A la découverte du désert du Kalahari !

par / Aucun commentaire / 16 novembre 2019

WANAWorld est enfin de retour pour vous présenter un nouveau trésor d’Afrique : le désert du Kalahari. Un site riche et majestueux, à l’image du continent africain.

Avant toute chose, ce site souffre d’une légère contradiction sur son nom. En effet, un désert est une zone de terre où les précipitations sont rares et peu abondantes. Or, la végétation de ce lieu l’est. Cette qualification de « désert » est certainement due à une absence de plans d’eau permanents.

D’ailleurs, l’étymologie du terme Kalahari est parlante. Il s’agit d’une dérive du mot Kgalagadi, qui signifie « grande soif » ou du mot Khalagari, Kgalagadi ou Kalagare, voulant dire « lieu sans eau » dans la langue Tswana ; un dialecte parlé par plus de 13 millions de personnes au Zimbabwe, en Afrique du Sud, en Namibie et au Botswana. Le Kalahari est, justement, localisé dans les trois derniers pays cités.

La biodiversité du lieu en fait sa spécificité. Il y existe en effet plus de 400 végétaux différents comme la pastèque sauvage, le melon tsama, des acacias… Le Kalahari possède également plusieurs réserves naturelles telles que la Réserve de chasse du Kalahari central (deuxième plus grande région protégée du monde), le Khutse Game Reserve ou encore le Kgalagadi Transfrontier Park. Ces réserves ont la particularité d’être isolées les unes des autres.

Côté faune, la variété est également remarquable avec la présence d’oiseaux et de reptiles, de mammifères (lions, hyènes, suricates, springbok…) ainsi que le dernier groupe d’éléphants du désert.

Enfin, le Kalahari est doté de ressources naturelles, ce qui fait de ce site un endroit à part. On y trouve l’une des plus importantes mines de diamants au monde, du sel, du charbon, du nickel, du cuivre ou de l’uranium.

Un endroit à visiter pour nos lecteurs globe-trotteurs téméraires !

Laisser un commentaire