Le (triste) bilan africain de cette Coupe du Monde 2018 !

par / Aucun commentaire / 30 juin 2018

C’est la première fois depuis 1982 qu’aucun pays africain ne s’est qualifié pour les huitièmes de finale de la Coupe du Monde. Hélas pour eux qui étaient emmenés par de beaux représentants cette année et portés par un Mondial 2014 encourageant, avec l’Algérie et le Nigéria qui avaient atteint ce stade de la compétition avec des belles prestations contre la France et l’Allemagne. L’occasion de revenir sur le parcours de chaque équipe.

La catastrophe égyptienne

On misait beaucoup sur les Pharaons, finalistes de la dernière CAN et emmenés par leur star Mohamed Salah. Après un premier match honorable (malgré la défaite 0-1) face à l’Uruguay sans l’attaquant de Liverpool blessé depuis la finale de la Ligue des Champions, les Pharaons se sont écroulés face au pays hôte la Russie (1-3), malgré le retour de leur joueur vedette, avant de perdre leur dernier match contre l’Arabie Saoudite (1-2). Une terrible désillusion pour l’Égypte où la seule satisfaction est le record battu par leur gardien Essam El Hadary qui est devenu le joueur le plus âgé à disputer  un Mondial (45 ans).

L’échec marocain

Les Marocains avaient hérité d’un groupe difficile au tirage au sort et avaient le rôle d’outsider pour venir gêner l’Espagne et le Portugal. Malheureusement, un premier match manqué contre l’Iran (0-1) et un manque de réussite offensif contre le Portugal (0-1) viendront éteindre les espoirs marocains. Malgré tout, les hommes de Hervé Renard auront montré une belle image de leur sélection jusqu’au dernier match contre l’Espagne (2-2) en pratiquant un football offensif et en démontrant une belle envie tout au long de la compétition.

La déception des Super Eagles

Dans un groupe très relevé composé de la Croatie de Luka Modric, l’Argentine de Lionel Messi et de l’Islande, les chances de qualification des Nigérians paraissaient moindres. Pourtant, les Africains se sont battus jusqu’à la dernière journée avec ce match perdu dans les derniers instants contre l’Argentine (1-2).Une fin cruelle pour le Nigéria qui, après un premier match compliqué contre la Croatie (0-2), avait su séduire le public face à l’Islande (2-0) notamment avec un Ahmed Musa de gala !

Mission impossible pour la Tunisie

Dans un groupe composé de la Belgique et de l’Angleterre, il aurait fallu un miracle pour que les Tunisiens passent le premier tour. Malgré tout, les Aigles de Carthage ont accroché l’Angleterre jusqu’au but de Harry Kane dans les arrêts de jeu (1-2) et gagné le match pour l’honneur contre le Panama (2-1). Malheureusement, la marche était trop grande pour la Tunisie dans ce Mondial russe.

La tristesse des Sénégalais

Dans un groupe ouvert et qui paraissait à leur portée, beaucoup voyaient le Sénégal en porte-drapeau africain de cette Coupe du Monde. Apres un début réussi et une victoire contre la Pologne 2 buts à 1 mené par un bon Mbaye Niang, les Sénégalais ont laissé passer une chance de qualification contre les Japonais lors d’un match nul 2-2 en menant deux fois au score. Le dernier match perdu contre la Colombie éliminera les Sénégalais pourtant à égalité avec les Japonais. en raison du nombre de cartons jaunes plus élevé concédé les Lions de la Teranga (6 contre 4 pour le Japon). Une conclusion tragique pour le Sénégal qui aura malgré tout donné une belle image du pays notamment par l’intermédiaire de leur entraîneur Aliou Cissé.

Rendez-vous donc dans 4 ans pour les pays africains qui devront laver l’affront subi en Russie.

Laisser un commentaire