Oudaïas ou Bab El Kébir, on remarque tout de suite l’influence Andalouse sur le site. Les murs recouverts de chaux, les ruelles pavées mais surtout la couleur bleue omniprésente…

Le tout donne au site une atmosphère particulière, presque romantique qui fait de la Kasbah des Oudayas l’endroit préféré des Rabatais et des touristes.

Les chats ont pris d’assaut le jardin andalous à l’intérieur de la Kasbah des Oudayas. La présence de ces jolis félins ajoute du charme à la promenade autour du jardin dans lequel se trouvent de nombreux orangers. Les allées jonchant le lieu nous laissent imaginer la splendeur originelle de ce site.

Après s’être promené autour des vestiges et entre les allées du jardin rien de tel que de se poser pour boire un thé et déguster quelques gâteaux en terrasse au bord de mer. L’Océan et la Tour Hassan à portée de vue, le vent frais, parfois quelques jeunes à la guitare qui chantonnent, le tout pour vous faire passer un moment de détente exceptionnel. Mention spéciale pour le thé du café Maure qui pour 10 dirhams est juste parfait !

La force de la Kasbah des Oudayas réside dans l’apaisement qu’elle provoque. La ville de Rabat est en soi calme et l’on s’y sent en sécurité et le site des Oudayas concrétise se ressenti, le tout en contemplant presque 700 ans d’histoire. S’il fallait choisir un seul lieu à visiter sur Rabat, sans hésiter courrez à la Kasbah des Oudayas. En plus, c’est gratuit !

Laisser un commentaire