Awer Mabil, ce réfugié Sud-Soudanais devenu star du football australien !

par / Aucun commentaire / 20 octobre 2018

Aujourd’hui WANA vous raconte l’incroyable histoire d’Awer Mabil, un Africain originaire du Soudan du Sud, né dans un camp de réfugiés au Kenya devenu cette semaine international australien de football.

Indépendant depuis 1956, le Soudan est confronté à une forte division culturelle et religieuse, entre chrétiens et animistes au sud du pays et musulmans au nord. Des divergences ont créé des conflits dans le pays et des guerres ont éclaté.

Le Soudan du Sud obtient plus d’autonomie en 1972. Cependant, le colonel Gaafar Nimeiry décide en 1983 de renforcer l’influence de l’islam et des musulmans dans le pays. Les sudistes en désaccord provoquent donc une seconde guerre civile le 5 juin 1983 et qui prendra fin seulement le 9 janvier 2002. Une période terrible pour le pays qui aura connu la famine dès 1998. De nombreux habitants font le choix de fuir le pays. Parmi eux, la mère d’Awer Mabil, enceinte de son enfant qui trouvera refuge au Kenya.

Une enfance difficile à Kakuma

Né à Kakuma au Kenya, Awer Mabil connaît une enfance difficile sans père. Celui-ci étant décédé pendant la guerre civile de son pays. L’enfant trouve refuge dans le football malgré des infrastructures compliquées : « depuis qu’il marche, il a toujours aimé le football… Chez nous, il n’y avait pas l’équipement nécessaire pour jouer au football », raconte sa mère.

Le départ pour l’Australie

Après plusieurs années au Kenya, c’est à l’âge de 11 ans qu’Awer Mabil rejoint l’Australie après que sa mère, Agot Atem, et sa famille ait obtenu l’asile politique et le statut de réfugié. En grandissant, il est vite repéré par le club d’Adelaide United et fait ses débuts avec l’équipe réserve du club.

Grâce à sa rapidité et sa capacité a éliminer, il fait ses débuts en équipe première en 2013 alors âgé de 18 ans. Sous les ordres de Josep Gombau, il va s’imposer comme une valeur sur du championnat australien avec 8 buts et 4 passes décisives.

Après 3 saisons, il rejoint le Danemark et le club de Midtjylland. Un rêve qui se réalise pour le garçon de pouvoir rejoindre un club européen. Après une saison mitigée au Danemark, il est prêté au Portugal à Pacos de Ferreira. Une expérience qui le fait grandir et de retour au Danemark, il réalise un début de saison remarqué en étant titulaire et auteur de grosses prestations.

Début en sélection

Ces prestations lui valent une première convocation en équipe nationale australienne à l’âge de 23 ans. Il inscrira Lundi 15 octobre, lors de sa première convocation, son premier but de sa carrière en sélection. Un but qui symbolise tout le chemin parcouru par le joueur.

La belle histoire

Lors de cette rencontre, son ami d’enfance avec qui il a grandi au camp de Kakuma, Thomas Deng a lui aussi fait ses débuts en sélection australienne. Une histoire digne d’un conte de fée pour ces 2 africains qui n’ont jamais perdu espoir, ni cessé de croire en leurs rêves et qui n’ont pas oublié leurs origines.

En parallèle, Awer Mabil a créé l’association caritarive « Barefoot To Boots »qui vient en aide aux réfugiés de Kakuma et d’autres camps. Awer Mabil poursuit aujourd’hui son rêve de devenir un grand joueur de football et est devenu une source d’inspiration pour tout les réfugiés à travers le monde.

Suivez Awer Mabil sur :

Laisser un commentaire