Visite de la Cathédrale Saint-Louis de Carthage (Tunisie)

par / Aucun commentaire / 2 mai 2017

La WANATeam vous fait voyager en Afrique plus précisément au Maghreb ou nous partons à la découverte de la cathédrale Saint-Louis à Carthage en Tunisie. Un lieu avec son histoire, sa prospérité et son architecture.

Histoire

La cathédrale Saint-Louis, baptisée ainsi à la gloire du roi de France Saint Louis mort à Tunis en 1270, fut construite à la fin du XIXème siècle. Depuis 1993, cette cathédrale n’est plus considérée comme un lieu de culte et porte maintenant le nom d’Acropolium qui lui donne le statut de lieu culturel et touristique.

Même si la cathédrale n’est plus considérée comme un lieu de culte, elle fait néanmoins partie du patrimoine culturel tunisien en accueillant des rencontres, des expositions ou éventuellement des concerts.

Architecture

L’architecture de la fin du XIXe siècle est réputée pour ses styles composites comme dans le cas de la basilique du Sacré-Cœur de Paris construite à la même époque en style dit romano-byzantin. L’édifice, selon les plans de l’abbé Joseph Pougnet est orienté vers un style byzantino-mauresque en forme de croix latine.

La façade expose une rosace sculptée dans une pierre de taille ocre rapportée de Malte, qui compose l’ensemble du bâtiment, et se trouve encadrée à chaque angle de deux tours carrées. À l’intérieur, le chœur s’élève en double arcade en plein cintre coiffée d’un dôme bleu azur. La cathédrale comprend trois nefs et un déambulatoire à l’étage.

  La Cathédrale Saint-Louis comporte également deux bas-côtés séparés par des arcs outrepassés.

Sur les murs de cette somptueuse cathédrale nous pouvons trouver le blason des donateurs pour la construction de la basilique. Les 174 colonnes de marbre surmontées de chapiteaux dorés soutiennent les balustrades et les plafonds fait de caissons en bois importé de Hongrie, de Hollande et de Russie et décorés au moyen d’arabesques sculptées, peintes et dorées par des artisans d’Alep et de Venise.

284 vitraux réalisés par Édouard Didron, sont aussi décorés d’arabesques et laissent passer une lumière dans les tons bleus, jaunes ou verts. Ceux de la nef centrale représentent saint Louis et saint Augustin, les deux saint patrons de la cathédrale.

Ce patrimoine anciennement religieux et maintenant culturel est un passage obligatoire si vous devez visiter Carthage, un monument avec son histoire avec son architecture magnifique nous montre les richesses culturels dont le continent africain regorge.

Laisser un commentaire