Le grand retour de Kerfala Kanté !

par / Aucun commentaire / 28 mars 2016

Après dix années de pause, le chanteur guinéen Kerfala Kanté annonce son grand retour sur scène avec un double album hommage en l’honneur de toutes les personnes qui ont participé de près ou de loin au développement de sa carrière.

Une rencontre et un retour 

Vendredi dernier, le 25 mars 2016, au Palm Camayenne, hôtel de luxe à Conakry, l’artiste Kerfala Kanté annonce son grand retour musical en collaboration avec la boite de production Tidiane World Music. Après dix ans d’absence, Kerfala Kanté a présenté à la presse  son double album titré Merci et Djely Laye prévu pour avril 2016.

Ce grand retour nous le devons avant tout au directeur général de la maison de production Tidiane World Music, Tidiane Soumah. Ce dernier s’est donné l’objectif de relancer la carrière de Kerfala Kanté, le producteur craignait que ce géant de la musique guinéenne et de la culture mandingue « s’éteigne ». Il décida alors de le produire à travers sa structure, avec un double album,  pour le relancer sur la scène musicale guinéenne et internationale.

Quant à l’artiste, il a tenu à remercier la Tidiane World Music et son directeur « pour l’opportunité d’une relance professionnelle » de sa carrière musicale.

Un retour après une très longue absence 

Depuis dix ans, Kerfala Kanté ne s’était pas vraiment produit sur une scène musicale, même si, précisons que le chanteur a sorti quelques singles pour maintenir une visibilité.

Le chanteur a expliqué que son absence est due aux préparatifs de son prochain album et aux aléas de la vie.

Déjà, ce projet d’album, le chanteur guinéen le peaufine depuis plus de trois ans. Selon lui, ce temps long fut nécessaire pour réaliser une œuvre de qualité.

Ensuite, la mort de son producteur Ibrahima Sylla à jouer un rôle important dans cette absence mais aussi dans ce retour. Kerfala Kanté se sent « obligé de mettre en avant sa reconnaissance » envers le regretté directeur de la Syllart Production dans son prochain album.

Enfin, l’artiste se dit avoir été retardé à cause de sérieux problèmes d’infrastructures dont l’indisponibilité du studio Mory Kantéyah et le changement du studio d’arrangement. Selon Kerfala « tous ces facteurs réunis ont causé un frein » à la mise en place de son double album.

Le retour dans les bacs d’un grand artiste guinéen :

Kefala Kanté est un chanteur et guitariste guinéen très populaire dans son pays, dans l’Afrique de l’ouest francophone, et dans le monde entier auprès des amoureux de la « World Music ». Son succès, Kerfala Kanté le doit aux thèmes et aux arrangements modernes qui composent sa discographie.

Celui que l’on surnomme en Afrique de l’ouest « l’oiseau de Sankara »,  a su être à la hauteur et parfois même transcender la tradition culturelle et musicale mandingue. Kerfala Kanté a hérité d’une histoire familiale lié à la musique mandingue, il descend d’une famille de griots (barde de l’Afrique de l’ouest), et il se trouve être un digne représentant de la musique popularisé notamment par une autre légende guinéenne, Mory Kanté et son titre yéké yéké.

Un double album hommage 

Dans ce nouvel opus, Kerfala Kanté propose deux disques.

Le premier album Merci composé de 10 titres est un hommage rendu au fondateur du label Syllart Productions, Ibrahima Sylla. Ce dernier a toujours accompagné Kerfala Kanté jusqu’à sa mort. « Si je dois changer de label, il faut bien que je rende un hommage mérité à ce grand homme qui m’a toujours accompagné », précise l’artiste.

Le deuxième album Djely Laye est aussi un hommage, mais cette fois-ci, rendu à son père duquel il tient le savoir et l’amour de la musique et des instruments.

Une tournée s’annonce avec la sortie de cet album :

A partir de Kankan, deuxième ville de la République de Guinée, dans le cadre de la sortie de ces albums et dans la relance de sa carrière, l’oiseau de Sankara entamera une tournée à l’intérieur du pays pour  ensuite se produire à Bamako, Dakar, Abidjan et Banjul avant de continuer vers l’Europe où la sortie du double album est prévue pour l’été 2016.

Laisser un commentaire