Ismaël Nzouetom Tchanque, un Camerounais à la conquête du monde avec I-Dispo !

par / Aucun commentaire / 1 août 2017

Comme les jeunes Africains de la nouvelle génération qui rêvent de conquérir le monde, Ismaël Nzouetom Tchanque, très convaincu de son talent, ne tarda pas après ses études d’ingénierie et son poste chez Microsoft, à se consacrer au développement de sa startup I-Dispo. Retour sur le parcours du talentueux Camerounais ainsi que la création de I-Dispo.

Background de Ismaël Nzouetom Tchanque

C’est au Cameroun que le créateur d’I-Dispo a effectué une partie de ses études. Après un bac « F » en électronique au lycée technique de Nkolbisson à Yaoundé, il entre à l’IUT de Bandjoun dans la banlieue Ouest-Cameroun où il sort diplômé d’un DUT  « génie et télécoms et réseaux ». Grace à ses excellents résultats, l’ingénieur a pu obtenir une bourse d’excellence de la Francophonie qui lui donné la possibilité de quitter le Cameroun pour émigrer en France pour un an d’école d’ingénieur à l’ISPG au sein de l’université Paris XIII. « J’ai fait ensuite trois ans de formation d’ingénieur en télécom option informatique car j’étais déjà passionné d’informatique ».

« J’étais en rapport avec Microsoft que j’ai naturellement rejoint en 2007 dans le pôle conseil. J’y suis resté trois ans et j’ai accompagné des clients comme AXA, TF1, la BNP dans le développement internet autour des technologies Microsoft. »

Création d’I-Dispo

Comme toutes grandes créations, I-dispo est une création venue d’un besoin personnel et d’une expérience passée. « Je cherchais à prendre rendez-vous avec un dentiste et j’ai du passer une quinzaine de coups de fil pour en trouver un situé dans ma zone et qui était disponible au moment où je le souhaitais. Il y a eu un déclic. »  Le déclic de créer une technologie se mettant au service du plus grand nombre afin de faciliter leur quotidien.

« Je me suis alors demandé comment faire pour que les gens puissent trouver plus facilement des solutions face à ces problèmes en rapport avec leur mobilité dans la ville.»

Un produit en évolution

Après avoir eu cette idée, l’ingénieur camerounais se consacre corps et âme à sa future création. Après des mois de travail, le logiciel Sara, produit phare d’I-Dispo, voit le jour. Il fait, depuis sa création, la fierté du jeune patron. «Sara est comme un super assistant, un super conseiller, un super réceptionniste qui résout les problèmes de nos clients pour leur trouver un hôtel, un restaurant ou un médecin. C’est comme une super-conciergerie virtuelle qui en agrège plusieurs autres.» Dans le cas d’une recherche de dentiste, le logiciel va fouiller dans les carnets d’adresses et bases de données constitués par I-Dispo et trouver parmi les milliers de praticiens de la ville lequel serait disponible dans le créneau horaire souhaité par le patient. Pendant ce temps, celui-ci continue ses activités sans se soucier du reste. La réponse lui arrive par mail ou SMS.

Développement

Depuis sa création en 2010, I-Dispo a développé deux services bien distincts.

Sara qui est l’assistante des particuliers. Vous formulez librement vos demandes par écrit en langage naturel par mail ou via notre application Phone/Ipad. Votre requête est alors réceptionnée et qualifiée par notre plateforme technologique et nos agents humains. Avec Sara, vous avez à tout moment dans votre poche, une véritable assistante à qui vous déléguez l’ensemble de vos tâches quotidiennes ou rébarbatives : obtenir un rendez-vous en urgence avec un médecin, organiser vos voyages clés en main (vols, hébergement, locations, recommandation d’activités…), vous rappeler des tâches ou des dates mémorables, contacter des prestataires pour obtenir des devis, dénicher le meilleur endroit pour acheter un produit en ligne ou en magasin, ou tout simplement réserver une table dans un restaurant.

Et SARA & WILSON qui est une offre en marque blanche pour les entreprises, accessible par les canaux de votre choix : en mode voix par téléphone, ou en mode« chat » par email, application mobile ou tablettes.

 

 

Le message véhiculé par l’entrepreneur camerounais est qu’il faut croire en son idée, mais avoir de la capacité à prendre en compte la critique pour l’améliorer. Aujourd’hui avec Internet, il n’y a aucune limite à laisser exploiter le potentiel créatif de chacun. L’initiative d’Ismaël Nzouetom Tchanque, la nôtre avec WANA également, ainsi que celles de milliers d’entrepreneurs sur le continent ou ailleurs sont des inspirations pour tous.

Vous pouvez suivre I-dispo sur :

Laisser un commentaire