Anok Yai, l’étudiante sud-soudanaise devenue mannequin en un cliché !

par / Aucun commentaire / 13 novembre 2017

Une carrière peut parfois se jouer sur un instant précis. Cette extraordinaire leçon nous a été rappelée par Anok Yai, jeune étudiante originaire du Soudan du Sud qui est parvenue à décrocher un contrat pour devenir mannequin ! Retour sur les faits.

Anok Yai et sa folle histoire

 Tout a commencé lorsque Anok Yai, 19 ans et étudiante en première année de biochimie, est conviée fin octobre à un événement de rentrée de l’université d’Howard à Washington. Visiblement épaté par le charme dégagé par la jeune femme, un homme décide de la prendre en photo au milieu de la foule. Il décide ensuite de la poster sur Instagram, avec en légende le commentaire « Eblouissante ! »

Les plus méchants diront « camouflage » !

Cette photo est devenue virale et totalise actuellement près de 20.000 mentions « J’aime ». L’étudiante a pu capitaliser sur l’engouement populaire de ce cliché via son compte Instagram : « Je suis passée de 150 à 8 000 followers en une journée. Ce soutien me dépasse ».

Un (très beau) contrat à la clé

A travers ce cliché, nous pouvons voir qu’Anok Yai n’a rien à envier aux autres top-model noires qu’elle a longtemps admirées. Les agences de mannequinat l’on très rapidement compris et n’ont pas hésité à contacter celle qui vit à Manchester, ville américaine située dans l’Etat du New Hampshire (à ne pas confondre avec la ville anglaise).

Mais l’Américano-Sud-Soudanaise a vécu cette situation avec (très forte) modestie : « Je ne comprenais pas pourquoi il y avait tant de battage. Je trouvais la photo normale. Je me demandais ce que les gens lui trouvaient ». Elle a également déclaré qu’elle se trouvait trop foncée et trop différente par rapport aux apprentis mannequins qu’elle a pu apprécier dans l’émission télévisée « America’s Next Top Model ».

Le monsieur de derrière rêve d’un destin similaire apparemment !

Les internautes furent donc ravis de voir Anok Yai signer un contrat avec l’agence internationale Next Models, le 31 octobre dernier. Celle-ci a par ailleurs confié que devenir mannequin avait toujours été un rêve avant d’ajouter, toujours avec modestie : « Je ne pensais pas que ça serait un jour possible ». Yai a cependant décidé de finir ses études avant de commencer à poser.

Succès éphémère ou véritable success-story ?

Le plus difficile est à venir pour cette jeune femme car il est légitime de s’interroger sur le fait que son histoire s’apparente à un succès éphémère ou bien à une véritable success-story. Son potentiel n’est absolument pas remis en cause. Mais il s’agit là de prendre du recul après cette immense vague qui a déferlé sur les réseaux.

Un coup de projecteur aussi rapide peut s’avérer dangereux. On peut en effet craindre qu’Anok ne retombe dans l’anonymat aussi rapidement qu’elle y est sortie. Mais être célèbre n’est pas forcément synonyme de réussite. Quoi qu’il en soit, cet instant lui a ouvert des portes qu’elle n’aurait jamais penser franchir et pourra peut-être lui en ouvrir en d’autres. Elle est là la beauté de cette histoire et nous sommes désormais curieux de suivre ses aventures, elle qui semble avoir la tête sur les épaules !

Suivez Anok Yai

Laisser un commentaire