Hassan Hajjaj, le « Andy Warhol de Marrakech » !

par / Aucun commentaire / 6 novembre 2017

Nommé parmi les artistes les plus influents selon l’Africa Art Market Report 2015, Hassan Hajjaj revient pour son exposition Hassan Hajjaj: La Caravane, au Somerset House à Londres, du 5 octobre 2017 au 7 janvier 2018. Retour sur un art polymorphe à l’intersection entre deux cultures. 

Qui est Hassan Hajjaj ?

Né en 1961 à Larache au Maroc, Hassan Hajjaj déménage au Royaume-Uni avec sa famille lorsqu’il n’est âgé que de douze ans. Durant son adolescence, il rencontre d’autres expatriés et se rapproche de la scène artistique où il va découvrir la photographie et se lancer dans la création de meubles. Etant pris entre ses deux pays, le Maroc et le Royaume-Uni, Hassan Hajjaj s’imprègne de ses deux identités pour façonner son art.  Pour lui, la création artistique est un moyen d’embrasser cette double culture qui est la sienne, de s’adapter et « devenir une nouvelle personne. »

Si la musique classique était aussi colorée, ce serait tout de suite plus intéressant !

Un univers artistique hors pair

Les œuvres d’Hassan Hajjaj sont le fruit d’une rencontre entre le street art londonien, culture marocaine et pop art inspiré de la mondialisation. Photographe, designer et producteur, cet autodidacte utilise principalement la photographie pour figer cet univers décalé, coloré, millimétré. Artiste reconnu, il a gagné le Sovereign Middle East and African Art Prize en 2011 et ses œuvres sont exposées dans le monde entier, de New York à Londres, en passant par Paris, Dubaï et Los Angeles.

A gauche une farandole de couleurs, à droite une adaptation de « Harley Davidson » de Brigitte Bardot ? ^^

En 2015, il présentait son premier long métrage Karima: A Day in the Life of a Henna Girl au County Museum of Art de Los Angeles, plongeant les spectateurs dans le quotidien des « filles au henné » de Marrakech. Un an plus tard, en 2016, il dévoilait son exposition Hassan Hajjaj: My Rock Stars au Brooks Museum de Memphis qui mettait en scène les performances de neufs musiciens afin de recréer l’ambiance d’un marché marocain.

Un artiste WANA qui revendique son africanité

Cette oeuvre vous est présentée par Sprite !

Hassan Hajjaj se dit très fier de pouvoir présenter ses œuvres à la fois en tant qu’œuvres issues de la culture arabe mais également des autres cultures d’Afrique. En effet, il exprime son souhait de voir une Afrique unie où il n’y aurait pas de rejet entre les pays du Maghreb et ceux d’Afrique Sub-Saharienne, car tous appartiennent à un même continent que les artistes de tous bords n’hésitent pas à célébrer.

Suivez Hassan Hajjaj sur :

Laisser un commentaire