WANAMusic Awards 2016 : Les meilleurs artistes africains de l’année !

par / 1 commentaire / 30 décembre 2016

Comme souvent, l’année musicale sur la scène africaine a été très riche. L’occasion pour nous d’organiser la deuxième édition des WANAMusic Awards, récompensant les meilleurs artistes africains en 2016 et de se remémorer les principaux faits marquants de l’année selon la WANATeam. 14 prix sont décernés.

Attention : Les récompenses sont attribuées en fonction de notre perception de la performance des artistes sur l’année civile, c’est-à-dire du 1er Janvier au 30 Décembre 2016.

Prix du Public : Alikiba – Tanzanie

Nominés : Davido, Eddy Kenzo, Sarkodie, Serge Beynaud, Yemi Alade.

Il s’agissait du seul vote ouvert au public cette année et l’engouement suscité par ce prix est allé au delà de nos espérances dépassant les 30.000 interactions pour nos publications sur les réseaux sociaux ! Parmi ces mastodontes de la musique africaine, la mobilisation des fans a été impressionnante. Mais un vainqueur s’est incontestablement détaché : le Tanzanien Alikiba ! Le King Kiba a pu compter une communauté de fans exceptionnelle, les “Alikiba Blood Fans” pour arracher la victoire. L’année d’Alikiba a été pleine de succès avec une signature chez le géant des labels Sony Music, une distinction internationale de premier plan aux MTV Europe Music Awards comme “Best African Act” et surtout un morceau figurant parmi les tubes de l’année, le délicieux “AJE”. Autant d’arguments pour ses fans pour devancer l’Ougandais Eddy Kenzo et le Nigérian Wizkid.

La principale information de ce “Prix du Public” est de voir que notre petit site Internet crée en France peut avoir des liens avec un pays comme la Tanzanie grâce à Alikiba. Rien que pour cela, nous disons merci à tous ces fans qui se sont mobilisés : un nouveau lien entre Paris et Dar-Es-Salaam s’est constitué !

 

Révélation de l’année : Mr Eazi – Nigéria

Nominés : Kwamz et Flava, Eugy, Akothee, Sugarboy, Mayorkun, Kwesta, Reniss, Shaydee

A maintenant 25 ans, Mr Eazi voit sa carrière décoller en entrant dans une nouvelle dimension. Encore inconnu du grand public il y a 1 an, le natif de Port Harcourt s’est (très) rapidement imposé dans les charts. Nous retiendrons notamment ses deux collaborations avec Eugy (« Body » et surtout « Dance For Me »), mais aussi ses succès en solo enregistrés sous la houlette de DJ Juls comme « Skintight » (ft Efya), « Bankulize » (ft Pappy Kojo) ou « Holl Up ». A travers son univers, Eazi a su apporter une réelle nouveauté musicale en Afrique ! Reste maintenant à confirmer, ce que ne fait aucun doute.

Meilleur artiste francophone : DJ Arafat – Côte d’Ivoire

Nominés : Serge Beynaud, Toofan, Sidiki Diabaté, Wally Seck

Lorsque le Yoro est à son meilleur niveau, personne ne peut rivaliser ! Même pas un Serge Beynaud pourtant lui aussi auteur d’une année de grande qualité. DJ Arafat est auteur d’une année quasi sans faute. De « Bobitana » à « Agbagnan », en passant par « Maplôrly » ; le Termistocle a systématiquement visé juste. Et comme si cela ne suffisait pas, Arafat a su évoluer musicalement en proposant des titres trap comme « Pour les potos » (ft Ariel Sheney) ou « Approchez regardez » (ft Kiff No Beat) ; afro-club, avec « Mouvement Patata » ; ou encore Reggae avec « Je Gagne Temps ». Influamento est de retour au sommet et compte y rester, cela promet une année 2017 de feu !

Meilleur artiste lusophone : Djodje – Cap Vert

Nominés : C4 Pedro, Nelson Freitas, Jey V, Anselmo Ralph

Celui qui fêtera ses 28 ans le 15 Janvier s’offre un joli cadeau qu’il aura bien mérité. Sa voix nous a littéralement conquis dans des titres tels que « Beijam », « Namora Conmigo » ou bien dans « Eu Quero » avec Mika Mendes. Les rythmes proposés dans les chansons de Djodje sont plutôt originaux et a récemment sorti « La Ki Nos é Bom », un morceau plus festif qui sort de son registre habituel. C’est sur ce point que Djodje a fait la différence face aux cadors que sont Anselmo Ralph ou C4 Pedro par exemple.

Meilleur artiste arabophone : Klay BBJ – Tunisie

Nominés : Cravata, DJ Van, Chawki, Klay BBJ, Kafon

Nous avons décidé de récompenser la régularité de ce rappeur qui a proposé pas moins de 12 hits cette année, soit une moyenne impressionnante d’une chanson par mois. Parmi ces 12 titres, 11 ont dépassé le million de vues sur Youtube, même « Al Mataha » pourtant sorti il y a moins de 2 semaines ! Ahmed Ben Ahmed, de son vrai nom, semble parfaitement maîtriser son sujet en assumant d’un côté de faire des chansons purement commerciales à l’instar de « Ghodwa Khir » et de l’autre faire plaisir à ses fans en kickant sur des morceaux purement rap comme « Al Borken ». Klay sait tout faire, même enregistrer sur une instru reggae comme le démontre son featuring avec Sniper MC intitulé « El Wakt Hkom ». Félicitations !

Meilleur groupe : Sauti Sol – Kenya

Nominés : Toofan, Bracket, Mi Casa, Skuki, Kiff No Beat

Ces quatre Kényans sont des génies de la musique ! Et ils l’ont prouvé tout au long de cette année en proposant de nombreuses collaborations de grande qualité. En atteste « Take It Slow » (ft Willy Paul), « Tulale Fofofo » (ft Mi Casa), « Africa » (ft Yemi Alade), ou encore « Unconditionally Bae » (ft Alikiba). Et lorsque le groupe est « dépossédé » de ses instruments, il parvient à réaliser des performances vocales exceptionnelles comme dans « Kuliko Jana ». Tout simplement incroyable !

Meilleure artiste féminine : Yemi Alade – Nigéria

Nominées : Tiwa Savage, Akothee, Chidinma, Vanessa Mdee, Reniss

Malgré quelques belles révélations (Akothee, Reniss ou encore Iyo) et le retour au premier plan de la « Miss Kedike » Chidinma, seules deux femmes pouvaient réellement prétendre à remporter cette récompense. Il s’agit encore et toujours de Yemi Alade et Tiwa Savage ! Si cette dernière a effectué un superbe début d’année, elle n’a de nouveau pas pu faire le poids face à Yemi Alade qui est la seule artiste de notre sélection à conserver sa récompense acquise l’an dernier. Son album « Mama Africa » est une pure merveille qui a vu ressortir plusieurs hits comme « Africa » (ft Sauti Sol), « Kom Kom » (ft Flavour) ou bien « Ferrari » qui est selon nous une des chansons marquantes de cette année.

Chanson de l’année : Tulale Fofofo (Sauti Sol ft Mi Casa) – Kenya/Afrique du Sud

Nominés : D’Banj – Emergency ; Wizkid ft DJ Henry – Like This ; Yemi Alade – Ferrari ; DJ Arafat – Maploly ; Stanley Enow – Follow Me ; Tekno – Pana

Cette chanson n’est pas la plus populaire de l’année avec un peu plus de 500.000 vues sur Youtube. Comme nous vous le disions en début d’article, les choix sont subjectifs et la popularité n’est pas le critère premier. Mais ce morceau reste tout de même incroyable ! Lorsque deux des meilleurs groupes du continent se réunissent, le cocktail est forcément explosif. Nous pouvons ressentir la patte musicale de ces deux groupes, qui partagent également une complicité que l’on peut apercevoir dans le clip vidéo. C’est cela qui est fort dans ce titre « afro-soul » aux mélodies très recherchées. On ne peut que saluer le travail effectué par ces 7 musiciens pour ce chef-d’œuvre.

Meilleure collaboration : No Kissing Baby (Patoranking ft Sarkodie) – Nigéria/Ghana

Nominés : Wizkid ft Tinie Tempah – Mamacita ; Skuki ft Lil Kesh – Lori Standing ; Kiff No Beat ft DJ Arafat – Approchez Regardez ; Sauti Sol ft Alikiba – Unconditionnally Bae ; Eugy ft Mr Eazi – Dance for Me

Titre phare du 1er (et excellent) album de Patoranking intitulé « God Over Everything », « No Kissing Baby » fut un carton dès la sortie de son clip à la fin du mois de Juin. Ce morceau s’est en effet naturellement imposé comme tube l’été 2016. Le flow et la puissance vocale du rappeur Sarkodie s’est parfaitement allié avec la décontraction de Patoranking, dans des sonorités à la fois Afro Reggae-Dancehall et Hip-Hop que la WANATeam n’a pas été seule à apprécier !

 Meilleure chanson Hip-Hop : Soft Work (Falz) – Nigéria

Nominés : Olamide ft Wande Coal et Phyno – Who U Epp ; Sarkodie – Take it Back ; Lil Kesh – Ishe, Fifi Cooper ft Emtee – Kuze Kuse, Davido ft Nasty C – Coolest Kid in Africa

Falz fait partie des meilleurs rappeurs d’Afrique. Le « Bahd Guy » n’a pas failli à ce statut grâce à ce succès qui cumule près de 3 millions de vues sur Youtube. Le Nigérian a prouvé à travers ce morceau qu’il méritait amplement son titre de révélation de l’année aux BET Awards 2016 (choix du public). Falz affiche une facilité déconcertante dans ses rimes, qui est accompagnée par un rythme très entraînant. En bref, un morceau cool sur lequel il est impossible de ne pas danser !

Meilleur Clip : Emergency (D’Banj) – Nigéria

Nominés : Tinie Tempah ft Wizkid – Mamacita, Maleek Berry – Kontrol, Mafikizolo ft Diamond et DJ Maphorisa – Colors of Africa, P-Square ft Diamond Platnumz – Kidogo

Ce clip a tout simplement l’allure d’un court métrage. Une réalisation 5 étoiles qui rappelle ses grandes heures avec « Oliver Twist ». Tout y est : un somptueux décor, une atmosphère assez « jazzy » qui colle parfaitement à la chanson, des chorégraphies et des costumes « vintage » à l’image de D’Banj ou des deux principaux danseurs. On ajoute à cela de l’African touch avec les tenues portées par les figurantes accompagnant le « Koko Master » sur scène qui ajoutent de la couleur ; et nous avons tous les ingrédients pour un clip réalisé d’une main de maître !

Meilleur artiste de la diaspora : MHD – France

Nominés : Tkay Maidza, Hiro, Tiggs da Author, Tinie Tempah, Eve Yasmine

Nous avions vu le phénomène arriver fin 2015 et nous ne nous étions pas trompés. MHD a effectué une année remplie de succès marquée par ses nombreux concerts en France et en Afrique ou encore par la sortie son premier album qui porte son nom de scène. Ce dernier s’est écoulé à plus de 200.000 exemplaires et a su se démarquer grâce à l’Afro Trap. Le Franco-Guinéen ambitionne désormais de devenir le rappeur numéro 1 en France. Il y parviendra sans doute s’il est à nouveau capable de créer de nouvelles tendances.

Meilleur artiste masculin : Wizkid – Nigéria

Nominés : Alikiba, Tekno, Patoranking, Mr Eazi, DJ Arafat, Kiss Daniel

Wizkid est assurément le meilleur artiste africain de l’année 2016 selon nous. Le choix a été plus évident que l’an dernier où Eddy Kenzo avait raflé la récompense d’une courte tête. Ce n’est pas pour autant qu’il faudrait dénigrer l’année exceptionnelle qu’ont effectué Patoranking, Tekno ou encore Alikiba, vainqueur du « Best African Act » aux MTV Europe Music Awards cette année ! Mais Wizzy a été monstrueux en collaborant avec des stars mondiales comme Tinie Tempah dans « Mamacita » et surtout Drake dans « One Dance » (ft Kyla) ! Le King of Surulere est dans une autre sphère. De plus, ses featurings avec ses compatriotes nigérians tels que Tiwa Savage, DJ Henry ou encore Patoranking étaient prodigieux. Bravo à lui !

WANA d’honneur : Papa Wemba – RD Congo

WANA rend un petit hommage à Papa Wemba qui nous a quitté le 24 Avril dernier en plein concert à Abidjan. Pilier de la rumba congolaise car surnommé Roi du genre, il restera à jamais dans la légende de la musique en Afrique, grâce à ses tubes et à une longévité exceptionnelle que nous saluons bien évidemment !

Rendez-vous l’année prochaine pour de nouvelles aventures riches en émotions !

Cliquez sur le lien ci-contre pour revoir le palmarès 2015.

One Comment

  1. […] de Davido, mais aussi nominé à nos WANAMusic Awards 2016 dans la catégorie de « Révélation de l’année », Mayorkun fait partie des leaders de cette […]

Laisser un commentaire