Kadhy Touré, future porte-drapeau du cinéma africain !

par / Aucun commentaire / 21 avril 2017

Même s’il comprend l’une des plus grosses industries cinématographiques avec Nollywood, le cinéma africain est encore en voie de développement. Kadhy Touré en a parfaitement conscience et compte bien participer au rayonnement de l’Afrique dans ce domaine.

Kadhy Touré est une actrice, productrice et réalisatrice de cinéma âgée de 28 ans et d’origine ivoirienne. Elle exerce cette profession le soir où elle va souvent en salle de montage afin de vérifier le bon avancement et le bon déroulement de ses projets cinéma.

La journée, Kadhy Touré est directrice communication dans une entreprise afin de pouvoir financer ses films. Une « double vie » qui entraîne bien évidemment un emploi du temps assez chargé qu’elle arrive tout de même à gérer.

Son parcours

Kadhy Touré est titulaire d’une licence en Journalisme et Communication. Elle débute sa carrière cinématographique en 2008 dans le film ivoiro-nigerian “Le fruit non mûr”, où elle incarnait le rôle de Nafir. Son talent et son esprit jovial et créatif convinrent les producteurs de ce film qui la rappelèrent pour un 2e film ivoiro-nigerian intitulé “Aujourd’hui, demain et à jamais”.

Depuis, la passion pour le cinéma ne cessa de grandir en elle. En 2009, suite à un casting elle décroche le rôle de Kathy Coulibaly dans la série “Signature”. Elle est ensuite remarquée et choisie pour incarner le rôle de “Sarah” dans la série “Extrême obsession” en 2010. Soucieuse d’internationaliser sa carrière, Kadhy Touré quitte la Cote d’Ivoire pour le Ghana où elle passera 3 ans, non seulement pour maîtriser la langue de Shakespeare mais aussi pour se perfectionner dans son métier  et prendre contact avec le cinéma anglophone.

Kadhy Toure est rappelée en Côte d’Ivoire afin d’incarner le rôle de Émeraude dans la série à succès “Brouteur.com”. Quand elle retourne au Ghana, c’est pour se préparer à rentrer à Abidjan qu’elle considère comme le futur du cinéma francophone : « Abidjan pour moi c’est l’espoir, il y’a beaucoup de potentiel. C’est à nous de le mettre en valeur à travers les films. »

Premiers pas en tant que productrice

Elle crée en 2016 sa structure de production Brown Angel Entertainment, écrit et produit son premier film « L’Interprète ». Un film qui connaîtra un succès historique dans l’histoire du cinéma ivoirien et francophone. Ce film est l’histoire d’une femme accomplie professionnellement, mais qui est frustrée par sa vie de couple au point de vouloir assassiner son mari car dans le même temps, elle reçoit un Américain pour qui elle doit jouer le rôle d’interprète et avec qui elle entretient une relation.

Seule dans la production de son film « L’interprète », elle n’avait pas de financement, elle l’a fait sur fonds propres. Elle a « rasé » tout son compte en banque. Déjà connue comme étant comédienne, ce fut un challenge pour elle de se lancer dans la production et la réalisation d’un film et elle prend ce rôle-là très à cœur : « Nos films parlent de la réalité, on est vraiment comme des messagers et c’est une lourde responsabilité à prendre très au sérieux ».

Une battante qui est toujours à la recherche de nouveaux défis et affiche clairement ses ambitions : « Mon rêve pour le futur, c’est que la structure de production que j’ai mise en place soit la plus grande de l’Afrique de l’Ouest ». La finalité étant de « contribuer au développement du cinéma africain ».

Suivez Kadhy Touré

Laisser un commentaire