Interview SooFire : “La nouvelle Afrique est en train de s’approprier, de dire la vérité”

par / Aucun commentaire / 14 août 2019

La DJ ghanéenne et créatrice du célèbre t-shirt “AFRICA” Sophia “SooFire” nous a donné une interview exclusive dans laquelle elle se livre avec force et conviction !

WANATeam : Pouvez-vous nous présenter votre parcours en quelques mots ?

SooFire : Je suis DJ, concepteur et éditeur de musique. Né à Newark, dans le New Jersey ayant grandi à Worcester dans le Massachusetts, au collège d’Atlanta (Clark Atlanta University) et réside actuellement à Los Angeles à la poursuite de mes rêves et à la construction de SooFire Empire.

W : Vous menez plusieurs activités à la fois… Quel est le secret pour réussir à tout réunir et dans laquelle vous sentez-vous la plus à l’aise ?

SooFire : Le secret est de connecter et de soutenir vos compagnons. Le même sentiment que vous avez quand les gens se présentent et vous soutiennent, c’est le même sentiment que nous avons aussi besoin de réciprocité. Dans notre communauté, il y a un sentiment de division dans nos différentes formes de communication. Mais peu importe que le monde ait besoin de savoir que nous sommes les mêmes et qu’avant de devenir quoi que ce soit, vous êtes avant tout des Africains !

W : Vous êtes une Ghanéenne habitant aux Etats-Unis… Comment vivez-vous au quotidien cette double culture que vous possédez ? 

SooFire : C’est juste une partie de moi, j’ai 2 cultures mais ma culture ghanéenne vient en premier. Ma morale, comment je me comporte, comment je traite les autres m’a été inculquée par mes parents ghanéens. Il y a une race particulière d’Africains, et c’est nous, les Américains du millénaire, qui avons vu les deux côtés du monde. Il n’y a pas d’équilibre, il suffit de partager sa culture, d’être fier et de vivre sa meilleure vie.

W : Comment jugez-vous l’évolution de la promotion des cultures africaines à travers le monde ?  

S : C’est beau, nous avons encore un long chemin à parcourir jusqu’à expliquer le sens de notre culture pour alléger le manque de respect, mais je suis heureux que nous y soyons enfin en 2019. Nous infiltrons le système avec de VRAIES images de l’Afrique. Tout n’est pas parfait, mais je suis heureux de voir plus de gens désireux de voir et de visiter la beauté de notre continent.

W : Vous semblez assez proche de certains musiciens (Moonchild Sanelly, Victoria Kimani, Stonebwoy…) comment les avez-vous connus et quels sont vos rapports ?

S : Je suis dans l’industrie depuis 2012 et je travaille dans la production. Les cercles ne sont pas très nombreux, surtout pour la musique africaine. 

Moonchild Sanelly portant le t-shirt “AFRICA” de SooFire

W : Mis à part ceux que nous venons de citer, quels sont les artistes africains que vous écoutez le plus ?

S : Je n’ai pas vraiment d’artistes que j’écoute le plus car je suis toujours à la recherche de nouveaux talents, en mixant et découvrant mon propre son. En ce moment, ce qui est chaud dans mes oreilles, ce sont Burnaboy, Juls, Yemi Alade, Jidenna, M. Eazi, Guilty Beatz, A-Star, Teni, Niniola… Mais aussi les artistes émergents comme Oxlade, Joeboy, Kobi Jonz, Famous bobson, Blaqbonez, Zlatan, et beaucoup plus….

SooFire et Burnaboy

W : Quelle est votre définition de la Nouvelle Afrique ?

S : La nouvelle Afrique est en train de s’approprier, de dire la vérité et de ramener notre éducation mondiale à la maison pour améliorer et élever la terre qui est la nôtre.

W : Quels sont vos projets à venir ?

  • Expansion de la marchandise SooFire “AFRIQUE”.
  • 2020 EP mettant en vedette des artistes africains du monde entier.
  • Tour du monde… Restez à l’écoute

W : Un dernier mot pour nos lecteurs et vos fans partout dans le monde ?

S : Votre situation ou votre environnement ne vous définit pas, restez fidèle à vous-même, aimez-vous, apprenez par vous-même. Les hauts et les bas font partie de la vie, n’ayez jamais peur de tout essayer, votre don est sans fin.

Suivez Sophia SooFire sur :

Laisser un commentaire