Ôde au football africain par Les Libéros : les cas Saâdane et Shehata !

par / Aucun commentaire / 7 avril 2020

Les Libéros, le podcast qui revient sur le football de notre enfance, n’hésitent jamais à revenir sur le football africain de notre enfance. Preuve en est avec le dernier numéro en date qui rend hommage à deux légendes du coaching africain !

Le Cheikh et le Général :

Le sujet du dernier numéro concocté par Les Libéros propose de mettre en duel deux entraîneurs de football mythiques du continent africain : Rabah Saâdane et Hassan Shehata. Le podcast tend en filigrane de déterminer lequel des deux a fourni le plus bel exploit durant sa carrière. L’Algérien, surnommé le Cheikh, a contribué à qualifier son pays à trois Coupes du monde sur deux générations différentes.

L’Egyptien Hassan Shehata, appelé aussi le Général, a réalisé un triplé historique de victoires consécutives en Coupe d’Afrique des Nations. Au-delà de cette comparaison, l’émission veut surtout rendre hommage à deux patriarches du coaching africain. Deux figures techniciennes qui malheureusement font figure d’exception dans un football continental qui importe encore et toujours des entraîneurs étrangers pas toujours talentueux…

Ce n’est ni une première, ni une dernière :

Au cours de la saison en cours, Les Libéros ont déjà proposé à leurs auditeurs des sujets spécifiques au football africain. A travers quatre émissions notamment durant lesquelles l’équipe est revenue sur des parcours de Coupes du monde de sélections nationales africaines, un joueur légendaire du continent et une CAN mythique. Dans un premier numéro, Les Libéros ont voulu comparer les parcours du Sénégal et du Ghana, respectivement durant les Coupes du monde 2002 et 2010. L’idée consistait à revenir sur les souvenirs des deux performances et d’essayer de dégager celle qui a le plus impressionné.

Dans un deuxième numéro, Les Libéros se sont concentrés sur la carrière de Samuel Eto’o. Le podcast revient sur l’incroyable parcours de l’attaquant camerounais, mais pas seulement. Si le statut du plus grand joueur de l’histoire du continent africain fait quasiment l’unanimité, l’équipe a voulu soulevé une question : celle du délit de nationalité. Les Libéros ont essayé de comprendre pourquoi était-il si difficile d’admettre que Samuel Eto’o était bien plus que le meilleur des Africains. Et s’il était le meilleur tout court ? Du moins à son poste et au sein de sa génération.

Vous pouvez également vous plonger dans vos souvenirs de la Coupe d’Afrique des nations 2000 ou tout simplement la découvrir. Première compétition internationale du troisième millénaire, ce tournoi a brillé par la qualité du jeu proposé par les équipes qui y ont pris part, notamment le Nigéria et le Cameroun qui ont partagé l’affiche de la finale. Là encore, Les Libéros ont semblé insister sur la place que se doit d’avoir cette compétition dans l’histoire des phases finales internationales.

Enfin, dans la rubrique culture foot que Les Libéros proposent régulièrement, vous pouvez retrouver un numéro qui débat autour de la santé du football africain. En l’occurrence, le podcast se demande pourquoi jamais une équipe africaine n’a atteint ne serait-ce que les demi-finales d’une Coupe du monde. Alors que le football est le sport roi de ce continent, ses résultats à l’échelle professionnelle laissent perplexe.

Et puis, Les Libéros ont mentionné sur leurs réseaux sociaux que les prochains numéros vont rester en Afrique. On sait notamment qu’ils devraient revenir sur la domination de la sélection égyptienne en Coupes d’Afrique des nations de 2006 à 2010 et sur le match de Khartoum de novembre 2009 entre cette même Egypte et l’Algérie. La WANATeam reste à l’affût…

Les Libéros, à retrouver sur :

Laisser un commentaire