Fred Ebami : l’artiste du pop art made in Cameroun !

par / Aucun commentaire / 26 juillet 2016

La WANATeam vous présente un artiste africain qui se démarque par sa patte artistique très exubérante, dans ces dessins nous pouvons voir des dessins assez décalés de Nelson Mandela ou encore une fusion de Kanye West et de Mobutu Sese Seko un mélange entre Warhol, Lichtenstein & Banksy et d’autres styles qui définissent bien l’esprit WANA : Mesdames et messieurs voici l’artiste Fred Ebami !

Fred Ebami, un goût pour l’art dès l’enfance

Né en région parisienne à Villeneuve-la-Garenne, c’est chez lui que l’artiste camerounais faisait ses premières œuvres, où enfant il dessinait sur les murs de sa maison. C’est sa maman qui décela chez son fils son talent pour le crayon.

En grandissant, l’artiste se met à rêver des Beaux-Arts, mais la réalité est tout autre, n’ayant pas les moyens de se payer les Beaux-Arts le jeune homme, se cherchant, décide de changer de pays pour peut-être exploiter son talent et réaliser son rêve.

Dans un premier temps, l’artiste opte pour les États-Unis, pays de la pop culture par excellence. Après avoir sillonné le pays d’est en ouest durant six mois, Fred Ébami ne trouve pas son bonheur. Il ne se voit pas y vivre. Son grand frère, installé à Oxford, le rappelle à l’ordre. « Il était en Angleterre, à Oxford, et me voyant me balader sans but précis me dit Viens en Angleterre, au moins, tu trouveras peut-être du travail et tu arrêteras de faire l’aventurier. » « Parti pour une semaine, j’y suis resté presque 15 ans. » Pour gagner sa vie, le jeune homme travaille dans une boîte de nuit en tant que barman et se lie d’amitié avec le DJ de l’établissement.

C’est lors d’une soirée chez lui que sa vie va littéralement basculer. « Au cours de la soirée, mon ami DJ tombe sur des dessins que j’avais ramenés de France, parce que je continuais le dessin de temps en temps. Il me demande : C’est toi qui fais ça ? Je lui réponds que oui et il s’étonne du fait que je n’ai jamais rien dit. »

Ravi de sa trouvaille, son ami, qui a fait une école de graphisme, la lui recommande et l’incite à envoyer un mail au professeur principal de l’école, Et l’alchimie fonctionne.

Celui-ci tombe sous le charme de son book et, fait inédit, lui dit : « Je vais faire une chose que je n’ai jamais faite. Je t’accepte dans mon cours sans passer par l’examen d’entrée. »

Fred Ebami 2

Après 2004 l’ascension et la reconnaissance

Après l’obtention de son diplôme HND l’artiste fantasque commence à dessiner sur son ordinateur et c’est à la demande de son ami Capitaine Alexandre Slamer qui a été couronné du prix Paul Verlaine 2015 lui demande de faire des visuels pour son recueil « Afrique Diaspora et Négritude. » Ce qui est incroyable dans cette anecdote c’est que l’artiste n’a même pas pris connaissance des textes à illustrer et à commencer à dessiner et encore une fois l’alchimie fait mouche et plusieurs personnes sont conquises par le talent de l’artiste.

Fred Ebami 3

Ebami Ray Charles Ebami Madiba Cheick Anta Fred Ebami Kanye

Maintenant le nom de Fred Ebami n’est plus inconnu dans le monde du pop art et c’est entièrement justice au vu des dessins aussi bien décalés que très bien pensés de la part du dessinateur qui n’hésite pas lui-même à dessiner son ressenti vis-à-vis de la société actuelle et d’effectuer des dessins délivrant des messages de paix.

Born to healEbami Love

L’homme et l’art une vision WANA

De son point de vue Fred Ebami a « deux visions. La vision négative, c’est-à-dire la vision dans laquelle on dit en Afrique que l’art ne sert à rien, que cela ne nourrit pas une famille. Je trouve cela très désolant. Et la vision positive où il y a des artistes qui font de superbes choses autant traditionnelles que plus récentes. C’est un vivier d’œuvres exceptionnelles en sculpture, en peinture, en danse, en mode. Cette mouvance-là, j’ai envie d’en faire partie ».

Et c’est clairement une vision double que la WANATeam approuve car nous savons tous que les clichées sont difficiles à faire exploser vu d’Afrique l’art est sujet à certains préjugés tenaces et il est de notre devoir de montrer que certains domaines peuvent mettre en valeur le continent de l’Afrique et inversement certains arts africains traditionnels ne doivent plus être moqués car c’est en confondant nos arts que des artistes comme Fred Ebami peuvent avoir la reconnaissance qu’ils méritent dans leurs domaines.

Si vous voulez vous faire une idée de ce que propose l’artiste, sachez que Fred Ebami expose ses dessins au Mariott des Champs Elysées à paris jusqu’en Septembre.

L’art reste une chose magnifique pour rassembler fédérer et unifier le monde sur un seul thème : l’amour.

Vous pouvez le suivre sur son site InternetInstagram, Facebook & Twitter.

Ebami Armstrong

Laisser un commentaire