A la découverte de Chepkemboi Mang’ira (Miss Vavavum) au Kenya !

par / Aucun commentaire / 24 novembre 2016

Elle se décrit comme une «femme fière d’être africaine, visionnaire, croyante, ambitieuse, fashionista, passionnée de mode», la Kenyane Chepkemboi Mang’ira alias Miss Vavavum a créé le mouvement #OwnYourCulture , un phénomène viral sur les réseaux sociaux en Afrique et à travers le monde ces derniers mois. Le temps pour nous de mieux la connaitre avec cette interview !

WANA: Qui est Miss Vavavum? Présentez-vous !

Chepkemboi Mang’ira : Miss Vavavum est un nom d’alias de mon blog et des pages de médias sociaux. Vavavum signifie “spectaculaire” “extra-ordinaire” il a été inventé par un ami pour décrire les codes d’habillement que nous utilisons. Ceci décrit aussi mon style de mode préféré. Mon vrai nom est Chepkemboi Mang’ira. Je suis très passionnée par la culture, la mode et l’art. Je suis un écrivain, chercheur, concepteur et parfois styliste pour ma marque OwnYourCulture.

WANA: Pourquoi avez-vous commencé à promouvoir le mouvement #OwnYourCulture à travers les médias sociaux?

Chepkemboi Mang’ira : J’ai créé #OwnYourCulture pour présenter une distraction, une façon attrayante pour les jeunes de partager, découvrir et promouvoir des histoires derrière les bijoux culturels de leurs communautés. Nous avons un très riche patrimoine diversifié au Kenya avec plus de 42 tribus. Pendant la période coloniale, les bijoux traditionnels et l’art ont été effacés. Il s’agit une grande partie de qui nous sommes et je crois que les accessoires sont encore pertinentes aujourd’hui. Donc, pour ramener du «cool» dans les bijoux traditionnels, j’ai opté pour le style de ce que je connais le mieux : la mode contemporaine. Et voilà comment tout ceci est est né. Peu après le lancement, le mouvement s’est répandu sur tout le continent !

miss-vavavum-2

WANA: Vous attendiez-vous au succès du hashtag «#OwnYourCulture»?

Chepkemboi Mang’ira : À vrai dire, #OwnYourCulture est quelque chose pour laquelle je suis très passionnée. Le mettre en place était déjà un succès pour moi. Donc, non, je ne m’attendais pas à aller aussi loin que cela. J’ai eu des possibilités de voyage incroyables qui m’ont été offertes et les collaborations étonnantes avec différentes entreprises.

WANA: Est-ce une façon de montrer une Afrique ouverte d’esprit?

Chepkemboi Mang’ira : Oui, ça l’est. Mais l’objectif principal de #OwnYourCulture est pour nous en tant qu’Africains pour créer nos propres programmes positifs, des histoires dans l’art, les médias et la mode. #OwnYourCulture Est vraiment la fierté de qui nous sommes en tant que peuple droit de notre vie et les réalisations historiques.

WANA: Est-il possible pour vous de promouvoir (physiquement) ce mouvement en dehors du Kenya ou, pourquoi pas, en dehors de l’Afrique?

Chepkemboi Mang’ira : Oui, cela est tout à fait possible. Je suis très ouverte à collaborer avec tout le monde, pour ce faire.

miss-vavavum-3

WANA: Nous connaissons de nombreux athlètes kenyans, nous connaissons aussi des musiciens kenyans comme Sauti Sol ou Akothee … Dans quels autres domaines que nous ne connaissons pas les Kenyans sont ils excellents ? Quelles sont les autres spécificités du Kenya ?

Chepkemboi Mang’ira : Nous avons l’esprit d’entrepreneurial, nous sommes très innovants. Il existe différentes innovations dans différents domaines, des solutions mobiles pour les agriculteurs aux transferts d’argent via les mobiles en passant par des solutions d’éclairage à énergie solaire pour les personnes vivant dans les zones rurales etc. Nous sommes aussi des personnes très sympathiques, ouvertes à la conversation. Nous avons un patrimoine culturel très riche issue des beaux bijoux et de l’art venant de nos communautés ainsi que des sons musicaux uniques grâce à cette diversité communautaire. Notre culture des pierres précieuses est incroyable ! Nous sommes optimistes et je n’oublie pas nos ambassadeurs dans le monde Lupita Nyong’o et le président Barack Obama.

WANA: Qui sont vos créateurs kényans favoris ?

Chepkemboi Mang’ira : Monoxrome; M + K (ils sont nouveaux, mais leur truc est quelque chose à absolument regarder); Colored Sugar; Angela Ola et Adele Dejak.

 WANA:  Et vos créateurs africains favoris ?

Chepkemboi Mang’ira: Toju Foyeh , Rich Factory , Missibaba , Loza Maleombho , David Tlale , Farai Simoyi , Adele Dejak , Taibo Bacar , Afri-garde.

miss-vavavum-4

WANA: Quels sont vos prochains projets pour l’avenir?

Chepkemboi Mang’ira : Le plus grand projet en ce moment est le développement communautaire. Je suis ouvert à collaborer avec des personnes ou des organisations pour développer des programmes durables pour réduire la pauvreté. Nous cherchons également à posséder un espace de galerie pour nos collections. Et enfin je veux publier un compte rendu de mes voyages et mes découvertes. Pour y inclure différentes cultures de tous les continents.

WANA: Quelle est votre définition de la «Nouvelle Afrique»?

Chepkemboi Mang’ira : Pour moi, la Nouvelle Afrique, ce sont nous, ces gens qui prennent le contrôle et qui créent pour le continent, pour faire grandir le continent dans tous les domaines.

WANA: Un dernier mot pour nos lecteurs et vos fans partout dans le monde?

Chepkemboi Mang’ira : Tout est possible si vous croyez.

miss-vavavum-6

Suivez Chepkemboi Mang’ira aka Miss Vavavum sur :

Suivez le mouvement #OwnYourCulture sur:

miss-vavavum-5

Laisser un commentaire