Burna Boy, quand Afropop et Ragga se rencontrent

par / Aucun commentaire / 9 mars 2016

Damini Ogulu dit Burna Boy est un des artistes que l’on retrouve le plus aujourd’hui sur la scène Naija, une occasion pour nous de revenir sur la carrière d’un chanteur peu ordinaire révélé au public il y a déjà 5 ans.

Malgré deux mixtapes sortie en 2011 qui lui ont permis de se faire connaître sur la scène musicale Naija, c’est en 2012 que la carrière de l’artiste prend un réel tournant avec la sortie de son premier single « Like to party », suivi deux mois plus tard de « Tonight » et ses 2 millions de vues.

Ses singles sont extraits de son premier album qui suivra en 2013 « L.I.F.E : Leaving an Impact For Eternity » qui sera vendu à plus de 40000 exemplaires la première semaine. Pour accompagner cet album le single « YAWA Dey » aux influences jamaïcaines sortira dans le courant de l’année 2013.

L’album se distingue par une grande polyvalence dans les intrus et les musicalités comme le montrent ses 3 singles, « Like to party » étant plus tourné vers le hip hop et « Tonight » étant plus un single pop grand public, ce qui lui vaut une nomination pour le meilleur album de l’année aux « Nigeria Entertainement Awards ». On retrouve dans cet album de nombreuses collaborations avec les stars Naija du moment comme Timaya et surtout Wizkid.

Burna Boy L.I.F.E

Malgré les diverses influences musicales et inspirations que l’on reconnait dans la musique de Burna Boy ce qui fait la force de l’artiste c’est ce mélange de sonorités africaines qu’il marie avec divers genres musicaux. Burna Boy ne copie pas le reggae/dancehall jamaïcain, il s’en inspire et le mélange aux sonorités afrobeats de son pays pour en faire un excellent cocktail musical.

Des collaborations en tous genres et la confirmation

Entre 2014 et 2016, on retrouve l’artiste sur toutes sortes de compilations et collaborations, Burna Boy étant un des artistes les plus « bankable » de ces dernières années en Afrique, capable de chanter, de toaster ou même de rapper, sa polyvalence musicale fait de lui un chanteur très demandé par les autres artistes surtout dans le milieu du Hip Hop africain comme le montrent ses collaborations avec les rappeur Sarkodie, AKA, YBK ou Da L.E.S ou le groupe ivoirien Kiff No Beat.

Il sort en parallèle des singles en solo pour surfer sur le buzz de son premier album afin de préparer au mieux le lancement du 2eme « On A Spaceship », sorti le 25 novembre dernier avec comme dernier single en date « Jealousy » aux influences plutôt AfroPop contrairement au premier single de l’album « Soke » aux sonorités R&B malgré le fait que sur les deux chansons on ressent son groove habituel de raggaman. Néanmoins les singles de cette album ont eu moins d’impact que lors du premier.

Dans cet album, on ressent une nouvelle fois toute la diversité musicale de l’artiste, on y retrouve de nombreux featurings avec Wizkid, Flavour ou le rappeur AKA.

BurnaBoy est sans aucun doute un des artistes les plus intéressants de sa génération sur le continent africain, en espérant qu’il soit davantage reconnu en Europe où d’autres artistes africains et même nigérians sont plus renommés, en attendant on vous laisse avec son dernier remix de “Work” le dernier hit de Rihanna.

Laisser un commentaire